Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Chroniques du mois de juin | Accueil | Démocratie en crise »

jeudi 01 juil 2021

Commentaires

RR

Le département Management-Innovation-Prospective du CNAM dont dépend mon Master compte depuis de nombreuses années déjà beaucoup d'étudiants chinois sur l'initiative de son ancien directeur qui était en affaires professionnelles avec la Chine.
Il s'agit de jeunes envoyés là par leurs parents pour une formation diplômante (coûteuse) de valeur en matière de management d'entreprise. Le diplôme obtenu, ils repartent chez eux.
Je ne vois pas comment les parents de ces privilégiés pourraient tracer ainsi l'avenir professionnel de leurs enfants sans être des cadres importants du Parti. C'était un peu génant de leur poser la question !

Laurent Worms

Après avoir servi la soupe à l'URSS, une certaine intelligentsia française, dont largement la bobocratie, ne tarit d'éloges sur la réussite du capitalisme Chinois, sans même jeter un coup d' œil sur la constitution de ce pays, et sur sa réalité politique.

TANAZACQ Vincent, prêtre orthodoxe

Bravo pour cette analyse.

Alexandre Meïmarakis

Je lis vos bulletin assez souvent. Et vous avez toujours des réflexions et commentaires intéressants et valables. Mais concernant la Chine, votre analyse n'est-elle pas un peu outrancière ?
Pour ne citer que des faits : la Chine est devenue une puissance économique importante grâce au travail persévérant des Chinois. Le fait que ce travail persévérant donne des résultats tangibles - voyez ce qu'ils construisent :barrages, autoroutes, immeubles,etc .. - indique que la société chinoise fonctionne correctement.

La Chine est un continent à elle seule.

Cordialement

AM

RR

"la Chine est devenue une puissance économique importante grâce au travail persévérant des Chinois. Le fait que ce travail persévérant donne des résultats tangibles - voyez ce qu'ils construisent :barrages, autoroutes, immeubles,etc .. - indique que la société chinoise fonctionne correctement."

Reste à savoir quelles sont les conditions de travail de ces travailleurs et les structures qui planifient le tout. Poser la question, c'est un peu y répondre si j'ose dire.

Emile Koch

Sur la question des conditions de travail, je crois que le livre de Patrick Saint-Paul répond avec justesse dans son livre "Le Peuple des Rats", que JG Malliarakis recommande vivement dans son article de Présent paru cette semaine.(N° 9898 daté du 30 juin https://present.fr/2021/06/29/le-tour-du-monde-de-phileas-fogg-100/).
D'autre part je note que la "réussite économique" n'est nullement niée par notre ami et chroniqueur.

RR

Il y a quelques années, à l'entrée d'un marché couvert parisien trônait une affiche si je me souviens bien annonçant une exposition des oeuvres d'Andy Warhol; cette affiche reproduisait le portrait tout à fait à son avantage de Mao Tsé-toung.
C'est là où l'on voit ô combien la Gauche peut sans la moindre pudeur "étaler" ses figures historiques y compris les plus criminelles sans susciter le moindre émoi y compris chez les élus "de droite", tandis que la Droite - ou assimilée comme telle car n'étant seulement pas de Gauche, se voit diabolisée dès la moindre initiative.

Robert Marchenoir

Il faut vous remercier, une fois de plus, pour fournir des informations introuvables ailleurs.

Pour mieux comprendre la nature du régime chinois, on lira avec profit cette interview de l'ambassadeur de Chine en France, donnée le 16 juin au média chinois Guancha -- destinée au public chinois, donc, et non au public occidental. Elle est titrée : "Notre style diplomatique a changé maintenant, et vous devez vous adapter à notre nouveau style."

https://m.guancha.cn/lushaye/2021_06_16_594555

Elle est en chinois, mais la traduction Google fonctionne fort bien (en tous cas vers l'anglais).

L'ambassadeur explique et justifie ce qu'on appellera le trolling diplomatique chinois, directement inspiré du trolling diplomatique russe, mais allant encore plus loin.

Il consiste, pour les ambassadeurs de Chine en Occident, à violer tous les usages diplomatiques, en se comportant vis-à-vis des personnalités du pays hôte (hommes politiques, mais aussi journalistes et intellectuels) comme s'ils étaient sous souveraineté chinoise.

A ce titre, ceux qui critiquent le régime chinois à l'étranger s'attirent des insultes et des menaces d'une ahurissante impudence, tout comme s'ils vivaient sous le régime chinois de négation de la liberté d'expression.

C'est ainsi que l'ambassadeur Lu Shaye s'en prend aux sénateurs français qui ont prévu un voyage à Taïwan.

Ce qui est absolument fascinant dans les propos de l'ambassadeur, c'est à quel point il est persuadé que le gouvernement chinois détient la vérité, que le gouvernement français et les médias français mentent à leur peuple au sujet de la Chine, et que c'est en insultant de la sorte les Français qui critiquent la Chine qu'il renversera, en sa faveur, l'opinion publique française.

Ce qui est fascinant également, c'est le temps pris par l'ambassadeur d'un des pays les plus puissants du monde, pour faire l'éloge nominatif d'un parfait inconnu : Maxime Vivas, le co-fondateur du Grand soir, un infinitésimal site rouge-brun, conspirationniste et défenseur de différents dictateurs étrangers, pourvu qu'ils soient anti-occidentaux. Et ce discours s'adresse aux Chinois, non aux Français...

Il est également intéressant d'observer la déférence et le militantisme nationaliste manifestés par le journaliste qui l'interroge, et qui est correspondant à Paris depuis 20 ans. Visiblement, la notion occidentale d'indépendance des journalistes n'a pas cours à Pékin.

Ami de la Chine

Il y a déjà longtemps que j'avais remarqué que mon ami Jean-Gilles Malliarakis faisait une fixette antichinoise. Mais je n'arrive pas à comprendre sa hargne irrationnelle contre ce pays et son gouvernement légal.

Ce ne peut pas être que l'anticommunisme, moi aussi je suis anticommuniste. En fait il est plein de préjugés sur la Chine en soi, qu'il semble considérer comme un peuple incorrigible, capable surtout du pire et de pas grand-chose de bon.

Il fait une comparaison intéressante entre les violences de la révolte des Taiping pour excuser d'autres horreurs comme le sac du palais d'été, la guerre de l'opium, etc., qui ont bel et bien été infligées à la Chine et qui ont bel et bien été des horreurs et des humiliations profondes. Il y a bien un certain côté revanchard dans la Chine d'aujourd'hui mais ce n'est pas une revanche sur rien, il y a vraiment des raisons.

La Chine était un empire puissant encore vers 1830 puis elle a été foulée au pied par les étrangers depuis la deuxième moitié du XIXe siècle, elle a dû subir un appauvrissement abject, des traités inégaux, la nécessité de consommer de l'opium parce que c'était la volonté de trafiquants qui s'appelaient Sassoon et que la puissance britannique s'est prostituée au service des intérêts sordides de cette famille d'ennemis du genre humain. Ensuite les puissances européennes se sont partagées les richesses de la Chine et l'ont maintenue dans un état de sujétion abjecte. Oui, la Chine a souffert atrocement de tout ça et avant tout de ce sentiment d'impuissance aux mains de dominateurs qu'elle méprisait. Oui, elle a en elle du ressentiment, et ce n'est pas sans raison. Oui le régime exploite ce ressentiment.

Mais il faut bien reconnaître aussi que c'est Mao et le parti communiste, après avoir vaincu le Gouo Min Tang qui était très corrompu, qui ont reconstitué l'unité de la Chine et depuis Deng Xiao Ping lui ont permis de connaître un essor extraordinaire ce dont le peuple chinois est très reconnaissant. Alors oui, ça me fait mal de le dire car je suis aussi anticommuniste que JGM, mais le Parti communiste chinois possède une réelle légitimité historique.

C'est une dictature brutale, certes, mais elle est populaire actuellement. Xi Jinping est un homme d'état respecté et le peuple chinois juge qu'il a un mandat du ciel. Je pense donc que la période de domination communiste se prolongera encore quelques générations. C'est une chose inévitable et il est entièrement vain de prêcher aux Chinois qu'ils devraient se révolter contre ce régime. On ne fait que les envoyer à la mort en leur prêchant cela. Il faut accepter le gouvernement légal de la Chine et traiter intelligemment avec ce pays, surtout quand on s'appelle la France, un pays qui a été une grande puissance mais ne l'est plus et dont les cocoricos et les leçons de morale à la terre entière sont assez ridicules.

Je ne voudrais pas discuter toutes les choses excessives et inexactes qu'on trouve dans cet article. Je n'en relèverai qu'une seule, parce que vraiment elle est idiote:"la condition de la femme dans la Chine communiste est la moitié de l'enfer". Je suis marié à une Chinoise, qui déteste au fond le régime actuel, mais le respecte (le moyen de faire autrement?), je sais donc ce qu'est la condition de la femme en Chine. La femme chinoise actuelle est une femme émancipée, qui peut faire des études, qui a des possibilités de se réaliser professionnellement, ou de fonder une famille. Il y a beaucoup de choses qui vont mal en Chine, mais la condition de la femme y est très bonne.

Au lieu de parler ainsi de la condition de la femme chinoise, JGM pourrait noter que le président Xi Jinping a au moins cet avantage sur le président Macron c'est qu'il a compris qu'il fallait à tout prix éviter au peuple chinois d'être rongé par l'agenda LGBTQI+. Il se garde bien également permettre l'immigration massive en Chine. Sur ces points les Français devraient reconnaître que le gouvernement communiste chinois fait mieux que les gouvernements de notre Europe décadente en pleine décomposition.

Je pense que JGM devrait se souvenir des enseignememnts de Maurras qui pensait qu'il ne faut pas se mêler des affaires des autres nations. Il y a déjà assez à faire pour s'occuper des affaires de la nation française qui ne vont pas très bien. La Chine a un régime qui est ce qu'il est, il ne nous plaît pas, mais il faut bien reconnaître qu'il est meilleur pour défendre l'intérêt national de la Chine que le régime français actuel pour défendre l'intérêt national de la France et du peuple français.

Enfin, dernier point. Puisque c'est le centenaire de la fondation du parti communiste chinois, j'aurais tendance à dire à ceux qui en France se disent nationalistes, qu'ils auraient avantage à étudier un peu l'histoire du parti communiste chinois en se demandant s'il n'y a pas des enseignements à en tirer au point de vue nationaliste: comment on forge un instrument politique, d'abord dans la clandestinité, puis comment on conquiert le pouvoir, enfin comment on l'exerce. Les communistes chinois l'ont fait au nom d'une idéologie marxiste que nous détestons, certes. Mais on peut tirer des enseignements de leur succès, et s'en inspirer en faisant abstraction de l'idéologie communiste.

Je pardonne à JGM ses outrances antichinoises. Je pense qu'elles sont irrationnelles et font partie d'une idiosynchrasies qui lui est propre, même si elle est inexplicable à mes yeux. Mais je constate un discours de guerre froide antichinoise déraisonnable, qui se répand de plus en plus. Cela reflète d'abord l'angoisse de la grande puissance du moment: les USA, prenant conscience qu'ils sont à tous les égards inférieurs à la nation chinoise millénaire et sentant que la prépondérance va leur échapper définitivement et inexorablement au fur et à mesure que la Chine reprend sa place normale dans monde. Mais en plus de cela, il y a très profondément un sentiment de supériorité européen, confit dans un profond mépris de la race jaune, que nous croyons notre inférieure. Ceci est une illusion. Nous avons dominé le monde mais nous ne méritons plus de le dominer, surtout aujourd'hui où nous n'avons que les droits de l'hommes et des LGBT à la bouche. L'attitude intelligente consisterait à respecter la Chine et les Chinois et nous entendre avec eux, plutôt qu'avec les Américains qui sont nos véritables ennemis civilisationnels et même nos ennemis tout court.

C'est dommage que la Chine ait du en passer par la case communisme, mais cela ne durera pas toujours. Xi Jinping et les dirigeants chinois actuels, d'ailleurs, sont d'abord chinois et ensuite communistes. C'est dommage qu'ils soient aussi communistes, mais ça leur passera.

JG Malliarakis

@ "Ami de la Chine". Ancien élève passionné du P. Claude Larre, ayant étudié le chinois pendant 10 ans, etc je ne fais, ni de près ni de loin, aucune "fixette antichinoise", au contraire, car j'aime et je défends (en Chine) la culture chinoise, la vraie, et les peuples de la Chine. Je fais en revanche depuis plus de 60 ans de militantisme une vraie fixation anticommuniste. Mon court article, qui vous a fait réagir longuement énumère des faits. Je renvoie mes amis lecteurs, pour commencer, à la lecture de deux livres : "Le peuple des rats" de Patrick Saint-Paul, ancien correspondant du Figaro à Pékin (Grasset 2016) et "Rouge vif" de Mme Alice Ekman spécialiste européenne des questions asiatiques (Observatoire, 2020). Dès 1956, Robert Guillain a annoncé les destructions qu'allait faire Mao, dont le portrait trône toujours place/porte de la Paix céleste Tian An-men.

Robert Marchenoir

Cher Jean-Gilles Malliarakis,

On voit que vous avez tapé juste : vous attirez les trolls chinois, maintenant. Et pas n'importe lesquels : nous avons droit à du troll de haut niveau, poli, lettré et qui prend son temps.

Nous aurions pu avoir la version qui insulte et menace d'emblée, par exemple celle qui, en Occident, se fait appeler Votre Excellence et se déplace sous plaques CMD.

Là, nous avons simplement "l'Ami de la Chine", qui est, bien sûr, "anticommuniste", et a "une épouse chinoise". Je ne compte plus les trolls russes qui avaient "une épouse russe". Les vieux trucs sont ceux qui marchent le mieux.

On signalera à l'agent de Pékin que son pensum, aussi bien torché qu'il soit, se trahit par un petit détail : comment son "épouse chinoise" peut-elle, à la fois, "détester" le régime chinois et le "respecter" ? Cela ne tient pas debout.

Surtout que la seule façon dont une pareille contradiction pourrait, à la rigueur, s'expliquer, serait par la terreur que la Chine fait régner auprès de ses citoyens installés à l'étranger qui osent critiquer le régime.

Hélas, cela démolirait le portrait si complaisant que notre nouvel ami fait du gouvernement chinois...

Notons aussi qu'on ne peut pas, à la fois, nous jouer la comédie du "racisme" anti-chinois, et défendre la Chine au nom de son opposition à l'idéologie "anti-raciste", qui l'amènerait à se garder de l'immigration de masse...

Encore un petit coup de polish sur votre beau conte de fées, Monsieur le troll.

RR

Je ne vois pas comment on peut se dire honnêtement ami de la Chine et des Chinois en ne dénonçant pas les crimes passés et actuels du régime de Pékin, sa "gestion économique" de type esclavagiste toujours en cours de nos jours (avec la complicité des dirigeants européens qui n'instaurent pas des barrières douanières à destination des produits made in China) ,...
Il faut savoir aussi que la révolution chinoise dite culturelle a entrainé une véritable destruction du patrimoine - culturel justement - chinois, et pas "seulement" quelques vases Ming cassés par des fanatiques.
C'est la révolution bolchevique russe en pire (Staline ne prônait pas la destruction systématique du patrimoine culturel russe d'avant la Révolution).

RR

Post scriptum: évidemment certains chinois ne sont pas à plaindre, mes condisciples du CNAM par exemple évoqués plus haut; mais encore une fois, ces privilégiés sont issus de familles faisant certainement partie de la nomenklatura.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)