Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Le véritable objectif d'Erdogan en Syrie | Accueil | Les larmes de Buzyn »

dimanche 15 mar 2020

Commentaires

RR

En ce qui me concerne, je n'avais pas prévu de me rendre aux urnes (aucune liste [à Paris] ne me convenant); mais quand bien même l'aurai-je prévu, l'épidémie m'en aurait dissuadé, c'est une question de bon sens pour ses proches et pour soi-même. Ces élections auraient dû être reportées dès le départ de la pandémie.


"Bien entendu on doit retenir, et mettre en œuvre, les diverses dispositions d'intérêt général. Elles sont commandées par des avis médicaux objectifs."

En effet et on ne le répétera jamais assez. J'ai encore constaté ce matin l'agressivité de certaines personnes dès qu'on leur demandait de les respecter (malheureusement la nature du virus nous interdit de leur répondre "à voix un peu haute" voire de les mettre au pas si besoin est).
Là encore, c'est une simple question de bon sens. Le comble de la stupidité pour ne pas employer un autre terme est l'attitude de certains "macronphobes" ironisant sur ces dispositions (qui insistons encore là dessus ne doivent rien à M. Macron mais au Corps médical compétent en la matière) au seul prétexte inavoué que celui qui les préconise (encore une fois indirectement) est une personne qu'ils abhorrent.
Stupidité et irresponsabilité aussi de ceux des Gilets jaunes qui ont manifesté ce samedi.

Sinon, pour ce qui est de saluer les gens, j'ai appris il y a longtemps dans Astérix qu'il y avait un moyen autrement plus hygiénique que le traditionnel "serrement de main".

Petite réponse
En effet c'est "propre, hygiénique et plus rapide". WM:)

Dominique

Ce cadre financier qui essaie de jouer un rôle qui le dépasse, de chef d'état, n'est hélas qu'un des innombrables rouages de la calamiteuse technocratie française. C'est notre mauvais régime politique dit républicain qui est. notamment, en cause.

Décades après décades notre royal pays ne cesse de tomber et de législatures en législatures, nous espérons à chaque fois que nous allons enfin toucher le fond, et rebondir pour un monde meilleur.

La médiocrité des individus qui nous gouvernent et nous " administrent " suit certes une courbe ascendante. Ils sont fourbes, orgueilleux et méchants.

Mais la puissance effrayante des banquiers anglo-américains qui mènent le monde avec leur troïka quasi invisible aux yeux des peuples : CFR + Bilderberg + Commission Trilatérale, particulièrement depuis un siècle, n'est pas pour rien dans notre chute.

Comment dans ces conditions conserver l'espérance ?

françoise

La Chine a mis 15 jours à construire 2 hôpitaux et la France en 1 mois 1/2 n'a toujours pas été foutue de fabriquer masques et gels en quantité suffisante !

françoise

Les Présidentielles ont été remarquables à cet égard.
D'un côté on a eu des gens qui ont voté contre MLP en ne votant par pour Macron, mais en mettant un bulletin de vote Macron ; et de l'autre on a eu des gens qui ont voté contre Macron en ne votant pas MLP, mais en mettant un bulletin de vote MLP (nombreux parmi nous ici dans ce dernier cas).
On constate donc une majorité de votes "contre" - et des 2 côtés - face à une minorité de votes "pour" et des 2 côtés !
La fin d'un Système et comme disent nos amis anars, élections = pièges à c. !

françoise

Après avoir critiquer le vote "gants blancs - pince à linge" en 2002, ce gouvernement de nuls l'a rendu obligatoire ce dimanche dernier !

Cherchez l'erreur !

RR

"(…) nos amis anars"


On peut définir l'anarchie comme "l'ordre moins la hiérarchie" (Jacques Lesage de la Haye). Comment cela peut-il fonctionner concrètement ? Errico Malatesta loin de nier les différences de savoirs et de compétences présentes chez les Humains répondait: Par une bonne pédagogie de ceux qui savent vers ceux qui doivent apprendre, et tout cela SANS CONTRAINTE et naturellement, le bon sens étant une qualité présente chez tout le monde et qu'il suffit de développer.
Malheureusement, on le voit notamment avec la pandémie actuelle, cela semble loin d'être le cas; un nombre nullement négligeable d'individus refusant au péril de leur propre santé ET DE CELLE DES AUTRES (rappelons que si l'anarchisme est individualiste notamment chez Proudhon, il ne nie nullement le fait que nous devons nous respecter les uns les autres et certainement pas nous ignorer et encore moins nous nuire) d'adopter les consignes les plus élémentaires et AISÉES À COMPRENDRE pour peu que l'on ait un minimum d'intelligence du CORPS MÉDICAL (donc de ceux qui savent).
Assez attrayante, la société anarchiste reste de fait utopique (ce qui ne signifie nullement que rien ne puisse être retenu à profit chez ses promoteurs).

RR

Je complète mon propos:

"Assez attrayante, la société anarchiste reste de fait utopique (ce qui ne signifie nullement que rien ne puisse être retenu à profit chez ses promoteurs)."


Pour qu'elle soit mise sur pied concrètement, il faudrait qu'elle soit exclusivement constituée d'une ÉLITE (ce que la plupart des anarchistes qui ne sont évidemment pas des disciples de Eysenck ne sauraient admettre) dans tous les sens du terme: Instruite et de fait au préalable particulièrement apte à acquérir les connaissances tout en partageant un bon sens commun et la nécessité de "monter en compétence" comme on dit en Management.
Utopique je le répète, du moins à l'échelle d'un pays; il n'en reste pas moins qu'au niveau d'entités beaucoup plus réduites telle qu'une coopérative, c'est viable. D'ailleurs la conception de la coopérative a été développé notamment par Proudhon et elle est préconisée dans le Catéchisme révolutionnaire du grand Bakounine.

RR

Suite et fin:

"Pour qu'elle soit mise sur pied concrètement, il faudrait qu'elle soit exclusivement constituée d'une ÉLITE (…) dans tous les sens du terme: Instruite (…) tout en partageant un bon sens commun et la nécessité de "monter en compétence" (…).


Et enfin j'ajoute ...doté d'un sens profond de l'organisation.

L'anarchie définie par Lesage de la Haye (voir ci-dessus) c'est tout à fait l'opposé du désordre institué, souvent qualifié d'anarchie par le commun des mortels. Proudhon se disait d'ailleurs très ami de l'ordre (mais pas n'importe lequel: pas par exemple l'ordre pour l'ordre, tentation permanente de la "droite bourgeoise" type Le Figaro) tout en se proclamant haut et fort anarchiste.
L'ennui, c'est que le "sens de l'organisation" n'est pas une qualité très partagée !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)