Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Échec de la gauche à New York | Accueil

mercredi 23 nov 2022

Commentaires

Helveticus

Je comprends qu'on reproche à Macron une politique illisible, baratineuse, vaine, etc. Il aurait fallu qu'il sache quelles sont les capacités de la France, quasi inexistantes sauf pour des opérations expéditionnaires en Afrique. Mais je ne comprends pas que vous lui reprochiez d'en faire trop peu. En réalité il en fait beaucoup trop.

Même si la France avait une vraie puissance militaire (pas seulement une force nucléaire, qui ne dissuade que le nucléaire et pas les menaces conventionnelles), et une vraie puissance militaire cela voudrait dire plus d'un million d'hommes mobilisables très rapidement, instruits et armés avec toute la munition et la logistique pour soutenir une guerre longue et de haute intensité en Europe, même avec une telle défense digne de ce nom, la France aurait du s'abstenir de toute immixtion quelconque dans le conflit irrédentiste aux marches de la Russie. Ni de Gaulle, ni Mitterrand n'auraient jamais fait une telle politique aventuriste, à plus forte raison si on considère que la France est pratiquement désarmée.

Par conséquent, l'Ukraine étant pour la Russie un enjeu existenciel, et ça on le savait depuis 30 ans, si on prétendait lui interdire d'intervenir dans son arrière-cour on DEVAIT accepter d'entrer en guerre directement avec elle. Si l'on ne voulait pas le faire, alors il fallait s'écraser exactement comme Claude Cheysson l'avait fait quand le général Jaruselski avait fait son coup d'état en Pologne, en disant: "bien entendu nous ne ferons rien". Toute autre attitude n'est que gesticulation, moulinets avec un sabre de bois, péter plus haut que son cul et bellicisme irresponsable.

Maintenant on en est au point que la France a vidé ses arsenaux de tous ses armements valables (canons César etc.) et que le soldat français est tout nu. Le fait d'apporter une "aide" à l'Ukraine, ne serait-ce qu'en envoyant des instructeurs, ou en formant des soldats ukrainiens en France, est déjà une co-belligérance caractérisée qui justifierait une intervention russe sur le territoire français, intervention à laquelle rien de sérieux ne pourrait s'opposer parce la Bundeswehr a été démentalée et qu'il faudra très longtemps pour la refaire.

Bref, vous reprochez à la France de n'avoir formé "que" 400 soldats ukrainiens, mais ce sont 400 de trop.

Pour le moment la Russie n'a pas envie de lancer son armée au delà du territoire ukrainien, mais rappelez vous le mot de Napoléon: "on doit juger un adversaire à ses capacités et non à ses intentions".

Faites le compte des effectifs mobilisables totaux de l'armée russe et comparez avec les effectifs mobilisables de l'OTAN en Europe. Faites le calcul des stocks d'armes et de munitions des armées européennes et de ceux de la Russie. Et comprenez que l'OTAN c'est du flan. L'OTAN en Europe n'a pas de soldats, ni d'armements, ni de munitions. La Russie a tout ça.

C'est inouï les fadaises qu'on peut entendre sur LCI, BFM TV etc. On croit rêver.

La vérité c'est quela Russie a essuyé quelques mini revers récemment, parce qu'elle n'avait envoyé en Ukraine qu'un mini corps expéditionnaire d'environ 200'000 hommes. On ne peut pas tenir un front aussi étendu avec 200'000 hommes. C'est déjà une prouesse inégalée dans l'histoire militaire d'avoir réussi à occuper un territoire grand comme le Benelux avec une armée assaillante en infériorité numérique par rapport à l'armée qui défendait ce territoire. Normalement, d'après tout ce qu'on a toujours enseigné dans les écoles de guerre, il faut que l'assaillant ait une supériorité numérique d'un facteur trois à six.

Mais maintenant la Russie a mené à bien une mobilisation partielle et elle sera capable d'engager une armée de 500'000 hommes au moins, dès que le terrain aura gelé de nouveau. De l'autre côté l'armée ukrainienne est exsangue et à bout se souffle. Il faut saluer l'héroïsme de certains de ses soldats. Mais elle n'a pas eu de victoire à Kherson, elle a pu y avancer uniquement parce que les Russes se sont volontairement retirés, de manière ordonnée et maîtrisée et non en déroute comme les Anglais à Dunkerque. La Russie a voulu préserver 30'000 hommes d'élite pour les engager ailleurs. Le Dniepr constitue désormais une ligne de défense infranchissable pour les Ukrainiens qui ne sont plus capables d'avancer.

On ne peut qu'admirer la rationalité stratégique et le sang froid de Poutine et du généralissime Surovikine qui se sont abstenus de commettre l'erreur d'Hitler et de Paulus à Stalingrad.

L'Ukraine n'a plus de réserves. Les décideurs US le savent et s'apprêtent à lâcher le clown sanglant Zelensky. Le général Rilley a dit clairement que cette guerre n'est pas gagnable pour l'Ukraine et Biden demande qu'on négocie, seule manière pour l'Amérique d'espérer sauver la face. Mais la Russie n'a ni besoin ni envie de négocier, ni de sauver la face de Biden. Quand sa nouvelle armée, qui a eu le temps de s'entrainer jusqu'à maintenant, sera engagée, elle pourra reprendre tout le terrain perdu et pousser jusqu'à Odessa.

Alors les bavardages des Français qui se la jouent en grenouilles plus grosses que le boeuf....

Helveticus

En complément à mon commentaire d'ordre général sur l'attitude cocoricante du monde politique français, je conseille à chacun de visionner cette déclaration du président de la Douma russe, qui s'appelle Tolstoï et qui parle très bien notre langue:

https://www.youtube.com/watch?v=9ZL92LCrQ38&t=182s

Et mes excuses à monsieur Malliarakis pour le mot bavardage, qui ne le visait pas. Bien sûr il ne bavarde pas, lui,contrairement à Macron. Je ne voulais pas être désagréable, mais je me suis un peu énervé. Désolé.

Robert Marchenoir

@ Helveticus | vendredi 25 nov 2022 à 15:00

Une fois de plus, il faut admirer le torrent de mensonges que vous pensez pouvoir déverser impunément sur ce blog. Vous prenez vraiment les lecteurs pour des imbéciles.

RR

@ Robert Marchenoir

Je ne me sens pas pris pour un imbécile par les propos d'Helveticus. Il est vrai que j'aurai pu les tenir moi-même.

Comme beaucoup, vous êtes aligné sur l'immonde politique impérialiste des États-Unis (je ne vise pas le brave ouvrier américain de chez Ford ou le brave paysan du Dakota, seulement ses dirigeants) et de ses laquais occidentaux.

Il faut créer deux, trois, plusieurs Vietnam pour obliger l'impérialisme à disperser ses forces disait Che. J'ajoute et le vaincre; puisse cette guerre enclenchée contre la Russie par l'Occident anglo-saxonisé en être un.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)