Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Une Europe sans la France (suite) | Accueil | Enfumage, élections et paralysie »

samedi 15 mar 2014

Commentaires

MP

Quand les prix dans l'ancien baissent, on construit moins de neuf, en particulier si les dispositifs de subvention fiscales à la construction sont également revus à la baisse.
Vérifiez ce point en allant sur le site de la Fédération des Promoteurs. On y trouve, en format pdf., au chapitre des publications, les rapports annuels de cet organisme.
Ceux-ci font état des chiffres de production de logements neufs depuis les années cinquante. Vous constaterez de vous-même que les chiffres actuels sont dans la moyenne de ces 50 dernières années. Ils sont par ailleurs assez supérieurs à l'augmentation annuelle actuelles du nombre des ménages, que parvient par ailleurs largement à satisfaire un marché locatif en baisse générale, donc sans pénurie.
L'euphorie de construction neuve de la période 2004 à 2012 laisse sur le marché
un nombre important de logements vacants, et les stocks des promoteurs sont à leur plus haut.

Petite réponse
Techniquement vous avez peut-être raison. Alors pourquoi la loi "Alur"? Je constate ici simplement que Mme Duflot a échoué dans les objectifs qu'elle s'est assignée et sur lesquels elle a communiqué en 2012.

Dubitatif

Ces constructions permettent au 3/8 de loger quasi gratuitement les immigrés...

Montenay

Pour le vote, vous avez raison à 100 pour 100 !

Je suis navré de voir l'opposition se déchirer. Aller voter ce n'est pas aller sur un site de rencontres pour trouver le prince charmant qui vous convient sous toutes les coutures. C'est appuyer le candidat qui a le plus de chances d'amoindrir la catastrophe actuelle.
Idem pour l'électorat : ce n'était pas le moment de faire une manif avec comme slogan « les immigrés dehors » alors que l'électorat musulman est tenté d'abandonner son protecteur socialiste qui heurte ses valeurs familiales et, pour les nombreux qui ont une profession indépendante, les frappe au portefeuille

Curmudgeon

La "magistrature syndiquée" ne le serait qu'à 30 %. Certes, c'est deux fois plus que la fonction publique en général, sauf erreur. Mais ce n'est pas massif. Quant au SM, le Mur des cons l'a fait descendre à 20 % des voix aux élections professionnelles de 2013. Il semble toutefois que l'USM soit plus à gauche que jadis.

Petit réponse
Vous avez parfaitement raison. Et on doit se féliciter du recul du SM. Mais il suffit d'un juge d'instruction, etc.

Sparte

Entre celui qui se créa une constitution «sur mesure» et celui qui profitant du système s'y engouffre ...pour s'empifrer, et servir ses maîtres, lequel est le plus a blâmer ?

Cette constitution est lamentable. Toutes nos institutions le sont également. Ajoutons le «cadavre qui bouge encore», l'enarchie, et le système des URSSaf, et l'on s'etonnera de l' état désespéré dans lequel nous nous trouvons ?

Menfin

Contrairement à ce que nous fait croire la presse il y a d'autres candidats que ces deux folles. Les Parisiens peuvent voter pour les listes Paris Libéré presque partout et pour les listes Nous Citoyens, ailleurs. Le vrai vote utile à droite c'est celui-là, au moins aurons-nous peut-être des élus qui représentent les citoyens au lieu de se distribuer des postes.

Catoneo

Combien de temps croient-ils leurrer leurs censeurs?

La Commission européenne a fait officiellement savoir qu'elle n'était pas dupe de l'enfumage qu'elle a subi il y a un an quand elle a accordé un délai d'aisance à Paris pour revenir dans les clous. Le FMI doute. L'OCDE aussi.
Derrière eux, vient la cohorte des prêteurs guidée par les agences de notation. C'est là que ça peut faire mal.
Mais la faillite de l'État ne ruinera pas le pouvoir de nuisance de l'équipe en place. Elle dévorera l'épargne des ménages pour donner de l'air à sa clientèle politique, la fonction publique, pour se maintenir encore le temps que leur laissera les institutions.
Ça finira au couteau cette affaire !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)