Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Crise de la gouvernance | Accueil | La preuve par les vaccins »

vendredi 29 jan 2021

Commentaires

Laurent Worms

Pas évident de maintenir un scrutin en mars avec une abstention qui devrait être aussi, si ce n'est plus, forte qu'aux élections municipales. De toutes les façons vu l'absence d'ancrage local (régions, départements, municipalités et villes, du à l'absence d'un vrai parti, ce type d'élections sont quasiment perdues d'avance pour La République en Marche arrière

Julien WEINZAEPFLEN

-François Hollande ressemble au roi Léopold de Belgique, découpant l'Afrique sur un coin de table, sans égard aux réalités ethniques ou géographiques du continent fragilisé.

-La monarchie française connaissait les provinces, mais ne les a jamais reconnues au point de les unifier formellement. Elles étaient divisées en autant de duchers ou de comtés qu'en multipliait la féodalité des baronies qui n'étaient pas encore républicaines ni l'apanage des "compagnons" de feu le RPR.

-La décentralisation n'existera que le jour où Paris ne concentrera plus la quasi totalité de la vie culturelle en France et où la province ne sera plus un désert.

-La décentralisation de la France est un voeu pieux comme le fut l'Union européenne, qui prétendit se construire pour protéger le charbon et l'acier des pays européens impliqués dans le traité les unissant dans un marché unique. Or l'Europe n'a plus de sidérurgie et les mines de charbon ont été noyées ou fermées. Il n'y a guère que la très verte et très houillère et ruhrienne Allemagne qui exploite encore des centrales à charbon.

-Le 29 mai 2005, Jacques Chirac convoqua un référendum pour inviter le peuple français à se prononcer sur la ratification du traité constitutionnel européen écrit par un cénacle dirigé par VGE et qui comptait l'éminent constitutionaliste Olivier Duhamel en son sein. Mais Jacques Chirac oublia de préciser aux Français que le référendum était purement consultatif. Le résultat fut négatif, il n'en tint aucun compte.

-Un dimanche de l'an de grâce 2013, le jour même où votre serviteur eut l'honneur avec deux de ses confrères et néanmoins amis d'accompagner la bénédiction par mgr Vincent Dollmann, aujourd'hui évêque de Saint-Claude, de l'orgue qu'il continue de tenir avec les mêmes en l'église près de son domicile, était organisé un référendum s'inquiétant de savoir si les Alsaciens accepteraient que leurs deux départements soient fusionnés en une collectivité territoriale qui aurait été confondue avec la région Alsace, faisant perdre son sens à cette entité avant la réforme hollandaise. Les Alsaciens dirent non. Qu'à cela ne tienne! Huit ans plus tard, les deux départements disparurent à l'initiative de leurs conseillers qui n'avaient pas été élus pour cela, pour se fondre en une collectivité dite européenne qui n'est pas censée préfigurer l'intégration de la France dans l'Allemagne et de l'Allemagne dans la France prévues dans le nouveau traité de coopération renforcée signé par les deux pays il y a deux ans, entre Angela Merkel et Emmanuel Macron.

Robert Marchenoir

Il y a une chose qui m'échappe. Comment peut-on décider, dans s'pays, de reporter les élections ? La date des élections, c'est pas un truc qui est gravé au burin dans la constitution ?

Et si un quelconque gouvernement peut décider, en douce, et sans que cela ne fasse un énorme tapage, de retarder des élections, quelle est la différence avec une dictature ?

L'épidémie n'est qu'un prétexte. Même aux Etats-Unis, ils ont maintenu l'élection présidentielle, malgré les dégâts faits là-bas par la maladie.

Tout le monde a le droit d'aller faire ses courses, et bien plus encore, et on ne pourrait pas aller au bureau de vote ? On se moque de qui ?

Ah ben nan, cette année, l'élection tombe au milieu du pont de la Saint Glinglin... et puis la météo n'est pas bonne... finalement on va repousser, c'est pas comme si c'était important.

françoise

Quand on supprimera les départements et ramènera les régions à ce qu'elles étaient géographiquement avant la réforme Hollande et les faire correspondre enfin aux anciennes provinces au lieu de les faire ressembler aux landers allemands !

françoise

Pourquoi pas reporter les Présidentielles aussi ? La France d'aujourd'hui rappelle celle d'entre le 2/12/1851 et le 2/12/1852, entre 2 coups d'Etats, mais quoi de plus normal puisque le populisme a été inventé en 1846 "De l'extinction du paupérisme" et que le sarko-maconisme en est l'héritier. Le seul populisme est cette extrême-centre bonapartiste !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)