Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Sur le nouveau Yalta | Accueil | La défense à l'ordre du jour »

mercredi 16 fév 2022

Commentaires

Jacques Peter

La Cour des Comptes peut dire ce qu'elle veut, tous les politiques s'en fichent. Ils ne se réveilleront que lorsque le budget de la France sera mis sous tutelle du FMI. Et encore, se réveilleront-ils?

laurent Worms

Malheureusement je n'ai jamais vu une recommandation de la Cour des Comptes suivie d'effet. Espérons qu'elle étudiera la gestion de Paris qui brille avec autant d'éclat que celle de la nation.

Robert Marchenoir

C'est très bien trouvé, le profitariat étatiste de la haute fonction publique.

Je serais curieux de savoir comment on faisait, avant que les gentilles n'infirmières ne soient des fonctionnaires. Elles piquaient dans la mauvaise veine ?

Anartien

En réponse/complément à la question de M. Marchenoir:

Ne serait-ce pas parce qu'elles sont désormais fonctionnaires qu'elles risquent maintenant de piquer dans la mauvaise veine (cf le sketch des Chevaliers du Fiel portant sur la titularisation...) ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)