Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Catalogue des Editions du Trident

Contact

« Les réformateurs administratifs coupés de l'opinion | Accueil | Le nouvel échec de la CGT ne restera pas sans conséquences »

lundi 09 avr 2018

Commentaires

Jacques Carbou

Cher Jean-Gilles Malliarakis,
D'accord avec votre réponse au lecteur du site Souvarine, j'ajouterai que, comme vous, je n'ai "jamais été de près ou de loin communiste" et c'est aussi, pour moi, un honneur d'apporter ma contribution en observant la survivance du marxisme en Amérique latine, au Venezuela d'abord et maintenant en Colombie.
L'auteur du commentaire aurait dû vérifier si nous avons affaire à une manipulation des services spéciaux staliniens avant d'accuser de "relayer sans aucun esprit critique" une information étonnante. La chronique du site Souvarine souligne d'ailleurs qu'il n'était pas facile, alors, d'obtenir, en Bulgarie, un visa pour l'Occident et même pour des études universitaires.
Si le doute subsiste, la charge de la preuve repose sur la décision de Julia Kristeva de dire la vérité. Il est certes difficile d'avouer son rôle d'espionne du régime communiste.
Ce débat entre elle et sa conscience la concerne en premier chef puisqu'il s'agirait d'un passé qu'elle devrait vouloir oublier.

Robert Marchenoir

La lustration anti-communiste : une réalité en Bulgarie, en Ukraine et ailleurs en Europe de l'Est. Une nécessité en France...

En Ukraine, on a débaptisé les villes et les rues nommées d'après des dirigeants communistes, et interdit cette pratique. Ainsi que la propagande communiste et nazie. Et en France ? Combien d'avenues Lénine ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)