Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Sur le prétendu modèle social français | Accueil | Le faux scud de la protection sociale »

jeudi 08 déc 2016

Commentaires

Dominique

Oui c'est bien la première urgence et elle est quasiment contre-révolutionnaire !

Donner aux Mutuelles les moyens de se comporter comme de vrais assureurs ( actuellement ces fausses caisses dites complémentaires agissent en aveugle derrière et après la Sécu) sera relativement facile pour les experts de Axa, mais cela n'abattra pas le monstre aux cent têtes qui dévore les emplois sur le sol français (il y a 1 URSSaf par département)

Dans les retraites, mettre de la justice en égalisant les régimes ne remplacera pas la Répartition par la Capitalisation ; or tous les vices sont dans le principe (pétainiste) de répartition. Pour ce faire il conviendrait de créer des fonds de pension : il faudrait que nous ayons encore un secteur industriel (le peu qui reste de nos sociétés industriels appartient à des fonds américains et canadiens) et que les salariés survivant dans le secteur privé puissent épargner des fonds durant les décennies à venir (actuellement seuls les cadres supérieurs ont ces moyens et ils font cette épargne)

Bref une contre-révolution !
Nous n'ignorons pas que les 5 millions de fonctionnaires n'ont pas à cotiser ni à épargner piour leurs retraites, étant chouchoutés à vie !

Et il y a d'autres mesures anti-révolutionnaires qui sont nécessaires : je pense à la séparation de l'Eglise et de l'Etat actée en décembre 1905 qui devra être abrogée. Car cette guerre faite à Dieu (chrétien) en France depuis 1789 a été et reste le fondement de nombre de nos malheurs : de la guerre de 14/18 jusqu'à l'euthanasie qui s'annonce.
Ce que l'homme a fait de mal il faut qu'il le répare sinon on construira toujours sur du sable.

Le problême est donc que tout ici est bloqué par les révolutionnaires toujours à l'oeuvre : sous le masque nigaud de M. Hollande il y eut Taubira, Peillon, etc.

Et tout est bloqué depuis des décennies y compris les toutes petites mesures : il y a une quinzaine d'années j'avais participé à un colloque sous l'auspice du Ministère des Finances (M. Mer) chargé par M. Raffarin de "Libérer Les Energies". Ah les belles paroles et promesses, jusqu'à la création d'un Small Business Act à la française ! Au moins ce ministre venant de la grande industrie en perdition (Usinor)plus que politiquement correct et faisant évidemment parti de l'Establishment, connaissait l'existence de ce Secrétariat aux EUA. C'était sans préjuger de la malfaisance des énarques et des politiciens qui lui succédèrent: cette réformette le soit disant très libéral et pragmatique Raffarin ne la fit pas.

Mais il faut toujours espérer, alors espérons. Et n'oublions pas de prier car dans les grands catastrophes LUI seul peut sauver !

Robert Marchenoir

"Organismes publics hors fonction publique" : hahaha. La France communiste est pleine de ces oxymores.

Avec vos chiffres, on est déjà à 20 % de fonctionnaires dans la population "active", sachant que celle-ci comprend les chômeurs : si on rapportait le nombre des fonctionnaires au nombre des gens qui travaillent, on aurait des surprises...

On voit donc que ce chiffre de 20 %, souvent cité et déjà énorme, est bien en-dessous de la réalité.

Connaissez-vous les chiffres complémentaires ? Vos divers droite, fonctionnaires non fonctionnaires et autres employés de l'Etat cachés sous le tapis, ça fait combien de bonshommes ?

Jean

Non mais vous croyez vraiment que le choix d'une marionnette plutôt qu'une autre va changer quoi que ce soit ?
Quelle naïveté...tout est réglé par les Maîtres de l'ombre…

Petite réponse
Nous ne pensons pas de la même manière. Je ne pense pas que les élus soient des marionnettes. Pas tous, en tous cas. Je pense que les Maîtres de l'ombre sont visibles à l'œil nu.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)