Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Folies et contradictions de l'étatisme | Accueil | Loi Avia, nouvelle tache indélébile »

mercredi 13 mai 2020

Commentaires

Laurent Worms

Organisation communiste la CGT ne cesse d'agir pour affaiblir ce qu'elle appelle le système capitaliste et ne représente pas les intérêts des travailleurs qu'elle est censée représenter. Tout est fait pour entraver et rendre non compétitive l'économie française. La CGT un syndicat? Une escroquerie de longue date soutenue aujourd'hui par la bobocratie qui s'apprête à voter Hidalgo qui elle assassine Paris.

Saint Surge

La CGT ne vit que grâce aux subventions. Il faut lui couper les vivres, quitte à mettre aussi les autres sur la paille.

Dominique

C'est le virus communiste qui est toujours présent parmi nous, et pas qu'à la CGT. Albert Camus écrivit La Peste, épidémie qui a des points communs avec l'épidémie du virus chinois, et ... il s'éloigna des communistes, définitivement, après le soulèvement de Budapest.

françoise

Le principe même du communisme, et c'est en toutes lettres dans Marx, est, comme d'ailleurs pour le catholicisme, l'islam et bien d'autres ; est de voir la paupérisation s'installer, s'aggraver ; la misère poussant les masses vers les cocos, le Pape ou DAESH... ceux-là même qui pourtant les ont mis dans la m. Là se trouve le pourquoi aucune de ces forces ne veut, tout comme la bourgeoisie, faire quoi que ce soit contre la surpopulation des pauvres qui est le principal facteur de cette paupérisation. De là à en rajouter une louche, les cocos ne sont pas les derniers !

RR

@ françoise


Ni dieu, ni maître ?
(Louis-Auguste Blanqui)


https://www.youtube.com/watch?v=zpxhAEfg4GE

(disque d'origine édité chez l'autre pourri !)

Dominique

@ RR
Si vous permettez : le christianisme n'abrutit pas les masses, il les libère. Et le pape officiel actuel, François, trahit les catholiques mais les catholiques ne se précipitent pas vers lui. Ils subissent les méfaits des prélats idéologues progressistes et beaucoup résistent.

Cela commença en France dans les années 1880 par la trahison de Léon XIII qui sauva la république, alors que 2/3 des députés étaient des catholiques monarchistes ... ainsi arriva au pouvoir, rapidement un gouvernement de francs maçons !

D'autres catholiques suibirent aussi les méfaits d'un pape, comme au Mexique les Christeros qui connurent le martyr.

RR

@ Dominique

"Si vous permettez : le christianisme n'abrutit pas les masses, il les libère."

Je ne me souviens pas d'avoir dit cela. Toutefois puisque vous amenez le sujet, on ne peut nier la responsabilité d'un certain discours chrétien dans la politique désastreuse menée en matière d'immigration. Reste à savoir si ces discours sont en conformité avec les paroles du Christ; pour ma part, je pense que non.

Dominique

@ RR
Exact je m'adressai à @ Françoise. Je répond trop ! et je vais m'arrêter ayant écrit mes petites connaissances et opinions sur les régimes monarchique et démocratique.

Je remercie sincèrement notre chroniqueur préféré pour les avoir lues avant d'éditer...


Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)