Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Des casseurs sachant casser | Accueil | Le temps des demi-mesures »

mercredi 24 avr 2019

Commentaires

Dominique

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9386091/f321.image#tetiere

Oui les responsables sont bien de vrais coupables, et nombreux par idéologie. Au ministère de la culture, la part pour les églises et cathédrales est de seulement 3% du budget général...

Merci aussi de nous faire connaitre un livre essentiel que je découvre en numérique sur le site Gallica de la Bibliothèque Nationale :

Livre prémonitoire : Barrès sonnait alarme concernant un devenir de désolation des lieux sacrés, et son incidence négative sur la religion catholique en France.

BARRÈS fait part de ses tentatives auprès de Aristide BRIAND pour modifier la loi. Celui ci se défausse en répondant que... ROME a refusé la création des " cultuelles " pour confier l'entretien aux communautés catholiques. Refus de ROME que j'ignorai.

L'Église catholique doit aujourd'hui exiger enfin du propriétaire (l'Etat, les villes, et peut être maintenant les régions) un entretien véritable des lieux sacrés, ou bien qu'il(s) rende la gestion ou la pleine propriété aux paroissiens.

Zonzon

@ Dominique

Charlotte Parc, une bonne chrétienne, vous répond point par point dans l'Observatoire de la Christianophobie suite à un article de Daniel Hamiche !

https://www.christianophobie.fr/carte/la-cathedrale-notre-dame-netait-pas-assuree-par-letat

J'avoue être plutôt de son avis.

Amicalement votre

Laurent Worms

on vit quand même une période formidable. Il aura fallu attendre le XXIè. siècle, avec son laisser aller généralisé, la perte du sens de responsabilité tant collective qu'individuelle, la haute technologie à tout va et qui se charge de tout (les St. algorythmes tout puissants), pour arriver à mettre le feu à Notre Dame de Paris!. Combien de siècle il a fallu attendre!!!!!!!
Ces incapables du moyen âge ne savaient et jusqu'au XIXè. ne savaient pas travailler. La preuve: Le coq qui trône au dessus le la grande flèche, alors qu'il était au cœur de la fournaise, a été non seulement retrouvé intacte, mais sauvé également son contenu.

Dominique

https://www.lesalonbeige.fr/lincendie-de-notre-dame-va-t-il-profiter-aux-projets-delirants-de-transformation-de-la-cite/

Où l'on retrouve LVMH... nous ne savions évidemment rien de ces projets !

Les catholiques auront besoin du secours de la sainte VIERGE pour protéger Sa cathédrale, et aussi la chapelle saint LOUIS et l'Hôtel DIEU.
Et pour faire de la Conciergerie un hôtel pour les pélerins de France et du monde ; et un musée vivant de la chrétienté dans le Quai des Orfèvres, avec ateliers de restauration et salles d'expositions des oeuvres chrétiennes entreposées au Louvre :-)

Robert Marchenoir

@ Zonzon | jeudi 25 avr 2019 à 07:49

Cette rengaine de l'absence d'assurance couvrant Notre-Dame, qui traîne partout, est un sophisme et une malhonnêteté.

La bligoterie catholique reproche à l'Etat de n'avoir pas assuré la cathédrale, ce qui serait censé prouver qu'il néglige le patrimoine ecclésiastique qu'il s'est approprié.

Mais c'est oublier que l'Etat n'assure rien du tout, les bâtiments civils pas plus que les Eglises. L'Etat est son propre assureur, comme le dit le dicton administratif depuis toujours.

De plus, les cathos tradis qui portent cette accusation sont, dans leur grande majorité, des étatistes forcenés qui hurlent à "l'ultra-libéralisme" dès qu'il est question de supprimer dix postes de fonctionnaires. Ils sont donc assez malvenus de critiquer une disposition qui relève manifestement de l'arrogance naturelle de l'Etat français : moi ? assurer ? pourquoi ? l'Etat, c'est moi, et de toutes façons c'est vous qui payez.

Enfin, concernant particulièrement Notre-Dame, elle est bien évidemment inassurable. On peut, et on devrait, assurer un immeuble en béton servant à loger je ne sais quels fonctionnaires.

Quand bien même il serait possible de trouver un assureur acceptant de couvrir Notre-Dame, cela n'aurait aucun sens. On ne peut pas reconstruire Notre-Dame si elle était détruite, et Notre-Dame n'a pas de prix.

RR

Incroyable !

Pour une fois je suis d'accord avec Robert Marchenoir !
(son message du 26 avril, 14h14)

Petite réponse
L'union est en marche !

Dominique

https://www.trustedchoice.com/business-insurance/industry-types/church/

http://www.adesio.be/bdl/index.php?page=assurance-incendie-et-perils-connexes

Tout a une valeur et tout s'assure. Par exemple un toit, un orgue s'assurent contre l'incendie et risques divers. L'assurance est un métier. C'est le cas... en belgique et bien sûr aux USA. L'intérêt supplémentaire est d'être appuyé par l'assureur pour prendre les mesures de précaution pour éviter les sinistres.

Une raison de plus pour demander à l'Etat et aux communes la restitution des biens du clergé. Sinon ces oeuvres de foi disparaitront au fil du temps. Il en est de même pour le " mobilier de l'Etat " qui est de plus en plus volé.


RR

"Une raison de plus pour demander à l'Etat et aux communes la restitution des biens du clergé. Sinon ces oeuvres de foi disparaitront au fil du temps. Il en est de même pour le " mobilier de l'Etat " qui est de plus en plus volé."


Le pape hérétique François a d'autres préoccupations et nous le fait savoir à longueur de discours.

Zonzon

@ Robert Marchenoir, qui donne son avis en toute chose sans toujours maîtriser le sujet, nous offrons ce thème de méditation dominicale :

Le PDG de la firme qui fabrique des véhicules au doux noms de Kadjar, Kwid, Alaskan, Twizi, Nepta, Racoon, Talisman, Be Bop, mérite-t-il son emprisonnement ?

Robert Marchenoir

@ RR | vendredi 26 avr 2019 à 18:31

"Incroyable ! Pour une fois je suis d'accord avec Robert Marchenoir !"

Ce sont les mérites du débat franc et vigoureux.

@ Dominique | vendredi 26 avr 2019 à 20:31

On peut théoriquement assurer n'importe quoi, oui. Ca ne veut pas dire qu'il faut le faire.

Personnellement, j'ai choisi de ne pas m'assurer contre un risque pour lequel la quasi-totalité des Français a contracté une assurance.

Parce que j'estime que la quasi-totalité des Français ont pris une décision imbécile en la matière.

D'autre part, on a bien compris que la Belgique était le centre du monde. Vous êtes belge ? Il n'y a pas de cathédrales gothiques ou d'églises romanes aux Etats-Unis.

Quant à ce que l'Etat restitue les églises au clergé, c'est un peu comme "la Russie avec laquelle nous devrions nous allier". Vous avez oublié de demander à l'Eglise de France si elle était demanderesse.

Vous pensez sérieusement que l'Eglise a les moyens d'entretenir elle-même tous les biens dont l'entretien incombe aujourd'hui à l'Etat ?

Il faudrait arrêter de croire qu'on peut remonter l'horloge de l'histoire à l'envers.

RR

Tiens, en parlant du pape (hérétique) François, qu'attend t-il pour intervenir en faveur de Vincent Lambert ?

Mais comme je l'ai déjà dit, il a d'autres préoccupations, d'autres causes à défendre.

RR

Robert Marchenoir a écrit:

"Vous pensez sérieusement que l'Eglise a les moyens d'entretenir elle-même tous les biens dont l'entretien incombe aujourd'hui à l'Etat ?"


Ça me parait en effet difficile.

Par ailleurs, si l'Église ne tenait pas un discours aussi néfaste, d'une part cosmopolite (et suicidaire pour elle-même) en contradiction avec le message du Christ, et d'autre part rétrograde (sur la base d'interdits désuets éloignant notamment la jeunesse) en contradiction avec la tradition européenne, elle ne verrait pas ses paroisses se vider de plus en plus.

Si cela continu le pape hérétique François va nous sortir que les templiers et les rois de Jérusalem - qui eux étaient d'authentiques disciples et serviteurs de NSJC - n'étaient pas chrétiens.

Dominique

@ RR
Le pape actuel est il intéressé par la question cultuelle ?
Lorsque le pape Benoit XVI vint en France, il vit Notre-Dame, les Bernardins et l'Elysée, on ne l'amena dans des bâtiments religieux délabrés...

J'ai appris grâce à ce livre de BARRÈS signalé par le patron de l'INSOLENT, et d'autres textes trouvés depuis sur le net, que c'est le pape qui REFUSA à l'époque que les catholiques constituent en France des " CULTUELLES " destinées à recevoir la pleine propriété des édifices religieux ! Retour de propriété proposé donc dans la LOI de 1905.

Il y eut un débat parmi les écclésiastiques français mais l'Encyclique l'emporta évidemment.
Les catholiques sont donc responsables pour avoir refusé de récupérer leurs biens.
Alors que Protestants et Juifs acceptèrent l'article de la loi et récupérèrent leurs biens.

BARRÈS proteste contre cette situation des biens catholiques désormais gérés par les ennemis du catholiscisme... ennemis qui veulent la mort du catholicisme depuis la révolution !
Avec seulement 300 millions affectés par le ministère de la culture, l'histoire lui donne raison.

Il prédit une conséquence terrible de cette situation : le déclin du catholiscisme au fur et à mesure du délabrement des églises.
C'est l'opinion de BARRÈS, mais on constate aujourd'hui qu'il y a bien à la fois un réel délabrement des édifices religieux catholiques, et une chute très forte de la spiritualité catholique.

En effet les offices chrétiens ont besoin de beauté : pour rececevoir Dieu Vivant - ce qui est le but de l'eucharistie - il convient de Lui offrir le meilleur de ce que les hommes peuvent apporter. C'est pourquoi même de petites chapelles dans de pauvres régions, peuvent être si belles. Embellies d'années en années et de siècles en siècles par les offrandes et les travaux des paroissiens.

Il en est des cathédrales, des églises, comme des chapelles. Lorsqu'une cathédrale n'est plus affectée à un diocèse (il y en a de nombreuses et non des moindres par exemple la cathédrale de NOYON) elle est du ressort de la commune et non plus de l'Etat central. On conçoit que les moyens peuvent ne pas être à la mesure d'une commune pour entretenir un tel édifice.

Ce qu'une loi a fait une autre peut le défaire. Encore faut il une volonté législative ou populaire (RIC national ou communal).


Dominique

Je maintiens que la seule solution pour la restauration et l'entretien au long cours des églises françaises est leur privatisation.

On se moque beaucoup et à tort de la jeunesse des USA. Elle démontre qu'il est possible de construire de nos jours une magnifique et grandiose église en pierre de Caen, et aux vitraux de Chartres en seulement 20 ANNÉES !

120 mètres de long, plus de 100 mètres de hauteur pour chacune des deux tours, cette église néogothique est splendide. L'intérieur n'a rien à envier à nos cathédrales (je l'ai visitée.) Elle n'a pas de flêche au trancept, comme Notre-Dame de Paris durant des siècles.

https://www.saintpatrickscathedral.org/restore-st-patricks-cathedral

Le site internet de saint PATRICK présente le programme de rénovation intérieur et extérieur en 3 phrases dont l'installation d'un chauffage géothermique ! Le coût global de ces travaux est de 200 millions de dollars financés en grande partie par les dons.

Il faut dire que cette cathédrale est entretenue en permanence. C'est ce qu'il faut pour NOTRE-DAME et toutes nos autres églises en France.

Il y a 17 autres cathédrales à New York, essentiellement d'églises orthodoxes autocéphales.

Joyeuse Pâques à tous les Orthodoxes ! :-)


Zonzon

Merci à Robert Marchenoir pour sa lumineuse contribution à ce débat.

Nous savons maintenant que l’État n’assure pas Notre-Dame de Paris à cause de Poupoutine !

Dominique

Aux USA il y a 205 églises cathédrales catholiques. Et cette religion est deuxième derrière le protestantisme.

Il y a à New York une seconde église cathédrale construite selon le style gothique : SAINT JOHN THE DIVINE élevée par l'église anglicane. Elle figure parmi les 5 plus GRANDES cathédrales du monde.

Je mentionne que en RUSSIE, Boris ELTSINE fit reconstruire une grande église orthodoxe rasée par les Soviets qui y placèrent une piscine. Les fresques qui couvrent l'intérieur de l'église sont en céramique et elles sont magnifiques ; je l'ai visitée. La construction aurait duré DEUX ANNÉES seulement !

La durée, et le coût, dépendent évidemment des moyens de construction employés (le béton pour cette église moscovite). La rapidité est une question de foi et de finances. Mais elle n'est essentielle que pour les édifices en danger (sans toiture)

C'est pourquoi je pense que l'entretien et la reconstruction partielle des églises françaises abandonnées par l'Etat et les communes ne seraient pas un problême, si la propriété des édifices revenait à des cultuelles.

Étalé sur les décennies à venir, avec le régime fiscal avantageux des donations (celui là même utilisé pour élever les mosquées) le financement ne serait pas un problème non plus. Car les seuls legs et dons restent élevés chez les catholiques.

Dominique

@ RM
Vous parlez toujours sans savoir, et je rectifie sur ce point : aux USA et au Canada TOUS les styles d'Europe sont utilisés pour bâtir des églises : roman, gothique, etc.

Il y a peut être aussi des architectures modernes comme celles des cathédrales d'Evry et de Créteil :-( et la cathédrale Jean Paul 2, en Côte d'Ivoire, contemporaine, qui est un authentique "geste" de... foi :-)

C'est donc à tort qu'on penserait qu'une architecture ne dure qu'un temps. On la choisit pour sa beauté extérieure et surtout intérieure (la lumière etc.)

Je crois, après cette découverte des églises cathédrales des USA, qu'il serait possible de bâtir des églises comme N-D de Paris. Les moyens modernes permettraient de le faire plus rapidement : rien que pour creuser, découper, transporter, élever les pierres énormes et lourdes, idem pour les poutres, les échaffaudages etc.

Même la FOI pourrait être la même. Il faut donc en finir avec cette ILLUSION peut être franco française que rien ne sera plus comme avant.
Pour saint Patrick, à New York, construite en 20 ans, la charpente est également une "forêt".

RR

@ Dominique

"C'est l'opinion de BARRÈS, mais on constate aujourd'hui qu'il y a bien à la fois un réel délabrement des édifices religieux catholiques, et une chute très forte de la spiritualité catholique. "


C'est tout à fait ça, en une phrase vous avez parfaitement résumé la situation.

Ce que j'essaie de faire comprendre, c'est que le premier problème n'est que la conséquence du second; si les Français n'étaient pas "déspiritualisés", alors il y aurait davantage de moyens financiers apportés pour l'entretien des édifices.
Les autorités de l'Église et en premier lieu le pape (hérétique) François (de même que ses proches prédécesseurs) ont comme je l'ai précisé dans mes messages précédents une responsabilité écrasante en la matière.
De plus, il est évident que des dirigeants français dignes de ce nom ne consacreraient pas d'argent à des causes qui ne sont pas les nôtres, argent qui par la suite nous manque cruellement.

RR

@ Dominique

"Je maintiens que la seule solution pour la restauration et l'entretien au long cours des églises françaises est leur privatisation."


Je ne sais pas.
N'y aurait-il pas danger de sortie du patrimoine français comme on le voit (qu'on m'excuse de la comparaison) pour les vignobles ?

Dominique

@ RR
Je me suis mal exprimé : par privatisation d'église j'entend le retour à son propriétaire légitime, la communauté de croyants qui l'a élevée.

RR

@ Dominique

"par privatisation d'église j'entend le retour à son propriétaire légitime, la communauté de croyants qui l'a élevée."


À la commune où se trouve l'église vous voulez dire ? Sinon je ne vois pas.

Dominique

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/notre-dame-de-paris-l-hotel-dieu-pourrait-accueillir-les-visiteurs-et-pelerins-20190430

Voilà une initiative heureuse qui permettra de plus de ne pas transformer l'HOTEL DIEU en un bazar de produits de luxe. Et de rappeler que cet hôpital fut l'oeuvre de chrétiens, comme beaucoup d'ailleurs.

(jusque pendant le Front Populaire où le gouvernement fit appel à l'Église pour élever et gérer des hôpitaux en banlieue de Paris.)

Restent la Conciergerie avec la sainte Chapelle, et le Quai des Orfèvres. Puisqu'il parait que leurs occupants doivent quitter ces lieux.
Encore un effort !

Dominique

https://notredamedeparisebook.subscribemenow.com/

Le patron du Salonbeige.fr propose gratuitement - sur son site - son livre concernant Notre-Dame de Paris.

Dominique

http://sport24.lefigaro.fr/le-scan-sport/2019/05/28/27001-20190528ARTFIG00025-en-visite-a-paris-novak-djokovic-aide-a-la-restauration-d-une-eglise-orthodoxe.php

Notre chroniqueur nous avait pendant sa courte absence laissé relire, avec un mignon chat à lunettes :-) les actualités passées. Bonne suggestion qu'elles ne deviennent pas l'écume des vagues.

J'ai retenu le Complot contre Notre-Dame :

La bonne nouvelle est que le Sénat a littéralement démoli le projet de l'Assemblée-LREMacron et veut une reconstruction à l'identique selon les derniers documents disponibles. A suivre lors du retour de la "loi" devant les députés de LREMacron.
Avait on besoin d'une loi puisqu'existe une charte de réparation des monuments ?

Une moins bonne nouvelle est que l'Hôtel Dieu devait mettre à disposition une partie de ses locaux pour accueillir les pélerins et avec un musée Notre-Dame etc. : voir le lien supra du figaro.fr.

Mais l'APHP vient de déclarer avoir signé un bail pour y réaliser un projet pour "incuber des start-ups", resto de luxe, résidence. etc. Est ce la course ?
A suivre.

Dominique

http://sport24.lefigaro.fr/le-scan-sport/2019/05/28/27001-20190528ARTFIG00025-en-visite-a-paris-novak-djokovic-aide-a-la-restauration-d-une-eglise-orthodoxe.php

Lorsque les paroissiens sont propriétaires de leur église, elle est mieux entretenue. Ici avec le don du champion serbe.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)