Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Les 100 ans du communisme parlons-en | Accueil | Quand donnera-t-on la parole aux régions ? »

mercredi 27 jan 2021

Commentaires

Robert Marchenoir

Nous sommes bien entendu d'accord, dès qu'il s'agit de souligner que sans l'obésité et la complexité administrative de l'Etat français, la gestion de l'épidémie aurait pu être bien meilleure.

Ma remarque portait sur l'interventionnisme nécessaire de l'Etat, selon moi, dans une situation exceptionnelle telle que celle-ci. S'il y a un cas où l'intervention de l'Etat est justifiée, d'un point de vue libéral, c'est bien celui-ci.

J'en veux pour preuve la Nouvelle-Zélande, qui est à la fois l'un des pays les plus libéraux de la planète, l'un de ceux qui ont adopté la position la plus autoritariste, et l'un de ceux qui ont obtenu les meilleurs résultats.

Il a suffi d'une seule personne contaminée, pour que la décision soit prise de reconfiner. Et cette décision a été prise 6 heures après la nouvelle.

La lutte contre une pandémie fait partie des missions essentielles de l'Etat, au même titre que la défense, la police, la justice et la diplomatie.

En ce sens, Macron a raison. De même que personne de raisonnable ne nierait à l'Etat le droit, et le devoir d'intervenir en cas de guerre, de même l'intervention étatique s'impose dans une circonstance exceptionnelle telle que celle-ci.

Laurent Worms

Vu le nombre d'organismes qui sont censés gérer (au lieu de combattre) la crise sanitaire, cela ne peut entrainer qu'un immobilisme. La paquebot France n'avait qu'un capitaine et pas un comité pour le faire naviguer. A propos, hors de l'hexagone, ce magnifique navire avait trouvé sa rentabilité....

Bernard Leveel

JGM bon papier, manquent 2 choses: 1° la censure contre les opposants au tout-état sanitaire, 2° le droit de résister à l'oppression

Patrice Charoulet

La liste que vous donnez des innombrables groupes ou organismes qui doivent contribuer à la lutte contre ce virus est impressionnante. Mais c'est le président qui va donner son feu vert à presque toutes les décisions qui seront prises en la matière. Véran, Le Maire,
Blanquer, Bachelot devront obtempérer, quoi qu'ils puissent en penser.

Tipaza

@ Robert Marchenoir
"De même que personne de raisonnable ne nierait à l'Etat le droit, et le devoir d'intervenir en cas de guerre, de même l'intervention étatique s'impose dans une circonstance exceptionnelle telle que celle-ci."

Cette déclaration n'a de sens que si elle est accompagnée de l'obligation de résultats de la part de l'État.
L'obligation de moyens ne saurait suffire puisqu'il en est le détenteur.
On voit comment cette obligation de résultats, a fait pire qu'échouer par une succession de mensonges, sur les masques, les tests, et maintenant les vaccins dont l'approvisionnement est laissé à Bruxelles.

Et je ne parle pas de la politique consistant à enfermer les gens chez eux, tout en laissant les frontières ouvertes.

Françoise

Parmi les 66 millions de "procureurs", 66 % sont... ses électeurs ! Nous voilà revenus en pire avec le "Je vous ai demandé de vous arrêter !" méprisant à l'égard de ses soutiens de Balladur.
En résumé, on a maintenant plus de jours de confinement-couvre-feu que les chinois pour un résultat égal à zéro alors qu'on fait la fête sans masques à Whuhan ; tout en ayant une politique de priorité à l'économique dont pourtant Macron critiquait Trump avec des résultats bien plus désastreux en la matière ! L'exact vérification du proverbe de ce qui arrive quand on court 2 lièvres à la fois !

Dominique

Tout est pourtant simple si on tient compte des vrais scientifiques : il est notamment possible de soigner efficacement, et en France cela n'est toujours pas fait. Mais les dirigeants avec leurs hauts conseils méprisent les scientifiques et les médecins hors AP. Ils envisagent maintenant de confiner toute la population, alors qu'il y a eu en France en 2020 seulement 198 décès parmi les moins de 40 ans !

Je reviens donc souvent aux commumications que le pr. Didier Raoult met à notre disposition :

https://www.mediterranee-infection.com/toutes-les-videos-sur-le-coronavirus/

Le temps montrera à la fin qui a eu raison et qui a eu raison, mais ce sera trop tard.

Dans la santé comme dans tous dans tous les autres domaines qu'ils se sont accaparés ( industrie, enseignement, retraite, souveraineté, etc. etc.) les hommes-de-l'état ont failli, ce n'est pas nouveau. Il faut leur retirer d'urgence la conduite des soins et de la prévention, et la rendre à tous les médecins et aux scientifiques. Dans une "guerre" c'est l'armée qui est stratège et qui combat.

Robert Marchenoir

@ Tipaza

"Cette déclaration n'a de sens que si elle est accompagnée de l'obligation de résultats de la part de l'État."

Ah non, pas du tout. Il n'y a aucune obligation de résultats en matière de politique. Et encore moins en matière de lutte contre une pandémie telle que nous la connaissons aujourd'hui...

Affirmer le contraire, c'est céder à l'illusion néo-marxiste de l'Etat tout-puissant, maternant et pourvoyeur obligé de toutes choses.

@ Dominique

"Le temps montrera à la fin qui a eu raison."

Arrêtez cinq minutes avec Didier Raoult. Nous savons qui a raison, nous savons que Raoult a tort et qu'il est un charlatan, et ce n'est pas "le temps" qui l'a montré : ce sont des études scientifiques menées dans les règles de l'art, contrairement aux siennes.

Mais les négationnistes dans votre genre refuseront toujours de reconnaître l'existence des preuves contraires à leurs illusions.

"Oui oui oui, l'URSS a échoué, Staline était un méchant homme, mais le socialisme était une bonne idée, le temps finira bien par le montrer."

Dominique

Les hommes-de-l'état ne tolèrent pas l'examen de leurs actes par les parlementaires : la commission parlementaire d'enquête sur la gestion du virus vient d'être dissoute par la majorité LREM. Les scientifiques ne disposeront plus de ce moyen pour s'exprimer publiquement devant les représentants du peuple. Et c'est façon de réduire encore plus le parlement, il n'a même plus le droit de réfléchir.

françoise

Donc, pas de refonfinement. Et c'est Castex qui cette fois parle puisqu'il s'agit de dire qu'ils baissent leur froc ! En effet, la décision a été prise uniquement parce qu'ils ont peur que la révolte Gilets Jaunes se rallume. Et Macron qui fut à 2 doigts de quitter l'Elysée comme Caucescu en 1991 s'en rappelle très bien avec son intervention récente avec un drapeau US derrière son dos. Et ce n'est dû qu'à la trahison des Rouges (elle est où la convergence des luttes qu'ils appellent pourtant de leurs voeux) que les Jaunes ont échoué de peu à enfoncer la 1/2 compagnie de CRS qui leur barrait le passage de l'Elysée ! Et trahison aussi des RN, il faut bien le dire aussi ; ils n'étaient pas là non plus !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)