Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Attention centenaire dangereux | Accueil | Les oripeaux fiscalistes de la gauche »

vendredi 02 juil 2021

Commentaires

Françoise de Savigny

J'apprends toujours des tas de choses intéressantes à vous lire !
Lors du fameux "Grand Débat" suite aux GJ, il y avait 4 volets dont 1 seul a donné lieu à une suite : l'écologie - et ce fut complètement tronqué et manipulé par une commisssion non représentative de ce qui a été dit lors de ce Grand Débat. Un autre volet a été celui de la réforme des institutions. Des tas de choses sont été dites, dont certaines évoquées par vous, et mises sur un PV. Où c'est passé, on se le demande ; il y a pourtant là bien des réponses aux questions posées par l'abstenbtion... et un enterrement qui est une des causes de cette abstention ! Evidemment, pas un mot de Macron là-dessus lorsqu'il a évoqué l'abstention alors que c'est pourtant lui qui a créé ce "Grand Débat" !

Dionnot-Enkiri

Il faut même remonter à ce vin Abbé Sieyès pour que notre démocratie n'accepte pas la liberté de conscience des élus et l'entêtement à défendre les doléances de leurs électeurs et que nous sommes dans une démocratie représentative où nos élus sont Prisonniers des partis.
Votes bloqués, pas d'autres bligation de siéger lors des votes, pas de minima de nombre de votants

Julien WEINZAEPFLEN

@Françoise de Savigny,

La Convention sur le climat était présentée comme un "exercice de démocratie délibérative" qui se moquait ostensiblement des revendications de démocratie directe exprimées par les Gilets jaunes. Macron a dit à ses membres que des écologistes patentés avaient préalablement formés: "Je reprendrai toutes vos propositions" avant de se renier: "Ces travaux de la Convention sur le climat ne sont pas la Bible et le Coran." Toutes ces contradictions présidentielles qui crèvent pourtant les yeux ne sont jamais relevées par les médias. Je ne comprends pas ce silence, qui semble jeter un voile pudique et complice sur les incohérences de notre leader minimo.
Je suis content qu'il ne convoque pas un référendum sur le sujet, car ce serait un référendum sur la pluie et le beau temps, qui n'aurait rien à envier au "référendum sur le référendum" annoncé par Mitterrand pour sortir de la guerre scolaire qu'il avait lui-même provoquée pour faire plaisir à Alain Savary.

@JGM,

Je n'irai pas jusqu'à dire comme Lionel Jospin que "le Sénat est une anomalie démocratique". Il peut fort bien exister comme Chambre des territoires, même si ça a un petit côté "chambre des pairs". Mais enfin il y aurait un moyen de rendre la démocratie représentative plus attractive et moins illusoire: ce serait d'obliger tous les groupes parlementaires de l'Assemblée nationale à la liberté de vote de tous les député et d'interdire la discipline de groupe.

Le mandat impératif est interdit par notre constitution, vous me l'avez appris lors d'un précédent billet et Jean-Luuc Mélenchon ferait bien de s'en souvenir en marge de ses appels à la Vie République. Mais on ne peut pas dire que les députés soient les otages de leur parti. Ils peuvent en changer sans que leur inféodation à un autre groupe politique ne provoque des élections législatives partielles. Ce serait pourtant la moindre des choses.

RR

"La constitution de 1958 a donc beau reprendre le principe selon lequel "tout mandat impératif est nul"(article 27 alinéa 1), on sait bien qu'en réalité les députés sont nommés à plus de 90 % par les commissions d'investitures des partis. Celles-ci leur allouent, depuis la capitale, telle circonscription susceptible d'être emportée par leur parti. Ils deviennent de la sorte, à plus de 90 %, tributaires des écuries qui les autorisent à porter leur casaque."

Les mandats des "représentants du Peuple" devraient être impératifs envers ceux qui leurs "déléguent" leur pouvoir, à savoir les électeurs.
La constitution de la Vème République est néfaste; les élus sont en effet tributaires de ceux à qui ils doivent la possibilité d'avoir participé aux élections, à savoir les partis politiques (mais aussi les groupes de pression qui leurs sont afiliés), ils ne le sont nullement de leurs électeurs qu'ils trahissent le plus souvent. Enfin... les élus de la "Droite"; ceux de la Gauche, eux, ne trahissent pas leurs engagements, pour notre plus grand malheur.

 Helveticus

Très intéressant... Est-ce que la France ne pourrait pas tout simplement supprimer la chambre des députés et ne garder que le Sénat?

RR

La saloperie foutbalistique va t-elle relancer avec force la pandémie ? On peut légitimement se poser la question.
J'ai la faiblesse de croire qu'une majorité d'Européens exigerait SI ON LUI DEMANDAIT SON AVIS (dans une démocratie digne de ce nom) l'arrêt immédiat de cette compétition pour cause de mise en danger de la population.


RR
(vacciné Pfizer - 2 doses, les antivax sont des criminels en puissance qu'il conviendrait de faire taire)

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)