Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« De la fin du présidentialisme | Accueil | Dans le temple des lâchetés »

mercredi 21 oct 2020

Commentaires

Dominique

Détruire le CCIF et 51 (relevons la précision) organisations islamistes, et alors qu'il y en a vraisemblablement 10 ou 100 fois plus, ne servira qu'à faire croire aux téléspectateurs que le gouvernement a fait ce qu'il fallait, fermement... Et on repartira comme avant, avec de nouvelles organisations toutes aussi dangereuses, sinon pires.

En fait ce gouvernement n'a agit, de façon précipitée et brouillonne, que parce que les gauchistes qui tiennent les médias ont vu dans cet horrible assassinat une injure faite à leur " Je suis Charly ", mais ils ne disent rien à chaque nouvel assassinat, dont celui de Victorine étranglée quelques jours auparavant. Les victimes des islamistes ne se comptent plus, hélas.

Voilà un demi-siècle que commença l'invasion migratoire, souvenons nous de la campagne de ce ministre sous Giscard qui publia " L'immigration une chance pour la France ". Maintenant le fléau est trop avancé, et de plus il est trop gravement islamisé, pour pouvoir être arrêté et encore mieux combattu victorieusement, avec de simples mesurettes.

Tous les gouvernements ont été complices de ce drame national, et celui-ci ne fait pas exception. Par contre le grand remplacement et l'islamination de la France (et de l'Europe car il s'agit du plan des mondialistes) ont atteint des niveaux qui mettront finalement en jeu la survie du royal pays, dont le socle est le christianisme.

"Ils ne nous diviseront pas" a proclamé Macron, voulant ainsi rassurer les musulmans ; il ne mettra donc pas à plat les sujets qui fâchent comme le pape Benoît 16 le fit à Ratisbonne (ce qui lui valut une "caricature" obscène en première page de l'hebdomadaire à l'avant-garde du détournement de la liberté d'expression).

Les vrais sujets sont en effet : la condamnation à mort du musulman qui veut changer de religion, et le même sort pour quiconque offense le prophète, et autres condamnations qui sont dans la loi islamique et sont incompatibles avec une société de liberté, comme devrait être la nôtre.

Tous ces mauvais dirigeants ont été et sont coupables, et personne ne semble voir - sauf ici et dans quelques autres lieux intelligents et réalistes - que le traitement devra être à la hauteur du mal. Maintenant c'est une guerre qui nous est menée sur notre sol, sur de multiples fronts, avec la terreur qui va avec, et je vois mal notre système democratique rendre soudainement possible une inversion de ces politiques. Notre régime politique nous conduit vers les abîmes, il faut en changer.

Saint Surge

Une première mesure s'impose avant toute autre, la fermeture du robinet d'entrée de tous ces migrants, musulmans pour la plupart. Un moratoire sur le droit d'asile, le regroupement familial, le droit du sol. La sortie des traités européens qui ne le permettraient pas si nécessaire. Il faut tarir le flot. Un référendum le déciderait certainement. Qui le proposera ?

Laurent Worms

Obsédé par sa réélection, Macron, avec ce crime, est écartelé entre un électorat musulman qui pèse dans la balance et ne pas laisser le champ libre à la dite "droite" sur le terrain de la lutte conte le terrorisme islamiste.
Après l'attaque terroriste de Conflans Ste. Honorine, il ne peut se contenter de paroles creuses, car est en jeu un autre grand réservoir de votes: les enseignants.

RR

"Eh bien prouvez-le ! C'est au pied du mur dit le proverbe que l'on voit le maçon, et, plus encore, si on ose dire, le franc-maçon."

Excellent!


"(…) incidents ayant entouré l'enterrement de Jacques Bainville"

Provoqués précisons-le par la conduite inadmissible du chauffeur de Léon Blum qui coupa le cortège des fidèles. Cela ne se fait pas, même lorsque le défunt est un ennemi politique.

Saint Surgej

@ Laurent Worms
"Obsédé par sa réélection, Macron, avec ce crime, est écartelé entre un électorat musulman qui pèse dans la balance..."
Imaginer que Macron puisse choisir l'électorat musulman, mon Dieu...

Dominique

@ Saint Surge
Tarir le flot ne suffira pas, L'islamisme est devenu, en France, autonome. Il faudra une Reconquista.

Saint Surgej

@ bien sûr que tarir le flux ne suffira pas, mais c'est un préalable absolument indispensable et je voudrais bien savoir qui le propose ou le proposera ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)