Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« L'Europe au pied du mur | Accueil | Du déclin de la cinquième république »

jeudi 05 mar 2020

Commentaires

Dominique

Je crains que la politique anti-Russe des Anglais, depuis toujours, reprise par les Américains, n'ait appuyé la Turquie après sa défaite de la Grande guerre.

Aujourd'hui la présence de la Turquie dans l'Otan, qui est une alliance militaire offensive, en dit aussi beaucoup sur l'aide apportée au redéploiement ottoman depuis 1920 !

Et les armes de l'Otan sont tournées vers la Russie.

1920 c'est aussi la date de la création du Cfr - pardon de ramener les banquiers mondialistes - qui dirige de fait l'État profond américain, et donc la majeure partie des pays occidentaux.

Je suis donc sceptique quant aux technocrates européens qui leur sont dévoués. Ainsi Merkel offre déjà à la Grèce de ... la soulager de 10.000 "migrants-mineurs", et Von der Leyen offre 350 millions, reconductibles, pour construire de nouveaux camps et acheter des ouvertures.

Puisque vous nous apprenez que la reconquête ottomane a été entreprise dès 1920, ( et avec quelle barbarie assassine à Smyrne et en Arménie ! ) c'est donc la civilisation chrétienne en Europe et au delà qui est en jeu. Car l'attaque n'est pas uniquement turque.

Il faudra donc une volonté résolue d'Européens pour inverser et anéantir cette conquête islamiste. Tels les Bulgares et les Grecs, et les pays du groupe de Visegrad, et d'autres qui viennent.

Quelques vedettes de Frontex en mer Égée et nos soldats au Mali ne suffiront pas.

Pierre Allemand

Il apparaît, à la description des ambitions d'Erdogan une grande similitude entre les manœuvres d'Hitler dans les années 1930 et celles d'Erdogan décrites par JG Malliarakis. Les motivations m’apparaissent les mêmes : rétablir un grand empire qui a existé dans un passé lointain. Mais peut-être ne suis-je pas bien renseigné ?

Petite réponse
Il est même possible qu'il s'en inspire. Mais "l'histoire et la science des faits qui ne se répètent pas" (Paul Valéry)

Dominique

https://www.ekathimerini.com/250326/article/ekathimerini/business/eib-gives-greece-support-for-tackling-migration

Ce journal grec apporte, en anglais, des informations intéressantes. J'écris sous le contrôle de notre chroniqueur préféré qui le connait certainement. Ici, la Banque d'investissement européenne qui accorde un prêt de 200 millions aux Grecs pour ... mieux accueillir des envahisseurs. Le journal révèle par ailleurs qu'ils sont essentiellement afghans et pakistanais : la grande réserve d'Erdogan.

Il y a d'autres nouvelles, plus réjouissantes, comme la venue d'identitaires allemands à la frontière gréco turque ; le soutien de la Pologne qui propose à Athènes d'envoyer 200 gardes frontières en Grèce ; la déclaration du Chancelier autrichien dans le même sens qui s'oppose à la répartition, par Bruxelles, des envahisseurs dans toute l'Europe ; etc.
Visiblement de plus en plus d'Européens défendent concrêtement la Grèce aux frontières de l'Europe.

Petite réponse
Vous avez raison de lire Kathimerini qui me semble la meilleure source d'information sur la Grèce, la plus équilibrée en tous cas. Je n'ai jamais lu l'édition anglaise, l'édition originale me servant pour perfectionner ma connaissance [limitée] du grec moderne. Une des particularités de ce journal et de la politique actuelle du gouvernement grec, qu'il soutient, est l'union, grosso modo, entre le centre et la droite nationaliste.
Son court éditorial daté du 6 mars sur "Le patriotisme du sang froid" mérite réflexion.
Voici la traduction : "Le patriotisme du sang froid.
Il a été démontré ces derniers jours que les défenses de l'État constitutionnel fonctionnent. Les forces armées et les forces de sécurité remplissent leur mission. Cette mission est exclusivement la leur. Ce n'est pas le lieu de l'activisme ou de surenchère patriotique. La garde des frontières est la tâche des fonctionnaires autorisés - pas celle des bénévoles, quelle que soit leur motivation. La situation est très inflammable et tout faux pas peut se révéler fatal. Le véritable enthousiasme patriotique c'est le sang froid."


Dominique

Merci beaucoup de votre petite réponse.

Effectivement un clic sur ce journal diffusé ( gratuitement semble-t-il ) par internet permet, ce 9 mars, d'apprendre que Chypre envoit à la Grèce des forces de sécurité, après la Pologne. Chypre, trahi par les grands états européens vient au secours des Grecs, et ainsi aussi des Européens ! Cela les Français ne l'apprendront pas par nos gross medias.

Je regrette depuis longtemps qu'une langue commune européenne ne soit pas enseignée dans les pays européens. Entre amis nous avions pensé à la langue grecque, puisque la Grèce a fondé la civilisation européenne. Ce choix aurait pu mettre d'accord tous les pays européens, au lieu que la langue dominante devienne finalement celle des anglo-amécains.

Nous Francs rechignons à traduire nos journaux, sites, blogs, etc. c'est certainement dommage pour le rayonnement de nos (bonnes) pensées, et le rapprochement entre conservateurs européens. Cela permettrait également à des étrangers de se perfectionner en français, en disposant de versions en leur langue et la nôtre. Je m'étais bien amélioré en anglais et en allemand, grâce à une revue française ( papier) qui publiait un éditorial traduit dans les trois langues. Aujourd'hui il y a des outils élaborés de traduction numérique, chez Guugle notamment.

Dominique

Si l'Etat héllénique proclame qu'il faut que le contrôle des frontières soit assuré par police et armée, n'est ce pas qu'il craint que la pression populaire grecque ne passe à l'action. A Lesbos les îliens ont mis le feu à des installations des O n g pour étrangers !

Je me souviens avoir contemplé il y a quelques années dans la grande église orthodoxe de Nauplie - la première capitale de la Grèce libérée des Ottomans - une peinture de la ville de Smyrne à feu et à sang, placée sur un tréteau en bonne place pour demander les prières. La mémoire est vivante.

Les dirigeants technocratiques et mondialistes de Bruxelles connaissent ils l'histoire de la Grèce pour oser mettre 500 millions sur la table, comme un encouragement pour Erdogan, afin que les Grecs construisent de nouveaux camps en Grèce pour loger des envahisseurs envoyés par " l'Ottoman " ? Ils réunissent alors aveuglement et complicité coupables.

Dominique

Une autre bonne nouvelle : " aucun migrant ne passera comme en 2015 ". En Autriche le ministre de l'Intérieur a annoncé 2.200 soldats à la frontière.

https://orf.at/stories/3157126/

En allemand, et en français sur https://www.fdesouche.com/1346763-lautriche-deploie-2-200-soldats-a-ses-frontieres-nous-ne-laisserons-passer-aucun-migrant-nous-avons-tire-les-lecons-de-2015

Je m'arrêterai là puisque les Chroniques de l'Insolent ne sont pas un fil d'actualités.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)