Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Catalogue des Editions du Trident

Contact

« Du bon usage de l'article 68 | Accueil | La passion égalitaire tuera-t-elle la France ? »

mardi 15 nov 2016

Commentaires

Zwingli

Cher Jean-Gilles, effectivement cet Erdogan c'est de la graine de dictateur. Mais on aimerait savoir, tout de même, comment ça se fait qu'un type comme ça ait pu parvenir au pouvoir dans un pays comme la Turquie, dont on pensait depuis Kemal Ataturk, qu'il était un nid de francs maçons. C'est tout de même très curieux.

On surestime probablement ces frères trois points, puisqu'ils peuvent se laisser dégommer comme ça par un vulgaire démagogue de rue, vaguement musulman.


Pouvez-vous nous dire comment vous, qui vous intéressez à cette question, vous expliquez ça? Et aussi, on sent bien que votre sang grec ne fait qu'un tour et donc vous ne pouvez pas piffer cet individu. Mais n'y a-t-il pas tout de même un aspect positif là dedans?

On peut tout de même se demander si ce pouvoir confessionel, mais électif, ne se rapproche pas du système que nous avons connu en Suisse dans les cantons catholiques, et qui a duré de 1850 à 1960 avec beaucoup de succès. En fait c'est le concile qui l'a démoli. Ca consistait dans le fait que le parti conservateur s'appuyait sur les curés, et à chaque élection, ou votation, c'était le curé du village qui disait aux gens quoi voter. Magnifique comme système, c'était très efficace au point de vue électoral. Ca marchait comme sur des roulettes et ces cantons ont été bien gouvernés, avec quelques petits abus, bien humains.

Il est de bon ton de nos jours, de dire pis que pendre de ces "noirs". Mais moi, je trouve qu'on est injuste. Tous comptes faits ils avaient bien des mérites.

Je vous signale juste une chose: dans les années 1930 il y a eu une initiative populaire qui demandait l'interdiction pure et simple de la franc maçonnerie. Elle a été rejetée bien entendu, parce que la Suisse était protestante en majorité et les cantons protestants étaient tous radicaux. Alors vous pensez bien... Mais imaginez-vous que dans le canton de Fribourg, catholique, cette initiative a été acceptée à une majorité écrasante, tellement l'évêque avait bien travaillé. Vous avouerez qu'il y a de quoi y penser avec nostalgie.

C'est pourquoi je me suis demandé, bien que tout le monde fronce le nez en parlant d'Erdogan, si son système ne ressemble pas un peu au règne du parti Katholisch Konservative Partei, "les noirs", en Suisse.

Tout cela est très étrange.

Certains nous disent qu'Erdogan se rêve en sultan. Bon, pourquoi pas? C'est ridicule évidemment, mais dans un pays tellement marqué par la dynastie ottomane, ça peut se comprendre. En France, tout chef d'état parvenu au pouvoir ne va-t-il pas, inévitablement à un moment ou un autre, se rêver en successeur des rois? Ils ont tous eu ce spleen. Alors pourquoi pas Erdogan?

Personnellement je me méfie de lui, tout comme vous, mais il est quand-même à la tête d'une très grande nation et il a des marges de manoeuvre. C'est comme Poutine, pas votre tasse de thé non plus, mais il est là. Il faut bien le prendre en considération.

On attend aussi de vous lire au sujet de Trump. Vous n'avez fait qu'effleurer le sujet. Personnellement je suis très content de cette victoire du populisme sur la racaille des médias et le marxisme culturel politiquement correct. J'espère que vous n'allez pas nous dire que vous auriez préféré Hillary Clinton.

Petite réponse
Cher Réformateur
Votre longue et intéressante question appelle au moins une réponse. Non je n'avais aucune sympathie pour l'horrible Hillary.
Erdogan n'est pas "un vulgaire démagogue de rue vaguement musulman". Dans son collège "imam hatip" il fut chargé à 11 ans de diriger la prière, etc.
Les frères trois points vont rencontrer en effet pas mal de déconvenues dans le monde qui vient, et nos excellents amis Anglais aussi : l'élection de Trump plus le vote en faveur du Brexit ont fait que nous sommes passés à un monde nouveau.
Par exemple...
Le jeu des nations va se jouer à 192 (si je me base sur les États membres de l'Onu… mais il y'a aussi des nations sans État, le Kurdistan, mais aussi l'Écosse, la Catalogne, la Flandre, etc.). Ce jeu sera passionnant et nous n'en connaissons qu'une règle : "malheur aux vaincus", en fait "malheur aux faibles". Ce n'est pas nouveau dans l'Histoire du monde, mais cela nous change des blocages de Yalta.

Dubitatif

Le patronat allemand avec ses travailleurs immigrés turcs a placé l'Allemagne en situation de dépendance vis à vis de la Turquie, Erdogan ou pas, Islam ou pas.

Zwingli

Vous n'avez pas tort. Les frères trois points vont avoir du mal à affronter le monde qui vient et qui verra des fortes oppositions populaires, instinctives, contre leurs projets. Malgré tout je suis tellement complotiste que je ne parviens pas à voir ça sans inquiétude. On sent leur nervosité, facile à déceler dans tant de commentaires affolés, dans les médias qu'ils contrôlent.

Je pense qu'il peuvent réagir de deux façons, et à mon avis, avec leur système de "porte paroles",ils feront les deux choses en même temps:

Premièrement: infiltrer les mouvements populistes, tenter d'en occuper les postes dirigeants, et ainsi, le moment venu, les faire dérailler.

Deuxièmement: sentant que des pouvoirs conservateurs se mettent en place, qui leur sont défavorables, ils renoueront avec leur vieille praxis révolutionnaire et déclencheront une agitation d'extrême gauche qui pourra même être violente et insurrectionnelle.

Je ne sais pas si vous partagez mon analyse, mais moi c'est ce que je vois venir. Ils pourraient aussi continuer la méthode Valls c'est à dire suspendre les libertés publiques et passer à la dictature en prolongeant indéfiniment l'état d'urgence. Pas de liberté pour les ennemis de la liberté ! Ca ne les gênerait pas et ils l'ont fait souvent au cours de l'histoire avec des types comme Clemenceau et d'autres. Ataturk etait un bon exemple et c'est pourquoi je ne parviens pas à trouver Erdogan tout à fait mauvais. Je lui reconnais au moins le mérite d'avoir rompu avec le kémalisme.

Evidemment dans le contexte actuel ce sera difficile et il pourraient être pris de court par des événements imprévus qu'ils seront peut-être incapables d'empêcher comme l'élection de Marine Le Pen. Election que personnellement je souhaite, car ça mettrait un beau bazar.

Je continue de penser que ce milieu est puissant et je m'inquiète des coups tordus qu'ils pourraient monter pour changer la donne, si elle leur est défavorable.

Si je raisonne à partir de l'exemple Suisse, je fais le constat suivant: Quand les maçons sont au pouvoir, ils deviennent conservateurs. En tous cas ils le sont devenus en Suisse, pays qu'ils gouvernent depuis 1848, contrairement à la France où ils sont devenus radicaux-socialistes. Je me demande souvent pourquoi cette évolution en France. Peut-être à cause de la puissance plus grande de l'Eglise catholique sur tout le territoire. Alors qu'en Suisse les catholiques étaient minoritaires et cantonnés dans certains endroits.

Ceci dit, nos radicaux suisses nous ont fait une bonne petite politique de droite, qui nous a permis de vivre assez agréablement, somme toute. Je crains que, face à l'adversité, les loges, même en Suisse, ne redeviennent méchantes et poussent à la subversion grave.

À votre avis, qu'est-ce qui vaut mieux: être gouvernés par des francs maçons de droite, bien amortis, ou par des gens de droite purs et durs, mais devoir affronter des troubles révolutionnaires déclenchés par des francs maçons devenus desperados?

La question se pose.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)