Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Les armes du Qatar | Accueil | La foire aux réfugiés »

mardi 17 août 2021

Commentaires

Catoneo

La chute de votre article très informé ouvre une porte sur le vide.
Le réarmement permettant une autonomie européenne pleine et entière exigera, en France du moins, que soient diminuées d'autant les prestations sociales et partant, l'abrogation du modète providentialiste, même si elle n'est pas annoncée à la population.
Qui va vendre cela ?

Petite réponse
La question du "vide", que vous posez là, ne m'échappe pas, ou plutôt elle ne m'échappe plus. Quand j'ai écrit en 2011 mon petit livre sur la "Libération fiscale" en réponse à Piketty et à sa "Révolution fiscale", je pensais qu'il allait de soi que les fonctions régaliennes de sécurité, de justice et de défense, étaient les seules fonctions vraiment légitimes de l'État. Cette "évidence" ne s'impose qu'aux patriotes : elle constitue l'essence même du "nationalisme" tel que le définissait jadis Maurras plus encore que Barrès. Elle échappe presque totalement aux politiciens. Pour eux la devise de l'État républicain est plutôt "je dépense donc je suis". La seule chose qui pourrait changer la donne serait la prise de conscience de l'invasion.

CédricW

Merci Jean-Gilles, de cette bonne analyse. Reste ensuite à savoir comment les chinois vont manoeuvrer. En effet le départ des américains ouvre la porte au pétrole iranien pour Chine mais comment vont-ils gérer cela ??

Catoneo

Cédric,
Le pétrole iranien entrera par Gwadar, passera par la raffinerie PARCO au Balouchistan et remontera en Chine par oléoduc jusqu'au terminal de Kashgar (Xinkiang). Le défi est la passe de Khunjerab à 4700m. On imagine la station de pompage.
Le projet est commencé, et évite l'Afghanistan sauf à l'extrême nord.

Françoise

... et à l'extrême-nord se trouvent les tadjiks du fils de Massoud, ennemi juré des assassins de son père. Saura-t-on le soutenir ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)