Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Quand donnera-t-on la parole aux régions ? | Accueil | Résistance au Sénat »

mercredi 03 fév 2021

Commentaires

RR

Excellent résumé de la situation.
Toutefois, l'avenir ne peut être qu'européen et non "souverainiste" français, seule alternative pour nous libérer de l'oppression de l'État français, de ses représentants, et du ...système social socialiste. Guillaume Faye l'avait parfaitement compris.

Yves Montenay

Je suis tout à fait d'accord sauf sur un point sur lequel vous revenez souvent : l'immigration

En tant que « démographe politique » je constate les immigrants viennent pour travailler.

Si une partie d'entre eux ne le font pas c'est pour des raisons qui nous sont propres ( assistanat maladroit etc.)

Une politique migratoire rationnelle (un rôle accru des chefs d'entreprise par exemple) permettrait au contraire aux entrepreneurs français de se développer

RR

@ Yves Montenay


Une politique d'immigration massive remet en cause notre identité européenne. Il ne faut pas tout analyser selon le critère disons économique. Votre analyse en ce domaine est d'ailleurs également contestable, mais encore une fois, quand bien même ne le serait elle pas, ça ne changerait pas ce qui est l'essentiel.

Dominique

Le jacobinisme, plus la social-démocratie, et enfin le mondialisme ont eu raison de notre royal pays. C'est infiniment triste de constater que nous sommes tombés si bas. Toutes les valeurs sont inversées, la recherche, qui devrait être magnifiée n'existe aux yeux des homnes-de-l'état que dans ce monstre étatisée qu'est le CNRS qui étouffe les véritables chercheurs. Un chercheur du CNRS, Jean Pierre Petit a expliqué comment il fut privé de moyens, alors qu'il était sur le chemin de la MHD, une technologie en propulsion qui aurait donné à l'armée française le niveau des Russes ( et bientôt des Américains).

Dans les grandes entreprises ce n'est pas mieux pour les savants, depuis les années 80 à mon avis ; je me souviens, pour l'avoir vécu de près, comment un généticien issu de l'Institut Pasteur, en fit les frais après avoir créé un laboratoire de ' génie génétique ' en partenariat 50/50 avec un grand groupe pharmaceutique français. Il lui fut demandé de rendre sa participation dès que le labo fut sur les rails ... les dirigeants avaient négligé qu'il pourrait prendre le large et rejoindre un laboratoire étranger ! Ce qu'il fit, car les chercheurs du monde entier se téléphonent quotidiennement pour se tenir au courant de leurs recherches.

Récemment, des créateurs dans le même secteur d'activité, ont du se faire racheter par une entreprise sud-coréenne, faute de trouver des capitaux supplémentaires en France. Ni les banques ni la BPI n'ont daigné accompagner cette
création, réussie, qui avait vu le jour grâce aux capitaux levés par le Téléthon et à l'énergie des familles.

Allons nous devenir un pays sous-développé ou le sommes nous déjà ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)