Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Fiscalité, popularité, ISF | Accueil | De la racaille, de la canaille et de la gauchaille »

vendredi 07 déc 2018

Commentaires

Dominique

Je viens de poster un ( peut être trop long ) commentaire dans votre précédent Bulletin. Vous êtes cher J-G M comme ce cow boy qui tire plus vite que son ombre. Vitesse qui nous honore étant donné la situation grave actuelle :-) Merci

Mon commentaire se termine ainsi :

Ce sont les taxes et mesures réchauffistes, l'islamisation, et les migrations (visibles partout car réparties dans nos provinces par les préfets que refusent les Manants de la France profonde. On en parle en effet dans les conversations de comptoir comme dans les blogs.

Ni le président ni le 1er ministre de la France, n'auront pu se rendre à Cracovie et à Marrakech : un TRÈS BEAU SUCCÈS des Gilets Jaunes, ces " Manants ".

Les énarques et autres Globalists qui font semblant de gouverner n'ont pas fini de "serrer les fesse " comme vous dites :-)

RR

"aujourd'hui l'anarchie, demain l'ordre nouveau"

Encore faut-il que ce ne soit pas celui de l'abjecte Marine Le Pen. Car si le noyautage des Gilets jaunes par l'extrême gauche et les marxistes est un fait qu'il convient de stopper (voir mon message précédent), un autre danger existe : celui de la "lepénisation" des Gilets jaunes. D'après une enquête visiblement sérieuse, il apparait que si M. Mélenchon laisse plutôt les Gilets jaunes indifférents (ce dont on ne peut que se féliciter), en revanche la fille du fossoyeur de la droite nationale française recueille parmi eux un certain succès. Bref, ces Gilets jaunes tombent dans le piège tendu par le pouvoir depuis ...1984 et destiné à lui assurer la pérennité. Répétons-le une fois de plus: Il s'agit pour le pouvoir d'avoir face à lui une opposition minable, excrémentielle aux yeux d'une majorité de Français afin de rester en place, et quoi de mieux que les Le Pen pour l'incarner ? Ce n'est pas pour rien que François Mitterrand voulait Le Pen (Jean-Marie) comme opposant et non le Parti des Forces Nouvelles qui s'imposait alors comme une formation de droite nationale qui réintroduisait le nationalisme dans le paysage politique français, sans provocation, et sachant prendre ses responsabilités en refusant la politique du pire (ce n'était pas très révolutionnaire mais avec le recul tant d'années d'après, on ne peut que constater que cette démarche était la bonne). Le Pen (Jean-Marie) omniprésent dans les médias officiels entrainant de facto la faillite du PFN, la vraie droite se trouvait dès lors confondue avec une secte familiale, immonde caricature de la famille politique et des idées qu'elle est censée incarner. Prétendre le contraire comme le fait le pouvoir politique et médiatique fait partie de ce piège tendu à notre Peuple depuis près de 35 ans. Puissent les Gilets jaunes ne pas se faire abuser et se tourner vers des hommes politiques honnêtes et responsables qui n'abuseront pas de leur confiance.

Dominique

Very sad day & night in Paris. Maybe it’s time to end the ridiculous and extremely expensive Paris Agreement and return money back to the people in the form of lower taxes? The U.S. was way ahead of the curve on that and the only major country where emissions went down last year!

— Donald J. Trump (@realDonaldTrump)8 décembre 2018

The Paris Agreement isn’t working out so well for Paris. Protests and riots all over France. People do not want to pay large sums of money, much to third world countries (that are questionably run), in order to maybe protect the environment. Chanting “We Want Trump!” Love France

Le président des USA s'est adressé en ces termes au président de la France." ... Triste journée en France ... il est peut être temps de mettre fin au ridicule et extrêmement coûteux Accord de Paris, et de rendre l'argent au peuple en diminuant les taxes ... "

E. Macron n'a pas réussi à séduire D. Trump.

Dominique

Juppé, après le passage de casseurs à Bordeaux en a perdu de sa superbe. Il a supplié en larmoyant les Gilets Jaunes de " changer de méthode - c'est à dire de ne plus manifester - sinon les casseurs vont encore venir tout casser, sniff ". Son comportement de pleurnicheur est pitoyable face à la chienlit qui vient piller les magasins.

Si avec près de 100.000 hommes des polices, gendarmeries, et CRS on ne parvient pas à arrêter des casseurs c'est qu'il y a un problème de sécurité dans notre pays. Il restera aux propriétaires de commerces de faire appel aux sociétés de sécurité agréées.

Et Juppé, cet ancien 1er ministre calamiteux et qui se croyait présidentiable reste incapable de proposer (enfin ! ) aux Gilets Jaunes d'Aquitaine de recueillir leurs doléances ; à Saint Étienne le maire l'a proposé. Juppé s'en remet... au président. À l'ÉNA l'art de la négociation n'est pas enseigné ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)