Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Catalogue des Editions du Trident

Contact

« Une courbe n'explique pas tout | Accueil | Sur le financement de l'extrême gauche »

mardi 29 jan 2019

Commentaires

Brigitte C. Neveu

Ne faudrait-il pas adresser ce démenti à son éditeur ?

Petite réponse
Il faut, en effet, que je consulte un avocat.

RR

On sait ce que valent les livres consacrés à ce qu'"ils" appellent l'extrêêêême droite; à de rares exceptions près, ce ne sont que grossières caricatures diffamantes et dans ce cas précis mensonge pur et simple. Il faut en effet consulter un avocat.

RR

Le Pouvoir sait ce qu’il fait. Tout doit être fait pour empêcher la Droite d’être de droite, d’où en 2017 la promotion de M. Juppé et la démolition du candidat Fillon, d’où depuis la Manif pour tous les tirs contre Sens commun et maintenant depuis l’annonce de sa candidature comme tête de liste des Républicains pour les prochaines élections européennes, les attaques contre François-Xavier Bellamy (dont en ce qui me concerne je n’avais encore jamais entendu parler mais dont je suppose en raison justement de l’attitude hostile des médias à son égard qu’il souhaite rompre avec cet insupportable attitude de soumission de la droite classique vis-à-vis de la Gauche autoproclamée seule et unique autorité morale et dont les actes accomplis ne sauraient être remis en cause).
Si la Droite cède devant ces attaques, elle est perdue. Il faut au contraire qu’elle poursuive la voie de la droitisation notamment sur les questions dîtes sociétales si elle veut à nouveau s’imposer dans l’arène politique. Faute de quoi, elle finira par disparaitre, ses sympathisants « droitiers » louchant de plus en plus vers la secte des Le Pen, ce qui est l’objectif non avoué du pouvoir macronien. En effet, comme je l’ai déjà dit ici maintes fois, cette secte est la garantie nécessaire à M. Macron et à ses soutiens pour être certain de se maintenir. Par sa médiocrité, son arrogance, et son nom que son père a via son attitude et ses propos, diabolisé pour toujours (entrainant du même coup ce qui est tout de même un comble la diabolisation de toute une famille de pensée qui ne lui devait strictement rien), l’abjecte Marine Le Pen (tout comme sa peu reluisante nièce, la crevette rose Marion) est l’adversaire idéal de second tour pour M. Macron (comme pour n’importe qui d’autre) pour s’assurer la victoire.

jacques Carbou

Oui, Jean-Gilles, démentir ne suffit pas; il faut dénoncer l'imposture de ces prétendus "spécialistes" qui imposent leur idéologie de gauche, la tactique de la gauche "morale" qui assimile droite et extrême droite. S'il y a mensonge de la part de Frédéric Charpier, il doit être possible de l'attaquer sur ce point.
Merci de nous tenir informés de la suite, Jean-Gilles.

Armelle de Scitivaux

Je suis stupéfaite des attaques contre toi et espère que tu vas l’attaquer pour diffamation. La gauche, auto proclamée bien pensante, est incroyablement de mauvaise fois et malfaisante. Quand je pense qu’il s’attribuent le monocole du cœur c’est insensé qu’ils puissent trouver un public pour les croire..
Bien cordialement
AdeS

Dominique

"Les c**s ça osent tout !" N'est ce pas ? Ce diffamateur menteur s'en repentira une fois payé vos dommages et intérêts et son bouquin mis au pilon. Avec vous en bonnes pensées Jean-Gilles -:)

Robert Marchenoir

Et donc en fait, vous n'avez pas volé de saucisson ?...

En ce qui concerne l'extrême droite, il n'y a pas de honte à en être. C'est mon cas. Je suis aussi un centriste mou, si on veut. Ça dépend du cadre de référence.

En France, je suis à droite de l'extrême droite, puisque je suis 1) contre l'immigration (donc par définition d'extrême droite), 2) à droite du Front national, qui, bien que d'extrême droite, est de gauche, 3) libéral, donc encore pire que l'extrême droite, qui, elle, est anti-libérale.

Dans un pays normal, ce serait différent.

RR

« extrême-droite » est un terme commode communément utilisé par la Gauche (et bien souvent aussi par une certaine Droite soucieuse de ne pas elle-aussi être désignée à la vindicte par les autoproclamés seuls et unique détenteurs du Bien) pour disqualifier généralement tout ce qui s’oppose VRAIMENT à elle. Renvoyant via le terme « extrême » à une violence supposée, il est rarement accepté par les désignés comme tels. De plus, il sous-entend une proximité avec des partis qui peuvent être ultra-conservateurs voire « versaillais ». Violent par tempérament et contre le Peuple, on comprend qu’ainsi comprise la qualification « extrême-droite » ne soit guère revendiquée (à moins d’en donner une définition présentable du genre : " Nos valeurs sont en opposition absolue avec celles défendues par la Gauche [encore faut-il préciser ces dernières pour ne pas provoquer de confusions avec ce qui pouvait être à une certaine époque considérée comme étant de gauche tout en étant parfaitement respectable mais qui n’a rien à voir avec la gauche contemporaine], or l’opposé de la Gauche, c’est la Droite, nous sommes donc à fond à droite, à droite de la droite puisqu’il n’y a pas plus éloigné de la Gauche que nous, donc d’extrême-droite").

Tout ça est un peu long. Je pense qu’il est bien préférable d’avancer nos idées et d’en discuter avec ceux qui voudront bien les entendre en acceptant le dialogue, sans se préoccuper si elles sont qualifiées par certains de droite ou d’extrême-droite voire de gauche ou d’extrême-gauche par d’autres. Je suis assez d’accord de ce point de vue-là avec ce qu’avait écrit Alain de Benoist dans sa préface de la première édition de Vu de droite.

Tonton Cristobal

En un temps révolu, la diffamation aurait pu être réglée sur le pré devant témoins. Mais nous nous faisons vieux pour l'épée, resterait le revolver de ce bon Samuel Colt, si la république ne nous l'avait confisqué.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)