Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Caricature contre caricature | Accueil | Et le capitaine quitta son pédalo »

jeudi 01 déc 2016

Commentaires

Dubitatif

Valérie Boyer, porte-parole de Fillon a retiré sa croix entre son intervention sur FR2 et BFMTV …
Pfffions de Fillon.
Fions-nous à Fillon …

Thatcher, modèle économique en 2017 ?

Jean Clade GAY

Attention de ne pas louvoyer de Charybde en Scylla:

http://reinformation.tv/francois-fillon-candidat-pro-famille-droite-conviction-dolhein-62745-2/

Juppé mérite vos critiques mais Fillon ne mèrite pas vos louanges !!

Robert Marchenoir

J'ai au contraire été surpris par le nombre d'éloges ahurissants de Castro de la part des hommes politiques du monde entier. Ban Ki Moon, Jean-Claude Juncker, Jeremy Corbyn, George Galloway, Ken Livingtsone, Christiane Taubira, Alexis Tspiras (qui a fait un discours d'un quart d'heure face à la foule, lors des obsèques), Xi Jinping, Vladimir Poutine, Bachar el-Assad, Justin Trudeau, le ministre des Affaires étangères iranien, le Hezbollah, le premier ministre slovaque, la présidente de l'Union africaine…

Je ne mentionne pas Mélenchon, parce que lui c'est un communiste professionnel. Je parle des autres, ceux justement qui ne sont pas censés être communistes. Au passage, la déclaration de Poutine confirme qu'il est insensé de prétendre que l'URSS n'existe plus, que la guerre froide c'est fini, etc.

Au contraire, la mort de Castro montre que les vieilles lignes de partage sont toujours là.

Le seul qui a réagi comme il fallait, c'est Donald Trump.

http://www.breitbart.com/national-security/2016/11/30/greek-prime-minister-alexis-tsipras-toasts-dictator-fidel-castro/

Petite réponse
Les laudateurs de Castro, en dehors de Juncker, sont tous de la veine que vous dénoncez à juste titre. Je me suis mal exprimé si j'ai donné l'impression de ne plus croire à cette nuisance post-(?)-soviétique.
cf. http://www.est-et-ouest.fr/chroniques#161201

Dominique


On trouve effectivement plus d'informations dans des e-journaux non-mainstream américains que dans les media français.

Breitbart.com est l'un d'eux (totalement engagé aux côtés de Donald Trump) et a déjà un bureau à Tel Aviv et à Londres. Le bureau londonien publie des informations non-mainstream, et donc souvent intéressantes.

B envisage un bureau en Europe continentale notamment pour couvrir les prochaines élections françaises.


Robert Marchenoir

@ JGM

Je n'avais pas lu votre article dans Est et Ouest. D'ailleurs je n'avais pas du tout lu RT et Sputnik sur le sujet. De façon générale, j'évite de lire RT et Sputnik trop souvent, afin de préserver ma santé mentale et physique autant que faire se peut.

Là il faut reconnaître qu'ils se sont surpassés, ça va encore plus loin que les déclarations officielles. Cuba l'endroit le plus cool de la planète, il faut oser.

En revanche, The Moscow Times publie une analyse intéressante, où il explique que Cuba, pour les Soviétiques, était d'une certaine manière la même chose que Cuba pour la gauche occidentale : le mythe d'un communisme lointain ayant réussi, alors que la page tournée du stalinisme avait laissé les Soviétiques dans la désillusion et les difficultés de l'austérité prolétarienne.

https://themoscowtimes.com/articles/the-russian-fidel-how-the-cuban-leader-defined-an-era-56386

"The Cuban revolutionaries were everything that the Soviet leadership in the early 1960s was not: young, handsome, and bearded, with guns and guitars. They lived in a tropical country where the sun always shined, unlike Russia. They embodied the hopes of the Soviet population. Cuba, it appeared, was the “bright future” the Soviet leadership promised."

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)