Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Sommes-nous les alliés des Saoudiens ? | Accueil | Si la gauche marxiste revient »

jeudi 19 sep 2019

Commentaires

RR

@ Mallet du Pan et à J-G M.


J'interviens si vous le voulez bien dans votre échange.


"J'espère que la postérité se souviendra un peu de J.-G. Malliarakis comme prosateur et commentateur de la vie politique. Il a son point de vue unique et son style."

Je l'ai déjà dit. La meilleure façon en "démocratie" (peut-on appeler "notre" régime une démocratie ?) pour le Pouvoir en place de se débarrasser d'un véritable opposant est de l'ignorer. Il n'est donc pas surprenant que J-G M. soit depuis toujours boycotté par les médias officiels (alors que certains de ses livres qui sont des références incontestables devraient normalement être discutés avec une invitation à la clé lorsque les sujets en rapport sont évoqués dans des émissions télévisés ou radiophoniques ou encore dans la presse.

Sur le "modèle" maurrassien, s'il peut paraitre pour certains être la solution, il n'en demeure pas moins tout à fait théorique, utopique et … contraire même à l'évolution de la tradition capétienne. Ce n'est pas moi qui le dit mais Bertrand Renouvin, ancien maurrassien particulièrement érudit, qui via l'empirisme organisateur lui-même l'a prouvé ("La République au Roi dormant", éditions Hachette). Si la royauté était rétablie, ça ne pourrait être qu'une monarchie constitutionnelle (comme au Royaume Uni ou en Espagne). En ce qui me concerne, je n'y suis - c'est le moins qu'on puisse dire - pas favorable (ce qui ne m'empêche nullement d'être en très bons termes avec des royalistes dont je peux comprendre - même si je ne la partage pas - la nostalgie envers l'Ancien régime et les aspirations).

Enfin sur le bonapartisme: Oui, tous les dirigeants de l'Action française ont toujours à juste titre été hostiles à cet abject personnage qu'était Napoléon Bonaparte et au bonapartisme en général. Il semble que le seul dictateur qu'ait vraiment apprécié l'AF est Salazar au Portugal. Là encore Renouvin le démontre assez bien dans un autre ouvrage écrit alors qu'il était encore maurrassien ("Charles Maurras, l'Action française et la question sociale", éditions Le Lys rouge).

Le règne de Napoléon Bonaparte, c'est une dictature entérinant les pires mesures du jacobinisme (dont notamment la loi Le Chapelier), durcissant considérablement une condition ouvrière déjà lamentable, le travail des enfants,... Le Code civil, nous en souffrons encore plus de 200 ans après sa création (il a fallu attendre 1965 pour qu'une femme puisse ouvrir un compte bancaire sans l'autorisation de son mari !).
C'est aussi une "épopée" sanglante à travers l'Europe dans le but de détruire toutes les institutions traditionnelles alors encore debout chez nos voisins proches et plus lointains, placer les pays conquis et leur population sous le joug du tyran et de sa famille.
C'est la mise en coupe de la France et de l'Europe par les dynasties bourgeoises, les banquiers affairistes tels les Rothschild. On lira à ce sujet Emmanuel Beau de Loménie ("Les responsabilités des dynasties bourgeoises", éditions du Trident) et Jacques Bordiot ("Une main cachée dirige", éditions du Trident). Des millions d'hommes, Français en premier lieu mais aussi ressortissants des pays conquis qui étaient incorporés de force dans la "Grande armée", morts pour rien sur le champ de bataille sinon pour la gloire de ce pantin mégalomane. Il faut remercier les Anglais de nous en avoir délivré.
Et on pourrait parler de la Louisiane, cette immense et magnifique terre vendue pour financer cette entreprise diabolique.
On pourrait aussi parler de l'enlèvement crapuleux du Vicaire du Christ…
On n'en finirait pas.
Quand on pense que cette charogne a son tombeau bien exposé aux Invalides, qu'il est honoré par les plus hautes autorités de l'État, par des millions de Français, et par des touristes du monde entier, et que dans le même temps certains osent faire la leçon aux Italiens sur Prédappio, aux Espagnols sur la vallée de los Caídos ou encore aux Russes sur le mausolée à Moscou, je me dis qu'il y a là quelque chose d'anormal.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)