Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Inanité internationale de la Macronie | Accueil | Masques et visages du terrorisme »

lundi 20 jan 2020

Commentaires

RR

"L'isolement de la France macronienne dans ce concert discordant prend de la sorte un caractère tragique. Un siècle après l'entrée en vigueur, en janvier 1920, du traité de Versailles, nos dirigeants confirment l'effrayant glissement de ce pays vers l'insignifiance internationale."

Etant donné le logiciel idéologique cosmopolite et la soumission à la haute finance cosmopolite des dirigeants français - et cela pas seulement depuis l'avènement de M. Macron -, il est préférable que la "France" perde de son influence.


"Avant cette date [1914], même la troisième république, tant décriée, avait réalisé quelques grandes choses, en bien comme en mal : son œuvre coloniale mais aussi le métro de Paris, la loi de séparation mais aussi l'industrialisation et une instruction publique destinée à la circulation des élites, etc."

Pour l'œuvre coloniale, je ne reviens pas dessus, nous sommes en désaccord. Pour le métro, l'industrialisation et l'instruction, on est d'accord, même si en arrière pensée, il y avait une volonté évidente peu louable c'est le moins qu'on puisse dire - d'en finir avec l'instruction délivrée par les institutions chrétiennes.

Emile Koch

Remarque à propos des commentaires : le fonctionnement d'un "blog" ouvre trop de porte aux "trolls". Trop de commentateurs "commentent" ce qu'ils n'ont pas lu, ce que l'auteur n'a pas écrit. Et j'imagine que l'auteur du texte de base n'a pas le temps de répondre, ni même de gérer. Ainsi quand il est écrit dans L'Insolent que la troisième république "en bien comme en mal" a fait ceci ou cela, l'expression "en bien comme en mal" dit assez bien ce qu'elle veut dire. Monsieur "RR" l'a-t-il compris ? J'en doute.

Laurent

Il me semble que le point de départ du déclin français date de la défaite éclair de 1870.
Déjà la stratégie militaire datait, comme ce sera dramatiquement le cas lors des deux conflits mondiaux qui vont suivre.
Après Sedan, Paris, avec la commune, aura été un terrain d'analyse important pour le développement de la théorie de
....Marx.

RR

@ Emile Koch

Bon, j'aurai peut-être dû formuler mon commentaire de façon plus précise je vous l'accorde.
Je suppose que vous pensez que je sous-entend que J.G. M. approuverait (contrairement à moi) sans restriction l'instauration de l'instruction publique "laïque et obligatoire" en ignorant délibérément la motivation anti-chrétienne des initiateurs. Malentendu, je sais parfaitement qu'il n'en est rien. Je connais parfaitement les positions en la matière de notre chroniqueur préféré depuis le début des années 80 (MNR).

RR

@ laurent


"Après Sedan, Paris, avec la commune, aura été un terrain d'analyse important pour le développement de la théorie de
....Marx."

La Commune de Paris de 1871 s'inspirait bien davantage des conceptions de Proudhon que de celles de Marx. Ce dernier n'a d'ailleurs pas toujours été très tendre dans ses écrits sur cet épisode révolutionnaire français.
En revanche, il est vrai que la Commune a toujours été revendiquée par tous les socialistes révolutionnaires, marxistes compris, et en premier lieu par Lénine.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)