Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Catalogue des Editions du Trident

Contact

« Merkel, Macron et le pacte migratoire | Accueil | Les forces du désordre »

vendredi 30 nov 2018

Commentaires

Dominique

http://m.leparisien.fr/economie/votre-argent/gilets-jaunes-la-petition-de-priscillia-ludosky-depasse-le-million-de-signatures-29-11-2018-7957536.php

Est il possible qu'avec ces centaines de milliers de manifestants pacifiques des représentants des GJ n'aient pas présenté dans toute la France, les revendications de leurs bases aux maires, conseillers généraux, députés et sénateurs dans leurs circonscriptions ? 

Et réciproquement ? Les élus ne seraient pas allé recueillir leurs doléances pour les présenter aux Chambres ?

Les médiats menteurs ne peuvent toutefois pas cacher que des délégations présentent lors des manifestations les doléances aux préfets, mais les médiats ne nous informent pas du contenu.

Je parie donc pour un black out des médiats toujours aux ordres de LREM - La République En Macron - depuis le G20 il a encore déclaré que rien ne serait changé à la politique "écologique et fiscale".

Aujourd'hui les "correspondants" de France1faux" témoignent en direct des 
dizaines de manifestations et blocages (ports, aéroports, péages autoroutiers ....) par 100 ici, 500 là dans TOUTE LA FRANCE ET PACIFIQUEMENT.

Ce sont donc des centaines de milliers de GJ : le mouvement ne s'essouffle pas et il n'est pas (encore) cocu.

Le gouvernement table sur l'effet des images des Champs ou Castagne est allé tôt ce matin donner des ordres de gazer les GJ dès leur arrivée. En réponse ceux ci ont lancé des colorants jaunes sur les CRS, casques et boucliers :-) une réplique anticipée faisant preuve de sang froid et d'humour. Assurément pas le fait de black bloks.


GJ

Les gauchistes sont à la fête dans les rues de Paris :) Comme d'hab, la droite totalement à côté de la plaque à l'image de waquiez. Effectivement la gauche a rédigé le tract des GJ sur france1faux :) Peur de rien ces dictateurs en attende de prendre le pouvoir. En résumé la france crève des idées de gauche et les médias de gauche nous sortent un catalogue de mesures toutes plus gauchistes les unes que les autres...

Dominique

https://france-police.org/

700.000 manifestants en France ce 1er décembre, sur le blog du syndicat professionnel des "Policiers En Colère".

Sur les habituels casseurs tolérés par ce gouvernement - et des précédents - rien de neuf hélas à Paris : un inacceptable déchaînement de violences, de dégradations et de vols par des casseurs habituels que des forces de l'ordre ad'hoc auraient pu empêcher !

Pas avec les cuirassés alourdis de boucliers et marchant au pas, mais avec la Police Nationale en véhicules légers, et les braves de la BAC toujours rapides à intervenir pour mettre les voyous hors d'état de nuire et les menotter ; il fut un temps où ils avaient aussi des motos.

La ficelle du gouvernement est tellement grosse que personne n'est dupe. Hélas il y a des blessés dont 1 très gravement.

Dans une démocratie Castagne serait démissioné depuis longtemps.

RR

Deux dangers se présentent aux Gilets jaunes:
1) La manipulation. Je n'y reviens pas, tout a été dit dans le texte ci-dessus.
2) Le pourrissement de leurs actions via les habituels activistes d'extrême-gauche et « des cités » (pour rester dans un langage politiquement correct). Ces individus qui pour mieux s'infiltrer dans les cortèges bien souvent n'ont pas hésité à revêtir un gilet jaune alors qu'ils n'ont aucun rapport avec ce mouvement populaire sont les alliés objectifs du pouvoir car leurs actions délictueuses et disons-le même souvent criminelles (incendie d'une habitation, lynchage d'un membre des forces de l'ordre !) servent à décrédibiliser les opérations de mobilisation et à faire passer les revendications légitimes au second plan pour ne retenir que des images de violence. Il est à craindre que cela perdure (sauf en cas de répression féroce de ces ordures, mais pour des raisons évidentes, celle-ci n'aura pas lieu). En dernière extrémité, le pouvoir pourrait être tenté d’interdire les prochains rendez-vous prétextant un danger, une violence incontrôlable voire un risque terroriste.


L’imposture de l’élection de M. Macron
Il n’est pas anodin que les évènements auxquels nous assistons aient lieu sous l’actuel présidence et non sous les précédentes. Car à la différence des présidentielles précédentes (sauf celle de 2002, mais l’attitude résolument immobiliste et pépère de M. Chirac était gage de « stabilité »), celle de 2017 est une manipulation éhontée d’un peuple naïf par les médias. Première phase : La destruction du candidat Fillon grand favori des sondages et se voulant le représentant d’une droite (enfin) décomplexée. Deuxième phase : Le matraquage en faveur du candidat Macron représentant des pires forces mondialistes et financières, et parallèlement la mise en avant de l’abjecte Marine Le Pen adversaire idéale de second tour, car battue d’avance. M. Macron ne doit donc pas son élection à ses « qualités » et à une adhésion majoritaire mais à un rejet bien compréhensible au demeurant de la fille du fossoyeur de la droite nationale française. Le pire est que l’on est un an et demi après toujours dans la même situation. Lorsque la démocratie véritable est bafouée dans les urnes, le peuple n’a plus que la rue pour se faire entendre.

Robert Marchenoir

Qu'il y ait tentative de récupération du mouvement par la gauche organisée, je veux bien vous croire. Le vocabulaire employé dans la dernière liste de revendications a pris un surprenant coup de polish. Ce genre de formules ne se trouve pas sous le sabot d'un cheval.

Mais qu'est-ce qui vous fait croire que le mouvement lui-même ne soit pas étatiste ? Nous sommes bien d'accord que ce n'est pas dans l'intérêt de ceux qui manifestent. Mais avez-vous vu où que ce soit des revendications libérales, anti-étatistes, anti-impôts sur le principe (et pas seulement pour les reporter sur les autres) ?

La précédente liste de revendications, qui était ma référence et qui était beaucoup moins organisée et moins fournie, avait exactement le même profil : quelques revendications anti-taxes, anti-réglementations, noyées dans une avalanche de revendications pro-taxes, pro-réglementations et pro-dépense publique.

http://www.leparisien.fr/economie/taxes-emploi-gouvernance-ce-que-reclament-les-gilets-jaunes-28-11-2018-7955988.php

La vidéo de Jacline Mouraud elle-même avait exactement ce profil.

Dominique

Les GJ ont du bon sens et ne retomberont (certainement) pas dans un même piège à Paris, ils ont eu trop de blessés et n'ont pu manifester dignement puisque les Champs leur ont été hors d'accès.

Supposons des casseurs gauchistes infiltrés dans la manifestation ... mais les black blocks sont toujours en noir et cagoulés et armés dans leurs sacs, et toujours en groupe donc repérables tant par les manifestants que les forces de l'ordre.

Par contre des policiers "en mission"...
j'en ai vu à LMPT lancer pierres et canettes sur les CRS bloquant la rue de l'Université lorsque TV-RTL approchait (on les reconnait à leurs oreillettes et matraques télescopiques dépassant de la poche - MDR)

Les banlieues n'ont pas les problèmes de fin de mois des GJ et elles jouent en solitaire. Elles sont aussi reconnaissables. Prions le ciel qu'elles ne bougent pas, c'était en effet le "problème numéro 1" ... selon Coulomb !

Dominique

https://www.breitbart.com/europe/2018/12/01/macron-on-the-brink-water-cannon-tear-gas-and-stun-grenades-as-yellow-jackets-storm-security-cordons/

Le journ@l américain brocarde "jupiter" ( dans le texte ) qui à Buenos Aires a menacé de rompre les accords en cours entre l'UE et le Mercosur parce le nouveau vilain président du Brésil, Bolsonaro, ne croit pas
au réchauffement ( climatique ) ... alors qu'en France la population manifeste à cause de sa politique climatique.
On y apprend aussi que des Danois ont manifesté en portant des gilets jaunes. ( après les Belges et les Berlinois )


Le plus intéressant est à la fin :
une photo Agence France Presse / Getty montre des POLICIERS EN CIVIL SANS BRASSARDS "police" qui TIRENT au flash Ball !
Casqués et lunettes anti lacrymogènes, portant ou non GILET JAUNE, ou le tenant à la main !
Faut surtout pas te gêner Castagne ! ! ! Tu te crois où et quand avec tes méthodes ? ? ?

Dans une démocratie une photo comme celle ci ferait scandale - et enquête parlementaire - d'autant qu'il y a eu énorment de blessés, et de gros dégâts matériels !.Sans compter les manifestants arrêtés susceptibles de trinquer pour les casseurs !

Robert Marchenoir

@ Dominique | dimanche 02 déc 2018 à 04:31

Il n'y a aucun problème dans la photo que vous dénoncez. Vous voulez interdire la police en civil ?

Ce qu'on voit, sur cette photo, ce sont des policiers en civil tirant au flashball. En quoi cela vous pose-t-il problème ? Vous pensez qu'il faut désarmer la police ? Vous pensez qu'elle doit laisser le champ libre à tous les manifestants, à tous les casseurs, à tous les pillards et à tous les agresseurs de policiers ?

Vous prétendez que certains policiers porteraient un gilet jaune ou l'auraient à la main. Vous n'en savez rien. Ce ne sont que des spéculations de votre part. Rien ne dit que les porteurs de gilets jaunes sur la photo soient des policiers.

Quand bien même des policiers porteraient des gilets jaunes, ce serait une excellente chose. La police a parfois besoin de se cacher pour faire son travail, figurez-vous. L'infiltration est l'un des moyens de travail parfaitement légitimes de la police.

Je ne sais pas dans quel monde de bisounours vous vivez.

Vous prétendez avoir vu des policiers en civil attaquer des CRS dans les Manifs pour tous. C'est possible. Je ne vois pas le rapport. Vous devriez cesser de vous abrutir auprès de sites poutinistes, cela détruit votre entendement par application de la fallace whataboutiste. Les Manifs pour tous étaient pacifiques, contrairement à celles des Gilets jaunes. Petit détail qui semble vous échapper.

Vous êtes en train de nous dire que les policiers en civil munis de flashball, sur votre photo, sont en train de tirer sur d'autres policiers ? Sérieusement ? Pour faire croire aux gens que des policiers ont été attaqués au flashball... par des Gilets jaunes... alors qu'il s'agit là d'une arme de maintien de l'ordre qui ne se trouve qu'entre les mains de la police ?

Vous devriez arrêter de vous exciter tout seul et de répandre la désinformation. Vous devriez réfléchir un peu plus avant d'écrire. Lorsque le pays se trouve dans une situation pré-insurrectionnelle comme c'est le cas, répandre de fausses informations provocatrices comme vous le faites, c'est une mauvaise action.

RR

Un membre de l'"ultra droite" sans doute:
https://www.youtube.com/watch?v=dBCHufCKRe0


Et maintenant, que peut-il se passer ?
Une démission de M. Macron demandée par certains ? Très peu probable, les institutions de la Ve république lui garantissent la légitimité de son mandat. Evidemment, si les choses s’aggravaient considérablement dans une perspective d’insurrection populaire générale, il pourrait s’y contraindre quitte à jouer un coup de poker à savoir se représenter devant les électeurs (ce qui serait bien plus astucieux qu’un référendum sur son maintien perdu d’avance). En l’état actuel de l’opposition, il est fort à parier que nous obtiendrions à nouveau un second tour l’opposant à l’abjecte Marine Le Pen puis un résultat final identique à celui de 2017. Il n’est pas certain que les Gilets jaunes et autres oppositions y trouveraient leur compte.
Une dissolution de l’Assemblée nationale ? Assez peu probable car M. Macron qui dispose d’une solide majorité la perdrait et se trouverait dans une situation inconfortable jusqu’à la fin de son mandat. Il y aurait cohabitation avec la nouvelle majorité parlementaire sortie des urnes. Cette hypothèse pourrait d'ailleurs permettre au Président de se refaire une santé tout en empêchant toute réforme contraire à ses souhaits à une majorité qui ne serait à l’heure actuelle pas en état de lui tenir tête. Est-ce souhaitable ? Non.
La troisième solution qui consiste pour M. Macron à lâcher un peu de lest notamment sur les augmentations dénoncées par les Gilets jaunes parait la plus sensée et la plus avantageuse pour lui. Elle pourrait s’accompagner par le sacrifice de M. Philippe et de M. Castaner, le premier pouvant être remplacé par exemple par François Bayrou, politicien opportuniste en fin de carrière au caractère mou et consensuel. En attendant d’avoir une opposition politique à M. Macron puissante et structurée, c’est bel et bien cette dernière solution qu’il faut souhaiter.

RR

@ Robert Marchenoir

Ce que dit Dominique à propos des forces de l'ordre est tout à fait sensé et réel.

Exemple:

https://www.youtube.com/watch?v=dBCHufCKRe0

Ce n'est pas nous qui l'inventons. On apporte les preuves de ce que l'on avance.

Cette vidéo ne vient pas des agences "poutiniennes", pas plus que les m..... de chiens omniprésentes sur les trottoirs parisiens ne sont le résultat d'une opération du KGB destinée à nous pourrir la vie ou à nous faire entrer en révolte contre les autorités responsables de l'entretien des rues.

Et puis arrêtez de nous prendre pour des demeurés sous prétexte que nous ne sommes pas en accord avec certaines de vos analyses. Nous n'avons pas de quelconque leçon à recevoir de votre part.

Un peu de modestie et moins d'insultes de votre part s'il vous plait. Est-ce trop demander ?

Robert Marchenoir

@ RR | mercredi 05 déc 2018 à 08:00

"Un peu de modestie et moins d'insultes de votre part s'il vous plait. Est-ce trop demander ?"

Oui. Je ne sais pas pour qui vous vous prenez pour afficher une arrogance pareille. Je n'insulte personne. Quant à la modestie, je ne vois pas ce qu'elle vient faire dans un débat politique.

Je ne sais pas si vous êtes un demeuré. C'est vous qui le dites. Puisque vous mettez le sujet sur la table, je ne vois pas ce qui vous permet d'exclure d'emblée cette hypothèse. Si vous ne l'êtes pas, c'est encore pire : c'est que vous êtes un subversif.

Vous n'apportez la preuve de rien du tout. Vous diffusez des vidéos utilisées par les canaux de désinformation russes. Votre vidéo est signée Ruptly.

1. Elle ne prouve nullement que le gilet jaune que vous montrez soit un policier. Elle montre un gilet jaune protégé par les policiers, qui l'extraient de la manifestation. Les policiers sont là pour ça. Ils sont là pour protéger la population. Vous préférériez qu'ils lui cassent la figure ?

Le gilet jaune (d'après les sous-titres, j'ignore si c'est vrai ou si c'est trafiqué) dit qu'il soutient les policiers. C'est bien. Les citoyens honnêtes soutiennent les policiers. Il n'y a pas que des racailles anti-police parmi les Gilets jaunes, figurez-vous. Il y en a pas mal qui se disent solidaires de la police.

2. Quand bien même il y aurait des policiers infiltrés parmi les Gilets jaunes, ce serait une excellente chose. Je viens de vous l'écrire. Vous faites semblant de n'avoir rien lu. Cela signe votre malhonnêteté.

L'infiltration est une méthode de travail policière parfaitement légale et légitime. Le gouvernement affirme que des manifestants ont tenté de tuer des policiers, et vous, vous feignez de vous indigner que des policiers (si c'était avéré, ce qui n'est nullement le cas), se déguisent en gilets jaunes pour faire leur travail ?

Je ne crois pas du tout que vous soyez un demeuré. Je pense que vous êtes un subversif.

Vous êtes aussi un agent russe, volontaire ou spontané. Au mieux, vous faites le boulot de déstabilisation des services secrets russes, sans instructions, sans rémunération et sans même vous en rendre compte. Vraiment au mieux.

Le gouvernement évoque ouvertement des projets putschistes pour ce samedi, et vous, vous choisissez ce moment pour diffamer la police française au moyen de vidéos de désinformation diffusées par les services russes ? Pour lancer de fausse informations provocatrices, de nature à enflammer les populations ?

Juste au moment où Moscou lance une offensive militaire pour s'emparer de la mer d'Azov, après s'être emparé de la Crimée et du Donbass ? Et où de nombreux analystes russes craignent de nouvelles agressions militaires de la part de la Russie ?

Répondez donc aux arguments et aux faits qui vous sont opposés, au lieu de nous faire votre numéro de fausse indignation surjouée. Si vous croyez que vous allez impressionner les gens avec ça... vos trucs sont éculés depuis longtemps.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)