Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Notre ennemi Erdogan | Accueil | Europe : en réalité les frugaux ont raison »

mercredi 15 juil 2020

Commentaires

Laurent Worms

Le moment le plus hypocrite de sa causerie fut celui dédié à l'échec scolaire. Comment se fait-il, laissait-il entendre, que de nombreux jeunes vivent cet état de chose. Silence sur ces jeunes des banlieues qui préfèrent être liés au trafique de drogue plutôt que de suivre une scolarité. Ça en fait pas mal. Certainement plusieurs centaines de milliers.

RR

" "Fiers et contents, chantait-on à l'époque du général Revanche, nous allions à Longchamp le cœur à l'aise... car nous allions fêter, voir et complimenter l'armée française". "

https://www.youtube.com/watch?v=wsfgBND92vc


"Et que dire de ces pompiers sur les quels la racaille tire des coups de feu lorsqu'ils interviennent pour lutter contre une incendie comme ce soir-même de 14 juillet à Étampes ?"

Agresser un secouriste en mission qu'il soit pompier, médecin, infirmier, etc. devrait être sanctionné par la pendaison. Il n'y a que cette pratique qui peut payer.


"Cette (…) fête nationale fut instituée jadis sous prétexte de commémorer l'unité des Français de la Fête de la Fédération de 1790. Mais pour le monde entier, elle renvoie à la décapitation du malheureux Bernard-René Jourdan de Launay gouverneur de la Bastille."

Hélas.


"Votre chroniqueur ne se lamentera donc pas de la fin de cette identification du pays à cette funeste Révolution qui le déconstruit avec tant d'efficacité depuis plus de deux siècles."

Une "seconde révolution" devrait selon moi corriger les errances de la première.

Dominique

Tous les Français n'auront pas été déçus par ce 14 juillet :

Les pilotes d’élite de la Patrouille de France ont pu une nouvelle fois honorer de leur vol tricolore magnifique leurs camarades qui ont donné leurs vies, dernièrement en Afrique et en France, et aussi leurs compatriotes qui tombent presque quotidiennement sur le sol de leur patrie.

Et c'est aussi un cadeau de retrouver ces deux chroniques de JGM à l'occasion de cette quasi fin, effectivement, du 14 juillet façon Bastille. Car l'histoire de France donne des raisons d'espérer.

Charles Freppel, Mallet du Pan et plusieurs autres ( publiés aux éditions du Trident ) ont en effet relaté la vérité sur la révolution, alors que l’histoire officielle de la république nous trompe. Il convient de les relire, et de les faire connaître.

Et l'évêque Charles Freppel impressionne fortement, qui créa les facultés catholiques à une époque où les francs-maçons faisaient tant de mal au pays et qui s'engagea vigoureusement dans la politique ! De quoi donner de l'audace à un évêque courageux...

Il faudrait en effet aujourd'hui au moins une personnalité de sa trempe pour redonner une grande et vraie espérance aux Francs et, enclencher leur relèvement, dans leur pays qui est en voie d'anéantissement.
Espérons !

Helveticus

Vous avez oublié le pompon. On ne sait pas pourquoi Macron a cru devoir faire des mamours à la Suisse, en invitant le conseiller fédéral Alain Berset, socialiste, en hôte d'honneur. Un détachement de 4 soldats suisses ridicules, qui ne marchaient même pas au pas, a donc défilé sur les Champs Elysées. C'était honteux. Les milliers de héros suisses qui se sont couverts de gloire au cours des siècles dans les armées royales depuis la défaite de Marignan et l'Alliance Perpétuelle avec François 1er qui s'en est suivie, et qui ont fait la France si grande, puis ont continué sous Napoléon, par leur sacrifice héroïque à la Bérézina et d'autres actions d'éclat, et ensuite encore dans la Légion, créée à l'origine avec deux régiments suisses, ils ont tous dû se retourner dans leurs tombes!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)