Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Oser dire non au nouveau Yalta | Accueil | Le mot terrible de soulagement »

jeudi 12 fév 2015

Commentaires

robert neboit

Le scandale n'est 'l'ingérence' russe en Ukraine mais l'indépendance de ce pseudo
Etat né en 1991 à cause de la hâte de Ieltsine de saisir le pouvoir, et cela quitte à rompre l'unité séculaire des peuples russe ukrainien et biélorusses. L'Ukraine a toujours été une province russe, ce n'est pas pour rien que la grande majorité de la population y est de langue russe même dans capitale Kiev. Un ukrainien de langue russe est fondamentalement un russe. Certains intoxiqués par la propagande nationaliste ne s'en rendre plus compte mais cela ne prouve que leur manque d'esprit critique. Karkhov,Donetsk, Dniépopetrovsk, Odessa, Kiev, toutes ces villes sont russes car russophones. Laissons au nationalistes ukrainiens ce qui leur revient de droit : Lvov et sa région et espérons que la plus grande partie de l'Ukraine rejoindra au plus tôt la mère patrie. Une Europe solide ne peut être composée de nations artificielles donc conflictuelles.
Robert Neboit

sparte

Qui connait ce Donald Tusk ? Et il n'a pas été élu (par le peuple) et ne commande aucune armée : alors mieux vaut ne pas le sortir.

Lesgrandschamps

L’Ukraine russe ?
Depuis quand ? Depuis que Staline l'a voulu !
Vous devriez vous informer avant de commenter, cela vous évitera de faire de tels écrits dignes d'incultes !

L’Ukraine est à l'origine de la Russie, pas le contraire. Ce qui ne plaît pas aux gouvernants russes, c'est qu'avec l’indépendance ukrainienne, ils perdent l’accès à la mer noire et par la même à la méditerranéenne ; ce qu'ils ont essayé de compenser en annexant la péninsule de Crimée.

Les Ukrainiens ont payé très cher dans les années 30 de ne pas accepter la mainmise de la Russie sur eux, entre 5 et 7 millions de personnes sont décédés de faim ! Ce fut un génocide !

Robert Marchenoir

"L'Ukraine a toujours été une province russe."

Même si cela a été vrai, et c'est hautement discutable, maintenant, c'est fini.

Et c'est fini à cause de Poutine. Il a fait tout ce qu'il fallait pour que les Ukrainiens choississent définitivement l'Occident.

C'est un "choix de civilisation", comme on dit au Kremlin en sous-entendant que Poutine représente le summum de celle-ci... sauf qu'apparemment, de plus en plus de membres de l'ex-empire soviétique ne sont plus d'accord.

Y compris certains qui sont restés au sein de la Fédération de Russie... Allez donc expliquer aux Tchétchènes qu'ils sont russes !

Envahir l'Ukraine, lui voler une partie de son territoire, enlever et torturer les civils, amputer les prisonniers de guerre, massacrer les gens, et par-dessus le marché insulter les Ukrainiens et mentir à la face du monde en prétendant qu'on y est pour rien, ce n'est pas exactement le meilleur moyen d'entretenir l'amitié entre des peuples frères, et de convaincre les Ukrainiens que leur avenir est à Moscou.

Le grand Samuel Huntington l'avait déjà dit, dans son livre "Le choc des civilisations" : la Russie ne fait pas partie du monde occidental.

La Russie, c'est autre chose. C'est spécial. Elle est un monde à elle toute seule.

A l'époque, ce n'était pas évident. Aujourd'hui, l'histoire lui donne raison.

Dominique

Cela serait bien de tenter d'adopter, au moins ici, une attitude européenne et occidentale : en un mot chrétienne.

La Russie a pour son malheur été possédée, comme L'Insolent le rappelle; Reconnaissons qu'elle a été libérée du Malin, pour l'essentiel.

Un peuple ne sort pas indemne d'une telle catastrophe : la religion, les moeurs, la société civile, l'économie, les infrastructures, etc. tout fut détruit ; le peuple fut saigné à blanc par les persécutions et la guerre, et l'alcoolisme.

L' Occident n'a fait et ne fait toujours aucun cadeau à la Russie ; certains disent même que le CFR voudrait la détruire et s'accaparer ses richesses. D'autres voient la Chine envahir les immenses territoires de l'est.

Et il faudrait que cette nation n'ait pas peur ?

robert neboit

Chers contradicteurs, je reste sur mes postions.
La langue ukrainienne est minoritaire en Ukraine et, ne vous y trompez pas, de nombreux ukrainiens sont pro-russes. Je rappelle que Yanoukovich, s'il n'était certes pas un modèle, avait été élu légalement et que les nouvelles élections se sont tenu de façon fort peu démocratique, n'oubliez pas le massacre d'Odessa et les bombardements des civils du Donbass par le nouveau régime.
Est-il normal que dans les zones russophones (qui forment la majorité du pays) on impose l'ukrainien comme langue unique dans l'enseignement et dans l'affichage publique ? (C'est le même processus qu'en Catalgne). Les vrais impérialistes ne sont donc pas les russes mais les nationalistes ukrainiens.
Quant à la Crimée, elle n'a pas été annexée, elle a été réunie à la Russie après un référendum (même les journalistes du Monde et de Libération, hostiles par principe à Poutine, ont reconnu que la majorité de la population approuvait la réunification).
Vous me dites que les tchètchènes ne sont pas russes, et bien là, je suis tout à fait d'accord. Il aurait fallu leur laisser prendre leur indépendance.
Pour ce que est de la Russie, elle est bien évident que, dans sa grand majorité, elle est européenne par sa population. Prenez le métro de Moscou ou de Saint Saint-Pétersbourg, vous vous sentirez bien plus en Europe que dans le métro parisien.
Pour ce qui est de la dramatique famine de 1932-1933 si elle a été terrible en Ukraine il ne faut pas oublier que d'autres régions de l'URSS l'ont également subie, Staline sacrifiant la paysannerie avec la collectivisation forcée pour réaliser ses objectifs d'industrialisation.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)