Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Le PCF comme parti des bisounours | Accueil | Défense nationale et socialisme budgétaire »

mardi 28 avr 2015

Commentaires

Hermès

Il y a certes un mouvement d'indépendants qui fait des vagues jusqu'à Paris (parti du sud-ouest) mais hélas les dirigeants sont des réformistes qui demandent que les cotisations soient correctement calculées, que les difficultés conjoncturelles puissent modérer l'ardeur du système répressif (huissiers, saisies, etc.).

Rien qui ne soit a minima : le système a donc gagné puisqu'aucune revendication de ce mouvement Sauvez-Nos-Entreprises ne remet en cause l'étatisation et les principes de la soi-disant protection sociale et du soi-disant système de retraite.

Ne serait que sur la progressivité des charges qui sont basées sur le montant du bénéfice fiscal du travailleur indépendant (commerçant, artisan, profession libéral, gérant-majoritaire de sarl): cette progressivité est sans aucun rapport avec les niveaux d'assurances. Elle procède de la répartition c'est à dire du nivellement. Pourtant quel indépendant accepterait de payer son assurance automobile en fonction de ... son bénéfice, et à une URSSauto nationalisée ? Aucun assurément. Ce qui les attend dans ces conditions est l'incorporation de ce régime social des indépendants (RSI) au sein du régime général de la sécu. Avec pour conséquence que leur taux de cotisation sera aligné sur celui des salariés : donc il doublera !

C'est une défaite à la Orwell assurée - sans jeu de mots - par la perte du langage : liberté, responsabilité, propriété sont des mots qui ont été gommés du vocabulaire social français par les énarques, les politiciens, et les "partenaires sociaux".


Maurice

C'est un nivellement de l'instruction par le bas !
Moins d'enseignement de la connaissance dans l'espoir que plus apprenne et retienne, bel avenir pour NOTRE France !
--
... qui fut promue, on ne sait pourquoi, ministre de l'Éducation ...
OU, que nous n'osons pas dire comment elle est arrivée à se poste. Dans une entreprise comment appelle-t-on de telles promotions ?

carpe diem

c'est une forme de violence d'état contre la population : entretenir soigneusement la haine de soi et de son pays, produire des incultes bacheliers, renier les racines, façonner l'Histoire en fonction d'une idéologie politique, inventer une novlangue qui rend impossible toute compréhension et crée un fossé entre "élites" et les "sans dents", envoyer dans l'environnement des plus modestes l'immigration de masse pour inciter la population à demander toujours plus d'état, faire de l'assistanat une drogue qui empêche toute révolte, voilà la nouvelle forme de "totalitarisme" à la française. Quand aux révoltés du RSA, je pense que ce mouvement couve et va s'amplifier, il pourrait bien être à l'origine une méga révolte.

sparte

On n'en finira pas avec ces "mini dictatures" tant que les méga dictateurs que sont les francs maçons du GODF, la FAF (dont fait partie Belkacem), etc. nommeront leurs affiliés partout dans l'Etat. Nous ne sommes plus en démocratie (l'avons nous été en France ?) mais dans la dictature des Maitres du monde :

http://www.syti.net/Organisations.html

Belkacem n'est rien par elle même : elle a été choisie pour son profil tel qu'ils veulent les Français demain : doubles nationalités, LGBT, anti-chrétiens etc. Demain son personnage de "comédie du spectacle" sera usé : des dizaines de clônes sont prêts pour la remplacer.

LMPT passe ... le GODF reste !

De Lauvergeon à Peillon, ils sont là et ils agissent pendant leurs temps. Nous ne pouvons que parler.

Mais il faut dire la véritén :

Publier les appartenances maçonniques.

Interdire à tout membre de ces sociétés d'avoir un pouvoir légal.

Elire d é m o c r a t i q u e m e n t tous ceux qui exercent un pouvoir : hauts fonctionnaires, et même les juges et les commissaires de police.


Hermès

A propos de bulletin de paie - Les rois créaient une nouvelle structure de gestion lorsque une structure en place était en échec.

C'est ce qui se passe avec le système des URSSAF dont cotisations (600 MILLIARDS PAR AN !) obligatoires sur bulletin de paie ou "Régime Social des Indépendants" déremboursent les soins même à l'hôpital : comme les MUTUELLES PRIVéES remboursent plutôt bien pour une somme modique (50 à 150 euros par mois): les gouvernements ayant compris la faillite de la SéCU s'appliquent année après année à rendre les mutuelles obligatoires !

Hélas ce qui devient un surcoût ne peut rêgler pas la situation désastreuse des hôpitaux publics français.

Hermès

Je ne pensais pas si bien dire : il va se tenir une réunion où des hommes-de-l'Etat vont forcer les Mutuelles de santé à couvrir les frais de maladie des ... chômeurs et autres personnes qui n'ont pas d'employeurs pour cotiser pour eux, ou les moyens de le faire volontairement.

Cela renchérira évidemment le prix de ces mutuelles qui jusqu'à présent ont réussi (plutôt mal que bien) à contenir les hausses annuelles de leurs tarifs. Le propre de la mutualisation est en effet de répandre sur tous le gâchis social, fiscal, et financier, jusqu'à la ruine.

L'avenir montrera comment ils réussiront hélas à ruiner le modèle économique des mutuelles-santé comme ils ont déjà ruiné la Sécu.

En matière de ruine des Français, les politiciens et les hommes-de-l'Etat sont passés maîtres, comme de leurs enrichissements personnels : l'un se faisant au détriment de l'autre.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)