Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« L'identité d'un peuple ne doit pas disparaître | Accueil | Faire fructifier le capital historique »

mardi 08 oct 2019

Commentaires

RR

"Nous avons, de façon logique et légitime, de moins en moins confiance en l'État. Surtout quand il prétend nous protéger."


Un nouveau Régime soucieux du bien-être des Français devra s'inspirer en partie des modèles suisse et américain (et bien-sûr apportera avant tout une réponse à la "question").

Laurent Worms

La République en marche, mouvement en herbe qui a du courir avant de savoir marcher manque cruellement d'expérience politique et de cadres compétents. Castaner n'est qu'un arbre qui cache la forêt, ou du moins l'abime.
Gagner un concours de circonstance électoral face à Marine le Pen peut être une roche tarpeienne proche de l'Elysée.

Dominique

Castaner est une brute épaisse qui a fait crever les yeux de 24 Français, sur ordre de Matignon et de l'Elysée ne l'oublions pas. L'homme qui convient à des gouvernants indignes de leurs fonctions, avec leur législature godillote que le système électoral débile nous inflige à dessein, pour museler la démocratie.

Le syndicat de policiers https://france-police.org/ a laché sa colère et demandé leur démission, mais il est regrettable que les autres syndicats lèchent les bottes du duo de la place Beauvau…

Des fonctionnaires qui ne dénoncent pas des radicalisés par crainte d’être accusés d'islamophobie et d’être mal notés, alors que des policiers qui font leur travail subissent ensuite l'IGPN pour ... brutalité sur des malfrats. Au point que beaucoup font tout pour être affectés à la protection d'un membre du gouvernement et compagnie.
Une police à l'envers. Et deux Français sur trois ont peur.

Ces quatre morts, assassinés au couteau de cuisine de façon atroce, ne sont pas les premiers morts dans la police. Nombreux doivent être les policiers, et leurs indicateurs à craindre aujourd'hui pour leurs familles, inévitablement. Ils vont devoir déménager pour cause d'adresses copiées par ce Harpon, français, informaticien muni d'une accréditation de défense nationale, et converti à cette fausse religion !

C'est un cauchemar, et Castaner a voulu nous cacher la vérité une fois de plus. Et ce ne serait qu'un dysfonctionnement ? Plutôt une forfaiture.

Prières et pensées pour ces victimes, leurs familles et proches dont la vie est renversée. Et aussi pour les innocentes victimes, qui chaque semaine en France tombent sous les coups de ces mêmes assassins.

Dominique

Il est loin le temps où la police parisienne avait une brigade de policiers kabyles qui traquait avec succès l'ennemi FLN dans Paris et sa banlieue.

Ce drame, une forfaiture selon l'ancien code pénal, est comme une étape dans le grand remplacement et l'islamisation de la France, et de l'Europe. Ils commencèrent il y a des décades avec le regroupement familial de Chirac, jusqu'à aujourd'hui avec la répartition des immigrés illégaux dans tout notre pays imposée par le ministère se l'Intérieur et les préfets. Merci Chirac et les suivants. Mais aussi Mélenchon, des organisations religieuses, etc. Puis Merkel et la Commission européenne, jusqu'au pape qui a remplacé un Benoît XVI trahi et écarté.

Le renseignement du pays, les fonctions régaliennes et bien au delà, sont touchés par une cinquième colonne islamiste qui nage en France comme un poisson dans l'eau, avec des mosquées aux imams salafistes.

S'il revenait le présentateur de télé Gicquel dirait trois fois “ La France a peur “. Mais aujourd'hui les présentateurs sont majoritairement complices de l’État profond, et Gicquel subirait le sort qu ils font subir à Zemmour et à www.fdesouche.com : silence on remplace un peuple ! La chape de plomb a été renforcée rémment avec de nouvelles lois. Le quotidien Présent vient d'être censuré pour avoir parlé de Génération Identitaire.

On parle mieux à l'étranger de tout cela, en Suisse par exemple où LesObservateurs.ch suit nos évènements avec précision. L'armée suisse a d'ailleurs renforcé ses effectifs à notre frontière il y a plusieurs années, devant le danger français qu'elle voyait monter.

Europe qu'as tu fait de ton projet ?
https://lislampourlesnuls.blogspot.com/2018/03/le-pretendu-plan-kalergi-de-destruction.html?m=1
Assurément le comte Richard Coudenhove Kalergi, décédé en 1972, ne reconnaitrait pas l'Europe dite Unie qu'il contribua à faire naitre.

“ France qu'as tu fait de ton baptême “ (saint Jean Paul II ).

Comme le dit notre chroniqueur : un peuple ne peut pas mourir. Cela passe en France, par la libération de l'information et le droit à la libre parole.

RR

@ Dominique


"Des fonctionnaires qui ne dénoncent pas des radicalisés par crainte d’être accusés d'islamophobie et d’être mal notés"

Ils peuvent craindre aussi des fuites et devenir des cibles pour les complices des dénoncés.


"Il est loin le temps où la police parisienne avait une brigade de policiers kabyles qui traquait avec succès l'ennemi FLN dans Paris et sa banlieue."

Bah, il aurait mieux valu donner immédiatement l'indépendance à l'Algérie, ça aurait évité tous ces morts pour rien, soldats de notre terroir enrôlés de force pour défendre cette terre étrangère dont on en avait rien à faire.

RR

Bertrand Renouvin met en évidence les "incohérences" de la politique de l'actuel gouvernement en matière de lutte contre l'"islamisme":

http://www.bertrand-renouvin.fr/face-a-lhydre-islamiste-trois-incoherences-chronique-153/#comments

Dominique

@RR
La bataille de Paris fut gagnée avec le concours de policiers harkis risquant leur vie pour leur France.

La bataille d'Alger et les, ainsi nommés, événements d'Algérie ont montré que l'Armée française avait aussi vaincu les terroristes sur tous les fronts. Y compris l'adhésion des populations non métropolitaines, lesquelles avaient des écoles, des médecins, la liberté, la sécurité, du travail, des députés à l'Assemblée Nationale depuis 1944, etc. En un mot elles étaient sorties, après des siècles, du néant et de la soumission islamique venus d'Arabie et d'Anatolie.

De la même manière s'il y avait aujourd'hui en France une volonté politique de reconquérir les territoires intérieurs perdus, le renseignement, la police, la gendarmerie et éventuellement les soldats - ne sommes nous pas en guerre ? cf. Sentinelle - éradiqueraient évidemment l'islamisme en France.

Les mosquées salafistes seraient dissoutes et les imams étrangers renvoyés. L'éducation nationale rétablirait dans les écoles la fierté d'être un pays Français. Les ateliers et les commerces remplaceraient les trafics de drogues et d'armes dans les banlieues. Et l'Église de France - si elle voulait reprendre sa vocation d’évangéliser - ferait beaucoup de conversions au christianisme. Etc.

Cela ne fait aucun doute puisque l'islam n'a que du vide et de la soumission à proposer, et sa violence inéluctable, alors que nous avons une civilisation.

Or les Français et d'autres Européens ont peur.

Mon exemple des brigades de harkis suggérait que nous pourrions vaincre l'islamisme. Autre temps, autre politique : il y eut un avant 1962 et un après 1962.

Il y aurait aussi beaucoup à dire sur la conquête des rives sud et est de la Méditerranée par les islamistes ottomans et arabes, et le renoncement de l'Europe chrétienne à se protéger, voir à s'étendre. C'est une question géopolitique de survie, et non de colonisation.

Dominique

@RR

Sur le plan européen : si l'Espagne, la France, l'italie, la Grèce, ... , avaient maintenu ou étendu leur présence sur le pourtour de la mer Méditerranée du Maroc jusqu'au Bosphore, en passant par Bizerte, le canal de Suez, et les territoires grecs en Anatolie depuis 3.000 sur la rive est de la mer Méditerranée, la face et le sort des nations chrétiennes d'Europe serait ô combien différente aujourd'hui.

Car l'intervention française en 1830 devait anéantir les flottes des barbaresques ottomans qui écumaient la mer Méditerranée ; et libérer les européens chrétiens pris en esclavage. C'est la nuisance ottomane islamique qui était visée et d’autres pays européens s'efforcèrent aussi de la détruire, à l'est, notamment la Russie du Tsar Alexandre II ( malheureusement contrée par le Royaume-Uni qui créa et utilisa le Pan-arabisme ).

L'Histoire s'est déroulée autrement et quasiment tous les pays au sud et à l'est de la Méditerranée sont maintenant soumis à l'Islam. Les bombes de l'Otan sur la Serbie ont même conduit à installer des pays islamiques au nord de la Méditerranée !

Le plus dramatique est le cas des Grecs - si longtemps sous le joug ottoman - puisque la Turquie annexa les territoires millénaires de la Grèce en Anatolie, avec des massacres et des expulsions de 1910 à 1924, et après !

Il y eut aussi la reculade de Suez alors que les soldats anglo français aéroportés avaient gagné ;

et cette décision du président français de donner nos départements algériens - plus le Sahara - à des terroristes de la pire espèce : le FLN qui n’agissait que par assassinats, attentats, et tortures sur les populations berbères et arabes, et européennes. Ces terroristes étaient vaincus, et une évolution était possible, autre que la trahison de 1962.


Pour le Maroc et la Tunisie je n'ai jamais compris que les gouvernants français abandonnèrent les protectorats, étant donné notamment les situations stratégiques de ces pays pour la France. Les présidences du Conseil par Edgard Faure puis par PMF expliquent certainement cela. La France aurait dû conserver au moins le nord du Maroc et de la Tunisie. Et alors que le RU a gardé Gibraltar et l'Espagne Ceuta et Melilla au Maroc, nous avons aussi donné Mers el Kebir, alors port anti atomique, et Bizerte.

Enfin nous n'avions pas su exploiter notre protectorat sur le Liban et la Syrie accordé en 1920 pour y protéger durablement les chrétiens. Aujourd'hui ils y sont minoritaires. Il eût fallu créer un état chrétien, le multiconfessionnalisme ne fonctionnant pas avec l'Islamisme, dès que le roi Fayçal voulu, de force, mettre un émir à la tête de la Grande Syrie. Et les Britanniques ont aussi quitté la Palestine.


Quelle est donc la légitimité d’envahisseurs islamiques venus de la lointaine Arabie soumettre le nord de l'Afrique ? Plutôt que les légitimités réelles des Berbères indigènes, christianisés depuis Rome, et des Français venue enfin au 19ème siècle, après des tentatives de rois de France, pour libérer les chrétiens et protéger la Méditerranée ?

Qu'elle est aussi la légitimité du peuple islamisé venu de Mongolie, les Turcs, qui ont fini par massacrer et expulser les millions de Grecs qui vivaient depuis 3.000 ans en Thrace, au Pont Euxin, en Asie Mineure ?

Bref la Méditerranée eût pu devenir une mer aux côtes occupées par des chrétiens si les dirigeants européens avait pleinement tiré les leçons de l'histoire. Au lieu de quoi ce sont tous les pays de l'Europe chrétienne occidentale qui sont aujourd'hui envahis, de par les décisions de ses dirigeants, par des peuples islamiques d'origines africaines, arabes, et asiatiques.

L'absurde et injuste repentance de la colonisation est bien hors sujet.


NB : Sur les Turcs qui firent des millions de morts et expulsés grecs, et ont annexé les territoires grecs à l’est de la Méditerranée :

https://www.info-grece.com/forums/un-siecle-d-oppression-turque


RR

@ Dominique


"La bataille de Paris fut gagnée avec le concours de policiers harkis risquant leur vie pour leur France."

Eh bien moi je le dis, je trouve surtout regrettable que des Français aient risqué leur vie (et l'ont d'ailleurs bien souvent perdue) pour maintenir cette terre étrangère qu'était l'Algérie dans la France. Que des jeunes Français de nos provinces aient été arrachés à leur fiancée ou à leur femme, à leurs enfants ou encore à leurs parents pour "l'Algérie française" et y aient laissé leur peau, cela passe pour moi avant les "harkis".

Sinon, tout ce que vous dites notamment à propos de la victoire sur le terrain de l'armée française en Algérie est bien sûr exact.

Mais "Car l'intervention française en 1830 devait anéantir les flottes des barbaresques ottomans qui écumaient la mer Méditerranée ; et libérer les européens chrétiens pris en esclavage."
Oui, je sais cela. Mais plutôt que de coloniser, il aurait mieux valu faire des incursions avec fortes représailles (et délivrer évidemment nos captifs). La colonisation - toutes terres confondues - a été une immense erreur dénoncée d'ailleurs en son temps par les nationalistes aussi bien républicains comme Déroulède que royalistes comme Maurras.
Certes, de nombreux Algériens dits "de souche" sont comme vous le rappelez eux-aussi des "colons", mais cela ne faisait pas pour autant de l'Algérie notre terre.

Le problème de l'"islamisme" est dû à mon avis à une mauvaise réponse de "nos" gouvernants à la question migratoire, et ce depuis De Gaulle.

"Et l'Église de France - si elle voulait reprendre sa vocation d’évangéliser - ferait beaucoup de conversions au christianisme. Etc."

Comment attendre quoi que ce soit d'une Église ayant à sa tête un hérétique ? Comment l'Église peut elle convertir des hommes et des femmes de valeur alors qu'elle est infectée depuis des lustres par le cosmopolitisme et le communisme comme l'avait parfaitement démontré (même si ce n'est pas difficile à percevoir) l'abbé de Nantes ?

RR

@ Dominique


J'aurai dû ajouter à ceux qui y ont laissé leur peau, les très nombreux blessés handicapés à vie ainsi que les non moins nombreux traumatisés à vie de cette guerre "pas comme les autres" (FLN et alliés ne se comportant pas en soldats mais en assassins sadiques) tel Claude Brasseur ancien volontaire parachutiste, abusé par une propagande trompeuse croyant comme tant d'autres partir "à l'aventure". Si ce dernier a pu - et on ne peut que s'en réjouir - finalement remonter la pente via le cinéma, combien d'autres n'ayant pas cette opportunité ni aucune autre ont sombré dans l'alcool voire pire.

Pourquoi la "droite" parle t-elle toujours des harkis et jamais de ceux des nôtres qui ont plus que souffert de cette sale guerre ? Poser la question, c'est y répondre: en raison d'une nostalgie obsessionnelle partagée par beaucoup de ses "anciens" pour cette période.
L'immense mérite de la Nouvelle Droite est d'avoir remis dans les rails une "droite révolutionnaire" égarée pendant des décennies dans un combat qui n'aurait jamais dû être le sien et qui ne l'était d'ailleurs pas - il ne faut jamais cesser de le rappeler - à l'origine.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)