Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Aggravation logique de la situation | Accueil | L'islamisme ne passera pas »

mercredi 14 oct 2020

Commentaires

RR

"Ce qui reste de la Chrétienté doit se ressaisir"

Je ne suis pas certain que cette formulation soit la bonne à retenir.
La religion n'est plus mobilisatrice en Europe (sauf évidemment chez les musulmans) et ce ne sont pas les actions et propositions cosmopolites de l'actuel pape (il est vrai hérétique) qui serviront de catalyseur à une "reconquête". Je pense que c'est Guillaume Faye (en cela héritier de Micheline Peyrebonne et bien sûr du visionnaire britannique Enoch Powell) qui a raison et ce sur toute la ligne, une ligne assez éloignée de celle de Présent (ce qui ne signifie pas que comme partout ailleurs, on peut y trouver de temps à autre des propos pertinents).

RR

Le nouvel édito de Bertrand Renouvin:

http://www.bertrand-renouvin.fr/en-finir-avec-lotan/#comments


Ce que nous disions aussi il y a bien longtemps déjà:
"Contre Moscou sans Washington"
Mutualité.
Souvenirs… (avec quelques camarades à la fin de la réunion, on avait bien rigolé ce jour-là)

Dominique

Les Grecs renouent avec leur grande histoire en protégeant à nouveau leurs frontières terrestres et maritimes.

Mais l'UE, l'OTAN et d'autres organisations créées à l'initiative du Council of Foreign Relations basé aux USA ( fondé par les grands banquiers pour prendre la relève du Royal Institute of Foreign Affairs anglais ) soutiennent en réalité la Turquie, avec Merkel et Macron en tête quelques soient ses gesticulations devant Erdogan.

L'UE s'applique à faire envahir les pays européens par des populations islamiques provenant d'Afrique à l'Asie, et elle réalise ainsi le Grand remplacement ! L'origine du mal qui nous ronge est donc en notre sein. Ce qui n'enlève évidemment rien à votre dernière phrase : pour être concret il est grand temps que la France, l'Italie et l'Espagne - en première ligne comme la Grèce - recréent de véritables armées, terrestres, maritimes et aériennes, qui puissent dominer la Méditerranée et se projeter au delà.

Dominique

P.S. Les "ONG" qui rameutent les envahisseurs n'existeraient pas sans les fonds des pays européens et des organisations mondialistes occidentales, ni sans les soutiens actifs des gouvernemens européens ( bâtiments militaires en assistance, ports ouverts pour l'accueil, etc.), qui sont complices de l'invasion : Allemagne, Espagne, France, Italie, principalement. En un mot les ONG ( et les passeurs) font le travail de la Commision Européenne. Il serait facile de les traiter comme des traffiquants d'êtres humains.

Cédric W

La nuit de la médiocrité, de la lâcheté et de l'abandon s'abat sur l'Europe. Le coeur aura raison du nombre comme disait quelqu'un ;-)) mais je pense désormais que nous pouvons unir le coeur et le nombre.EN AVANT !

Françoise

En outre, 30.000 migrants sont morts noyés par leur faute. Pas mal pour des "humanitaires" ! Si on avait tirer à la mitraillleuse sur leurs embarcations tentant de franchir nos eaux territoriales, ça aurait fait 300 morts et plus aucun n'aurait essayé de passer ! Mais c'est pas "humanitaire" !!!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)