Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Catalogue des Editions du Trident

Contact

« Macron et sa fragile équation européenne | Accueil | Entre deux guerres : précisions »

dimanche 04 nov 2018

Commentaires

Emmanuel Trogneux

Il y a au moins un point commun entre l’´époque actuelle et les années 30 : la nullité du personnel politique (je ne cite que Mitterrand).

minvielle

Bonne et fine analyse. Si içelui regrette les années trente, il devrait y aller mais en Allemagne, ou en Russie, il aimera moins. Mais il me semble que certains "politiciens" (Mélenchon, Besancenot, et autres nostalgiques) s'identifient aussi un peu à cette époque? C'est pas si bête finalement de remarquer par exemple que les trotskos (artistes compris, Torreton, Tavernier, Arditi) et les stalinos se font encore la guerre ... la revanche du piolet disais-je un jour, ou soir, je ne sais plus vraiment.... la vodka sans doute.

Robert Marchenoir

Il y a pourtant de nombreuses ressemblances avec les années trente. Macron n'est pas le premier à les relever. Elles sautent aux yeux.

Crise financière, chômage, menaces de régimes autoritaires impéralistes (mais la Russie et l'islam ont remplacé l'Allemagne -- quoique certains, au contraire, accusent cette dernière), résurgence du marxisme, anti-occidentalisme, anti-christianisme, anti-sémitisme, anti-libéralisme, fanatisme, désarroi et capitulation, collaboration avec l'ennemi...

Quant au point Godwin, j'aimerais de mon côté créer le point Robert, décerné à quiconque brandit le point Godwin pour mettre fin à un argument.

On va finir par croire qu'Hitler n'a pas existé, que tout cela n'était qu'un mauvais rêve, que le nazisme n'était qu'une fake news. Eh bien ! ce n'est pas le cas, et il est parfaitement légitime -- au hasard -- de voir des analogies entre le nazisme et le poutinisme, que de nombreux observateurs russes ont relevées.

Après tout, Vladimir Poutine a publiquement réhabilité le pacte soviéto-nazi à au moins deux reprises -- pour la première fois, à ma connaissance, depuis... eh bien, depuis que Hitler l'a déchiré en envahissant la Russie.

Et la Russie est bien ce pays où des internautes sont condamnés simplement pour avoir rappelé l'évidence, à savoir que la Seconde Guerre mondiale a commencé avec l'invasion de la Pologne par la Russie. Et avec la fraternisation des troupes soviétiques et nazies, une fois la jonction faite au milieu du pays rayé de la carte.

Dominique

" The Europhobic forces will decide to change the EU from within instead of destroying it. "

https://www.ecfr.eu/article/commentary_european_election_2019_can_we_cry_wolf_one_more_time

Effectivement ils sont loin d'être des imbéciles. Ils ce sont les experts du think tank officiel de l'europe-de-bruxelles : Le COUNCIL OF FOREIGN RELATIONS DE L'EU.

L'article dresse un état des lieux très complet des forces Europhobes, en comparant les élections de 2014 et de 2019 à venir.
La fin est piquante et donne à réfléchir : si les forces Europhobes devaient être suffisamment fortes pour pouvoir changer la politique de Bruxelles, il faudrait se poser la question de la responsabilité de ceux-qui-les-ont-laissé-entrer (dans l'UE). Au second degré cela signifie qu'il faudra les en faire partir !
C''est pourquoi ZORRO-jupiter évoque un risque de guerre.

La situation serait plus que tendue avec - par exemple l'Italie - si le gvt italien reste sur un budget avec 2,4 pour 100 de déficit, refusé par Bruxelles. Étant entendu que ce refus n'est pas économique (la France annonce 2,8) mais politique étant donné le refus de la politique migratoire de Bruxelles par Rome. Ce prendrait du temps mais l'Italie pourrait à la fin être exclue de l'UE, et de ce fait sortie de l'euro.

Pourquoi Zorro tonne t il si fort contre les Europhobes ? D'une part parce que c'est dans la feuille de route qui lui a été remise par le CFR de l'UE et d'autre part pare que la seule chance qu'à la France d'être aidée, lorsque nous irons vers le défaut de peiement, est de s'accrocher à l'UE de Bruxelles. Il ira jusqu'à partager notre siège à L'ONU et notre arme nucléaire avec l'Allemagne. ( Je m'aperçois que je parle au futur, comme auparavant Geneviève Tabout pour ceux qui l'ont connu sur les ondes de la radio.MDR )
Zorro-jupiter se voudra plus Bruxellois que le président de la Commission. Il oublie que nous sommes devenu un pays du SUD et que ceux qui commandent sont les pays du NORD.

Robert Marchenoir

@ Dominique

C'est très bien, le Councile of forenne reulacheunzes. Qu'est-ce que vous avez contre le Councile of forenne reulacheunzes ? C'est le Hitler de l'extrême-droite, une autre forme de point Godwin ? C'est synonyme de Juifs ? C'est quoi, votre problème ?

Catoneo

@Dominique
Devenue "un pays du SUD" la France est désormais considérée comme la "Reine des Gitans".
Mark Rutte ne l'a pas envoyé dire quand notre fringant président déroulait à Bruxelles les conditions de la solidarité européenne. En français on pouvait traduire par: "Ta gueule, réforme chez toi !"

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)