Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Rien n'est plus actuel que les traités de 1920 | Accueil | Gilets jaunes stop ou encore ? »

mercredi 02 sep 2020

Commentaires

François MARTIN

J'imagine, qu'en plus, toutes ces organisations qui ne représentent qu'elles mêmes, bénéficient de généreuses subventions payées, in fine, par nous autres les consommateurs/contribuables ?

Laurent Worms

Le PCF tout comme les trotskistes et les autres organisations d'extrême gauche me semblent être devenus des sectes où 'on radote la même chose indépendamment de l'évolution des sociétés et des économies tout en vénérant les mêmes idoles. Une sorte d'idolâtrie laïque.

Dominique

Ces grèves de la SNCF s'inscrivent, il me semble, dans une stratégie syndicale du développement de ce monstre étatique,dont le gouvernement est responsable ( ainsi que la Commission Européenne également ). Je m’étais plongé un temps dans les rapports annuels de la SNCF. Il en ressortait une impossibilité de comprendre où passe l'argent des voyageurs et des contribuables, car il n'y a ni comptes analytiques ni tableaux de financement présentés par la SNCF, ( comme il n'y en a pas à Bercy pour présenter les comptes de la nation ). Ces impostures comptables sont des scandales.

Mais on découvre dans les rapports annuels, un univers de filiales en France et à l’étranger et qui ont souvent peu de rapports avec l'activité ferroviaire de la maison-mère ! C'est même stupéfiant : la SNCF y apparaît comme une entreprise pilote qui apporte son “ expertise “ jusqu'au bout du monde, alors que nous savons qu’elle sombre et survit par perfusions financières.

S'il n'y a pas de chiffres sur la rentabilité de tous ces nombreux joujous, il leur faut des sous, beaucoup de sous qui s'ajoutent aux déficits du rail principal. D'où la nécessité de renflouer sans cesse ce monstre. 35 milliards c'est une somme : de quoi offrir aux passagers et contribuables 1 million et deux cents mille belles automobiles à 30.000 euros l'unité...

Comment faire cesser ce scandale permanent sinon en commençant par le haut, dans les ministères ? Au lieu de quoi le ministre incompétent s'étonne de cette grève. Il se moque de nous.

françoise

Réécouter https://www.youtube.com/watch?v=LSYfi2fA30E
Génial... et si vrai !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)