Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Le mot terrible de soulagement | Accueil | Yalta et l'enjeu mémoriel du stalinisme »

lundi 16 fév 2015

Commentaires

Robert Marchenoir

L'abandon de toute revendication de l'Occident en faveur de la libération de la Crimée est absurde. C'est précisément dans la mesure où l'on ne voit pas la Russie y renoncer dans un futur proche, que nous devrions sans cesse lui rappeler sa violation du droit international en la matière.

Cela nous permet d'avoir sans cesse un fer au feu contre la Russie, et de la harceler en l'agitant, dans l'espoir d'obtenir moins sur des terrains où Poutine peut plus facilement reculer.

Et puis, même en admettant que la Crimée reste encore longtemps sous le joug russe, à l'instar de la partie nord de Chypre, il ne manque pas de sujets sur lesquels l'Occident pourrait exprimer des exigences plus limitées concernant ce territoire : les droits des Tatars qui font l'objet d'une véritable épuration ethnique en ce moment, la liberté d'opinion et d'expression, les droits des Criméens d'origine ukrainienne restés sur la péninsule ou réfugiés sur le continent, etc.

Passer la Crimée par pertes et profits est une stratégie stupide. A l'extrême rigueur (bien que je ne sois pas partisan d'une telle position), on pourrait réclamer l'évacuation de la Crimée pour finir par admettre la présence russe, en échange d'autre chose.

Mais concéder dès le départ à Poutine ce vol de territoire pur et simple, c'est idiot. A moins que les Ukrainiens eux-mêmes ne soient si défaitistes qu'ils y aient définitivement renoncé…

Petite réponse
Je ne crois pas que les Ukrainiens y aient renoncé.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)