Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Sarkozy et sa vraie fausse sortie | Accueil | Les vraies raisons des risettes aux frères Castro »

jeudi 28 jan 2016

Commentaires

miniTAX

Françoise Laborde sénatrice radicale de gauche de Haute Garonne : "A la veille de chaque élection on fait les comptes en se demandant à qui les musulmans vont donner leurs voix en s’interdisant le débat d’idées."
---------------
Soit elle est une grande hypocrite, soit elle a besoin d'une greffe de neurones mais c'est probablement les deux.

Sondage après sondage, tout le monde sait que plus de 80% des musulmans votent à gauche. Quand on sait que la présidentielle se gagne à 1 ou 2% près au deuxième tour, un bloc aussi massif de votants fait toute la différence, c'est pour ça même que les gauchistes veulent en importer le plus possible aux dépens des autochtones.

Robert Marchenoir

Le sectarisme de Taubira éclate dans ses déclarations d'adieu, où elle n'a que le "nous" à la bouche :

"La Justice a gagné en solidité et en vitalité. Comme celles et ceux qui s'y dévouent chaque jour, je la rêve invaincue. Parfois résister c'est rester, parfois résister c'est partir. Par fidélité à soi, à nous. Pour le dernier mot à l'éthique et au droit."

"Fidèle à nous, tels que je nous comprends."

"Voilà pourquoi, fidèle à Aimé Césaire, nous ne livrerons pas le monde aux assassins d'aube."

Qui ça, nous ? Le parti socialiste ? La gauche ? L'extrême-gauche ? Les indépendantistes de Guyane ? Les Noirs ? Un mélange de tout cela ?

Un "ministre de la République" -- et encore plus un ministre de la Justice ! -- ne représente ni un clan ni une tribu, il représente la France et les Français.

Le discours d'adieu de Taubira est une dernière insulte qui leur est adressée.

MP

Petit à petit, l'oiseau fait son nid...

Monsieur Hollande, tout d'humilité vêtu, prépare benoitement sa ré-election de 2017 en profitant de ce départ opportun pour se "recentrer".
Au pire, après les législatives, si elles sont perdues par la gauche, pourra t-il gouverner avec la droite et, si nécessaire, y compris avec une partie du FN.
Il faut toujours se méfier des "Premier Secrétaire..."
Un homme capable de prendre la direction de cette hôtel de passes qu'est le PS, et surtout de la garder, est plus que quiconque capable de conserver le pouvoir...jusqu'à ce que la mort les sépare.

Philippe Josselin

La citoyenne Taubira quitte le navire mais les lois scélérates demeurent...

minvielle

Après Christiane Toubliera, Marissol Toubaigne, et Fleur Payerien!

Robert Marchenoir

Quelques jours à peine après sa démission, Taubira publie un "livre" où elle s'explique.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/01/31/le-requisitoire-de-christiane-taubira-contre-la-decheance-de-nationalite_4856833_823448.html

Autrement dit, au lieu de travailler, au lieu de remplir les responsabilités que le peuple français lui avait confiées, elle perdait son temps à écrire un livre destiné à assurer sa promotion post-ministérielle.

Et comment s'appelle ce livre ? "Murmures à la jeunesse".

Une insulte de plus envers les Français. Ce titre, aussi prétentieux que l'est habituellement son auteur, s'inspire visiblement d'un titre de film qui a fait beaucoup d'usage : "L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux". Donc, maintenant, vous savez : Taubira prend les Français pour des canassons, auxquels il lui suffit de susurrer quelques belles paroles pour qu'ils se laissent embobiner.

D'autre part, il est stupéfiant de relever que Taubira choisit de "murmurer" à l'oreille de la "jeunesse". Pourquoi la jeunesse ? Elle était ministre de toute la France, ou seulement des jeunes ?

Le titre est encore plus révélateur lorsqu'on prend en compte la signification réelle du mot "jeunes" tel qu'il est utilisé sans cesse par les hommes politiques et par les médias. Un "jeune", c'est un Noir ou un Arabe. Et plus généralement, un résident français issu de l'immigration.

Christiane Taubira révèle ainsi, une fois de plus, le mépris qu'elle a pour le service public, pour la démocratie, pour les responsabilités qu'elle a revendiquées et exercées, pour les Français de façon générale, et avoue que son but est exclusivement clanique, sectaire et tribal. Et raciste, bien sûr. Ses ennemis, ce sont les Blancs.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)