Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Catalogue des Editions du Trident

Contact

« Quelques questions sur la transition écologique | Accueil | Sur la brouille Trump Macron »

mercredi 14 nov 2018

Commentaires

Robert Marchenoir

Même le calcul des dégâts écologiques provoqués par la fabrication des véhicules électriques n'a pas de sens.

Certes, c'est de bonne guerre. Il est de bonne guerre de renvoyer aux gauchistes leurs propres raisonnements dans la figure. De même qu'il est de bonne guerre de faire remarquer que les "anti-racistes" sont mille fois plus racistes que les "racistes".

Cependant, lorsqu'on lit les savants calculs qui ont, effectivement, été faits pour établir le "bilan carbone" de telle ou telle activité humaine, il devient manifeste que l'exercice est absurde, outrageusement faux et, en fait, impossible.

L'exercice consiste à remonter jusqu'à Adam et Eve pour définir la véritable nocivité écologique de chépaquoi. Ainsi, pour la voiture, on ne tiendra pas compte, uniquement, de la consommation d'électricité en déplacement, qui est écologiquement sainte et parfaite.

On prendra aussi en compte la production d'électricité, et là elle sera soit écologiquement incorrecte (nucléaire), soit carbono-dégueulasse (charbon, pétrole, etc).

Puis on remontera plus loin, et l'on calculera les saletés carboniques produites par la fabrication des batteries.

Mais pourquoi s'arrêter là ?

Enquêtons sur le "dégagement de CO2" dont est responsable la boîte qui a fabriqué le ciment dont sont faits les murs de l'entreprise qui fabrique les batteries.

Prenons en compte "l'empreinte carbone" des misérables prolétaires qui travaillent chez le fabricant de batteries (avec leurs immondes voitures à essence dont ils se servent pour aller au boulot), sans oublier le catastrophique dégagement de CO2 provoqué par les milliers de vaches qui ont pété dans l'atmosphère, avant d'être transformées en hamburgers pour nourrir tous ces ouvriers. Etc, etc.

Avec ce genre "d'études" et de "calculs", on voit bien qu'on peut démontrer à peu près n'importe quoi. Excel a rendu les gens stupides. Stupides et malhonnêtes.

Contentons-nous de constater que lorsque l'Etat met ses grosses pattes velues dans l'économie pour faire le bien, les signaux du marché disparaissent, et du coup il devient impossible de savoir ce qui est préférable, pour qui et dans quelles circonstances : voiture électrique ? voiture à essence ? train ? autocar Macron ? Blablacar ? diligence à chevaux ? pieds avançant l'un après l'autre ?

goufio

Vincent Courtillot rappelle avec une précision jusqu'ici inconnue en langue française, que la variation de la température au cours des siècles, mesurée par des méthodes glaciaires ou géologiques, précède de 800 à 2000 ans la variation des concentrations de CO2. S'il y a causalité, ce ne peut être que dans le sens "variation de températures => variations du CO2" et non l'inverse.
sources :https://www.youtube.com/watch?v=LoFfxuJIOfw la concentration de CO2 est en retard d’environ 1.000 ans sur les températures (lecture 13mn 50 et 16 mn 20)
http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim1/rechfran/4theme/paleo/vostok.html histoire continue du climat sur quatre cycles climatiques pendant 140.000 ans, grâce à la carotte de glace de Vostok étudiée depuis 1989 !

minvielle

Une BM double-pieds?

Colette B.

nos dirigeants en bons descendants de Jules Ferry sont tellement racistes qu'ils se foutent pas mal de l'énorme pollution engendrée par la recherche de terres rares en Chine, en Afrique: ce n'est pas en France...."Nous, on va sauver la Planète!".....Là est le scandale!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)