Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Catalogue des Editions du Trident

Contact

« Les forces du désordre | Accueil | Crise au sommet des institutions »

mardi 04 déc 2018

Commentaires

Saint Surge

Quel gâchis. La suite du programme est désormais bien compromise, tout ça pour une minable taxe qui n'avait d'écologique que le nom. Ces gouvernants sont ils donc stupides ?

Dominique

Oui ce gouvernement est en perdition, il ne sait plus que dire sinon par Jupiter promettre des primes aux forces de l'ordre.

Au delà de ce gouvernement c'est notre pays qui est en perdition puisque ruiné, entre autres malheurs. Avec 50 milliards de déficit commercial alors que les Allemands ont 250 millards d'excédent ! Alors ce gouvernement comme les précédents taxe tout ce qu'il croit possible ... sur le papier de Bercy. Nous n'avons plus d'industrie et sans industries ni services de pointe, un pays est condamné au XXI ème siècle, d'où des salaires majoritarement miisérables.

Las, les Gilets Jaunes ont sifflé la fin d'une partie. Ils le font savoir !

Songeons que 15 millions d'entre nous, seulement, travaillent dans le privé - puisqu'il y a 6 millions de chômeurs secourus et 7 millions de fonctionnaires, qui ne produisentpas (ou parfois des pertes abyssales : Sncf) 15 millions doivent donc nourrir 65 millions d'habitants, soit 1 travailleur pour 5 bouches.

Songeons que le budget du système social étatisé est de 600 milliards, égal aux dépenses militaires américaines ! Chaque travailleur productif doit financer le système social pour 40.000 euros par an ! Impossible ... d'où l'augmentation continuelle de la dette de l'État.

Ces ENArques font semblant de voir des solutions car ils sont nantis. Pire ils inventent de fausses solutions comme la "transition écologique" et qui ajoutent de la ruine à la ruine.

Mais il n'y a pas de solution selon notre modèle économique car il est profondément énarquo--collectiviste. Il faudrait se débarrasser des marxistes, qui tiennent les médiats menteurs, les syndicats moribonds, une grande part de l'éducation nationale et autres ministères, etc. Et se débarrasser de l'Énarchie qui tient tout l'appareil de l'État : ministères, hautes autorités de ci et ça, préfectures, administrations omnipotentes etc.

Rude tâche, qui créerait des emplois :-)

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)