Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Les pochettes-surprises de l'étatisation | Accueil | Trois couleurs de terrorisme »

mardi 28 jan 2020

Commentaires

Jean-MichelThureau

Bonjour à tous

Sur le caractère démocratique de la cinquième, je vous propose un avis d'expert, émis en 1964 :
« Qu’est-ce que la Ve République sinon la possession du pouvoir par un seul homme dont la moindre défaillance est guettée avec une égale attention par ses adversaires et par le clan de ses amis ? Magistrature temporaire ? Monarchie personnelle ? Consulat à vie ? pachalik ? Et qui est-il, lui, de Gaulle ? duce, führer, caudillo, conducator, guide ? » (Le coup d’état permanent. François Mitterrand. Editions Plon)

Étonnant non ?

Dominique


La remarque de Émile Koch m'a intéressé.

Je rappelle parfois, peut être trop souvent et pour appeler au retour du roi, grâce à la possibilité offerte ici aux lecteurs de l'Insolent d'exprimer leurs libres opinions, que la révolution régicide a entraîné le déclin de notre patrie ; alors que tenant compte des restaurations successives et de la force de l’élan de notre royal pays au cours du 19ème siècle, notre chroniqueur préféré fixe avec plus de connaissances historiques, le début de notre chute au traité de Versailles ; et que d'autres ont vu dans l'abandon des départements Français en Afrique du nord la fin de la France.

Les questions des causes des chutes des nations posent peut être trop facilement celles des responsables politiques en place. Certes des hommes ont joué un rôle décisif lors de basculements historiques de la France. Si Louis XVI avait fait tirer les Gardes Suisses aux Tuileries au lieu de se réfugier au Palais Bourbon … Si Napoléon III n'avait pas déclaré sottement la guerre à la Prusse … Si Clémenceau avait pris sa retraite au lieu de participer au traité de paix à Versailles … Si de Gaulle avait été fusillé pour sa condamnation en août 1940 à la peine de mort … Il nous semble évident que la France eut connu un destin différent. Est ce si sûr ?

De la même manière, la France aurait pu disparaître si Jeanne d'Arc n'avait forcé des chefs de guerre à se battre alors que la Cour royale préférait vivre sous la soumission des Anglais. Il y eut bien sûr d'autres héros, innombrables, et beaucoup d'intelligence et de goût du beau et du bien commun depuis Clovis premier roi des Francs, pour créer et développer la France jusqu’à la mener à être un joyau presque parfait et qui rayonna sur une grande partie du monde.

Mais il y a aussi les rôles des institutions et des corps sociaux et certainement bien d'autres facteurs encore : les hommes et femmes en place ne sont pas à eux seuls responsables. Le dernier empereur romain ne fut pas responsable de la fin de l'empire romain. Et si Vauban avait pu convaincre Louis XIV de taxer la noblesse, l’église et le tiers état selon son projet d'une taxe unique de 10 % nous n'en serions peut être pas là !

Le déclin comme la montée d'une nation s'apprécie dans le temps long selon de multiples critères : comment mesurer alors si nous, Francs héritiers de Clovis, sommes irrémédiablement entraînés vers l'abîme ou si un sursaut et une renaissance à la Jeanne d'Arc sont encore possibles ?

C'est le mérite immense et il me semble unique en France de JGM d’analyser nos forces et nos faiblesses dans la continuité du temps de l'histoire de France, et de l'Europe, et non dans l'instant de l'actualité, pour nous présenter les évènements et dates qui sont des charnières. J'ai enfin compris pourquoi JGM fait si souvent référence au passé de la France.

N'ayons pas un esprit “ habitué “ à la qualité de l'Insolent qui nous ferait passer à côté de l'essentiel.


Colette B.

Je suis en train de lire une publication remarquable: la vrai différence entre royauté et république avec des arguments clairs! A acheter et à lire d'urgence !
"L'anarchie plus un....une pensée de Hans Hermans Hoppe"

Catoneo

Cette constitution de 1958, "gravement" amendée en 1962 et violée allègrement en 1972 quand Pompidou jette Chaban-Delmas et sa nouvelle société, dérive depuis le quinquennat dans tous ses défauts.
Elle n'a plus grand chose de démocratique mais en brosse les oripeaux à l'intention des croyants et des niais.
En fait, elle ment !

RR

@ Colette B.


La seule royauté contemporaine possible est la monarchie constitutionnelle comme en Espagne. Bertrand Renouvin l'a clairement et de façon irréfutable démontré. Quand à la république, elle peut s'illustrer sous des "modèles" très différents les uns des autres, et pas seulement comme pratique des "valeurs (dites) républicaines" cosmopolites tant vantées par "nos" dirigeants. Les États-Unis sont en république, tout comme hier l'Argentine justicialiste, et bien d'autres souvent très différents les uns des autres. Une république peut tout à fait être un régime honorable, Paul Déroulède a donné les grands traits d'un tel régime de Salut Public.

Dominique

@ Colette B
Merci pour ce livre de HH Hoppe :

https://www.amazon.fr/laristocratie-monarchie-d%C3%A9mocratie-d%C3%A9clin-%C3%A9conomiques/dp/1660635403/ref=mp_s_a_1_1?qid=1580414588&refinements=p_27%3AHans-Hermann+Hoppe&s=books&sr=1-1

françoise

On observe que les vrais extrêmes aujourd'hui ne sont pas RN ou LFI mais cet extrême-centre bonapartiste sarko-macronniste.
Quand on pense que Salvini était traité il y a peu de fasciste, il a convoqué suite à blocage des Législatives anticipées, en France on envoie la flicaille !
Ne parlons pas du Royaume-Uni qui respecte quoiqu'il en coûte les référendum et aussi convoque Législatives anticipées lorsqu'il y a blocage. Même De Gaulle respectait les référendum et convoquait Législatives anticipées.
Il est donc clair que Macron n'est plus très éloigné de Poutine et que nous ne sommes plus en Démocratie !

RR

Dans son dernier éditorial, Bertrand Renouvin nous donne une très intéressante analyse sur l'évolution de "notre" régime présidentiel:

http://www.bertrand-renouvin.fr/propos-sur-la-dictature/#comments

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)