Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Catalogue des Editions du Trident

Contact

« De la racaille, de la canaille et de la gauchaille | Accueil | Sur la fusillade de Strasbourg »

mardi 11 déc 2018

Commentaires

Philippe

L'article ci-après est vivifiant : des Africains exposent la situation catastrophique française avec bon sens; immigration, dette publique, tout y passe.Gilets Jaunes point de vue d’Afrique par Tatsinda Bertrand
http://citoyentv.fr/gilets-jaunes-point-de-vue-dafrique-par-tatsinda-bertrand

Dominique

Excellente analyse de cet expert francophone de l'état de la France. Très souvent les Africains ont d'excellentes informations, et opinions sur notre France comme si elle était leur France :-)

Le président a fait allusion à l'immigration : dans les pays démocratiques un traité doit être ratifié par l'Assemblée. En sera t il de même pour le Pacte Migratoire, signé effectivement ce dimanche 9 décembre à Marrakech ... par un remplaçant de Macron et sans que nous soyons informé ? Y aura t il débat véritable et démocratique, dans notre pays comptant 6 millions de chômeurs (secourus), les annonces de robots pour nos (futures) usines, et une forte islamisation ?

Pour le reste de ce communiqué de quelques minutes du président - bien court eu égard à la situation et son long silence - il  manquait ... l'INVENTAIRE des revendications des Gilets Jaunes ! Je n'ose pas écrire MDR étant donné les morts et les blessés graves innocents.

Parmi les revendications il y a eu dès le premier jour le rejet de la fiscalisation de la transition écologique -donc la remise cause du Traité de Paris- puis la dissolution des Assemblées, la démission du président, un référendum l'engageant. Entre autres, mais la DGSI doit avoir une liste complète.

Or avec ces messieurs les éternels partenaires sociaux l'exécutif a travaillé comme d'habitude en chambre sans partir des questions de fonds véritables. Ce qui ne pouvait qu'accoucher que de mesurettes de Bercy -qui financera comment ? - Dont une peu sérieuse prime de Noël de la part des entreorises, ignorant les difficultés des PME et des auto-entreoreneurs. Ce ne fut pas à la hauteur des 4 semaines d'une expression révolutionnaire pacifique : à chaque niveau nos institutions auraient dû discuter avec les Gilets Jaunes. Du maire jusqu'au président.

Même incompétence dimanche finalement, après des violences du pouvoir toujours accrues contre des manifestants pacifiques, versus toujours l'impunité pour les gauchistes casseurs et les racailles voleuses !
Le chemin choisi n'est assurément pas le bon.

Robert Marchenoir

C'est amusant : Macron lance un os à ronger sur l'immigration qui ne coûte vraiment pas cher, qui est on ne peut plus vague, et qui pourrait même dire : il faut voir comment on fait pour qu'une immigration encore plus importante se passe mieux.

Et ça suffit à SOS Racisme pour sauter au plafond. Comment mieux démontrer que le but de cette organisation est d'attiser et d'amplifier le racisme, et non de le combattre ?

Après tout, ces gens sont censés représenter des millions de "Français comme vous et moi", certains depuis plusieurs générations. Aucun argument économique ou rationnel n'impose que des gens dont les parents étaient algériens ou maliens se prononcent massivement en faveur d'une poursuite de l'immigration.

Sauf, bien sûr, s'il s'agit d'une guerre tribale, où des races, des peuples étrangers, une religion hostile cherchent à conquérir la France, à y prendre le pouvoir et à en asservir les indigènes, avec l'aide de renforts venus d'ailleurs.

RR

SOS-Racisme est une organisation dont la création a été décidée par Mitterrand et destinée à capter les « antiracistes » pour les placer dans l’orbite du PS. Ce n’est pas un hasard si la plupart de ses dirigeants se sont retrouvés par la suite cadres du parti.
Autant Mitterrand ne valait rien idéologiquement parlant, autant comme son prédécesseur Léon Blum, il n’avait rien d’un visionnaire, autant par contre c’était un politicien rusé et manipulateur, aidé en cela il est vrai de la médiocrité de son « opposition ».
Mais la manipulation SOS-Racisme n’est rien quant aux conséquences en comparaison de celle qui a consisté à propulser dans les médias un certain Jean-Marie Le Pen. Il s’agissait là de liquider l’opposition nationale non pas en l’interdisant ce qui était juridiquement impossible, mais en lui octroyant un comédien de premier ordre, opportuniste et doué en paroles qui allait réussir de fait à tromper tout le monde – en premier lieu les militants et adhérents honnêtes du Front National, dont il n’était rappelons-le nullement le fondateur – et au final à amener cette famille politique sur la voie de garage où elle se trouve toujours aujourd’hui 34 ans après cette fameuse émission « L’Heure de Vérité » du 13 février 1984.
Il n’y aura de fait pas de relèvement possible de ce côté-là tant que le clan familial Le Pen n’aura pas été jeté dehors de l’arène politique. Toutes les occasions qui peuvent se présenter à cette fin doivent être saisies. Ne serait-ce que pour cela, une liste « Gilets jaunes » serait une excellente nouvelle.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)