Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Clivages présidentiels républicains | Accueil | Nouveaux nuages sur la Macronie »

samedi 10 juil 2021

Commentaires

Jean DIonnot-Enkiri

Il faut écouter Régis de Castelneau pour qui cette affaire, totalement illégale, c'est à dire qu'elle démontre le dévoiement de la magistrature du siège, qui quittant sa neutralité et sa position d'impartialité, devient instrument de dépôt de plainte et donc de politisation.
Le syndicat de la magistrature est incompatible avec les magistrats du siège qui sont chargés de la justice au sens de Saint Louis bien que nous soyons en république.

RR

Un exemple de ce qu'est devenue la "Justice" dans notre pays:

https://www.juriguide.com/2021/07/05/suge-deux-agents-poursuivis-pour-meurtre/


Saint Louis est bien loin.


minvielle

J'y vois autre chose : il sera plus docile à la suite de la perquiz.

RR

"Si un prince me demandait quelle stratégie serait de nature à rétablir en France un gouvernement doué de raison, il me semblerait important de proscrire l'idée du "coup de force", mise en avant en 1907 par l'Action française, pour lui recommander au contraire de se réapproprier l'image du Grand Juge, impartial et réconciliateur."

Maurras ne prônait pas autre chose qu'un monarque impartial et réconciliateur (rejoignant en celà les comtes de Paris successifs jusqu'à l'actuel [Jean]) et soulignait le caractère diviseur de la République. Quant au coup de force, il est paradoxal quand on pense à son attitude lors des événements du 6 février il est vrai ayant pour principal protagoniste les Croix de feu même si l'AF était bien présente.
Le problème avec Maurras, ce sont certaines outrances parfaitement soulignées par Gérard Leclerc.

Jean Luc PEIGUES

Tout fout le camp. D'une part monsieur MORETTI auquel je ne dénie pas son talent tonitruant d'avocat de la défense dans des affaires criminelles et souvent douteuses. Hélas il n'est pas le seul, les princes qui nous ont gouverné ont défait notre histoire, ont amoindri la démocratie et l'ont rendue sans fondement. Monsieur MACRON, le dernier d'entre eux, avec sa politique du "en même temps" termine le travail. S'il est réélu, nous allons au chaos, s'il ne l'est pas, c'est un point d'interrogation. Les fondements de notre société ont été sapés par un demi siècle d'incompétence, de trahison et de dévoiement Pauvre France que j'aime tant ! Jean Luc

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)