Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Espionnage tous azimuts | Accueil | Crise dans la Macronie »

mercredi 20 déc 2023

Commentaires

Laurent Worms

Je ne peux que reprendre à mon compte les deux critiques de cette loi formulées par Luc Ferry:
a) Pas de vrais réforme de l'OQTF, loi non respectée à plus de 90%, donc qui ne sert à rien.
b) Ne réforme pas le droit d'asile qui est trop souvent détourné.
Une réformette qui ne devrait être qu'un premier pas.

Alain Charoy

Une réelle victoire serait un référendum sur la primauté du droit français sur les décisions de la CEDH. Il suffirait de corriger notre constitution en ce sens par une consultation nationale.
Pour le Tribunal Pénal Européen, on pourrait attendre un peu, disons jusqu'à ce que la France redresse sa politique des juges, actuellement incohérente, sans contre-pouvoir ni responsabilité devant la Nation.
Pourtant on ose prétendre que la justice est rendue "au nom du peuple français".
Un gros mensonge de plus.

RR

Disons-le clairement: Cette loi n'est qu'une arnaque destinée à calmer l'exaspération d'un nombre de plus en plus important de Français; elle ne résoudra rien si ce n'est qu'elle facilitera encore des employeurs à la recherche de salariés sous-payés.
Quant à l'union des droites ? Qu'est-ce que la Droite ? La société se divise en deux camps: Celui nationaliste qui prône une France authentique et celui cosmopolite qui détruit notre Pays. C'est ce dernier qui pour notre malheur est au pouvoir depuis plus de cinquante ans (De Gaulle bien évidemment compris).

RR

@ Alain Charoy


"Une réelle victoire serait un référendum sur la primauté du droit français sur les décisions de la CEDH."


Bien-sûr mais encore faut-il que le pouvoir politique français se donne pour mission de défendre une France authentique. Ce n'est pas la CEDH qui a instauré le regroupement familial ni aboli la peine de mort mais des présidents français et ce sans la moindre pression.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)