Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Catalogue des Editions du Trident

Contact

« Pour bien commencer l'année | Accueil | Au bonheur des enfumeurs »

jeudi 07 jan 2016

Commentaires

Jacques Carbou

Merci Jean Gilles pour cet utile rappel des grèves et manifestations de 1995 qui ont forcé le premier ministre à une reculade honteuse. Qu'a pu retenir Alain Juppé de ces événements ? En quoi son parcours politique ultérieur - au Quai d'Orsay sous la présidence Sarkozy ou à la mairie de Bordeaux, avec le calamiteux projet de grande mosquée - nous permet-il de penser qu'il serait l'homme du redressement de la France après plus de trente ans d'immobilisme, voire de déclin ( déclin économique et social à tout le moins).

Sparte

La question est de savoir qui les bureaux du Mondialisme choisiront à Washington, New-York etc. comme candidats au bureau parisien de l'Elysée ? Tous acceptant d'être leur futur exécutant.

Un jeu d'enfant par les zélections, mode opératoire où les délinquants, les ignorants, les fainéants, les voleurs et les abrutis qui regardent la télé 5 heures par jour ont plus de poids que les membres des académies.

MP

Juppé, un "roseau peint en fer".
Rarement votre plume fût plus heureuse, Jean-Gilles, bravo !
Si, ce qui est effectivement probable, les français décident en 2017, majoritairement, de confier leurs destinées à cet imbécile, qu'ils en supportent les conséquences.
Un peuple habitué à voter pour les moins compétents depuis tant d'années (et je m'inclus dans le troupeau pour Chirac en 1995) ne mérite que ce qu'il lui arrive.

jean Baud

Ce personnage cassant et suffisant,compte tenu de sa formation d'énarque,de ses erreurs et reculades,de son étatisme clairement affiché,de son ignorance des menaces majeures qui mettent en péril notre liberté et davantage encore -il avoue n'avoir pas lu le Coran-constitue l'une des pires hypothéses!

Robert Marchenoir

Juppé a-t-il été trop mou ou trop brutal lors de cette tentative de réforme ? On ne peut pas lui reprocher les deux.

Petite réponse
Cher ami : à vous de juger. Les faits sont ce qu'ils sont. Je tenais simplement à les rappeler, 20 ans après. Je serais tenté de paraphraser Bainville : trop faible dans ce qu'il fait de dur, trop dur dans ce qu'il avait de faible (cf. traité de Versailles). En réalité c'est le cas typique d'un technocrate. Le fait qu'il a piteusement échoué. Sa seule "réussite" [à moins de considérer l'affaire libyenne comme une réussite] fut d'imposer en 1993 l'entrée de la Turquie dans l'union douanière.

Robert Marchenoir

Voici où je veux en venir : je n'ai aucune estime particulière pour Alain Juppé, qui est une homme de gauche, une espèce de Chirac en moins sympa.

Mais l'histoire montre que le pouvoir en France est détenu par la caste fonctionnariale, laquelle sabotera toujours les tentatives de réforme des hommes politiques, qu'ils soient durs, mous, mous avec des morceaux de dureté dedans ou durs quand il faudrait être mou et vice versa.

En sorte que les élus, quelles que soient leurs convictions et leur pesonnalité, ne font guère que de la figuration et de la com.

Voyez Sarkozy et ses "réformes" menées au bulldozer : quand on regarde de près, on s'aperçoit que chacune a été suivie d'une reculade silencieuse, allant parfois jusqu'à aggraver la situation telle qu'elle était avant la réforme annoncée à sons de trompe.

Cela étant, je suis tout à fait partisan de lui rentrer dans le lard, à la fonction publique. A condition de traiter par le mépris la "colère populaire" qui s'ensuivra à coup sûr, et de ne pas faire porter le chapeau ensuite à l'initiateur, qu'il s'appelle Juppé ou n'importe quoi d'autre.

Petite réponse
Là nous sommes bien d'accord.

Saint-Surge

N'est pas Mme Thatcher qui veut, hélas. Y a t-il aujourd'hui un homme politique proposant de réformer ces iniques régimes spéciaux ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)