Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Catalogue des Editions du Trident

Contact

« La revanche de Dieu et du roi | Accueil | Du châtiment des chiraquiens »

jeudi 03 mar 2011

Commentaires

jc.daviet

Parmi les auteurs et responsables de l'ISF il ne faudrait pas oublier Alain juppé . Roccard avait plafonné l'ISF .Alain Juppé premier sinistre le déplafonna .

Tintin

Cette réforme est pire que si rien n'avait été entrepris :

En supprimant la première tranche de l'ISF, en excluant donc 300 000 contribuables du paiement de cet impôt, comme le nombre de personnes qui paient cet impôt sera beaucoup plus réduit, beaucoup moins de personnes vont le contester, donc, avec cette limitation de la base des assujettis, il sera donc demain, réellement impossible de le supprimer, demain cet impôt sera trop confidentiel pour qu'il soit possible de le supprimer.

Au contraire, pour pouvoir le supprimer, il aurait donc fallu étendre au maximum son assiette avec la hausse des prix de l'immobilier, pour que le français réalise que l'ISF n'est pas une taxe sur les revenus, mais bien sur le patrimoine, ce qu'il n'image pas en réalité (interrogez votre entourage vous verrez que les gens ne savent pas la nature réelle de cet impôt, ne savent pas que le mec qui fait des pertes doit malgré tout payer l'ISF, qu'il est donc même de nombreux contribuables qui ne paient pas l'impôt sur le revenu car ils réalisent des pertes, mais qui paient l'ISF, ce qui les accule à la faillite personnelle !)

La limitation de la base des assujettis signifie donc que cet impôt est taillé pour durer, qu'il ne sera jamais supprimé, il est donc un appel formidable à l'exode (fin de l'espoir) et cette réforme est donc finalement pire que si rien n'avait été entrepris.

Sachant donc que la fin du bouclier fiscal signifie qu'un entrepreneur sera taxé maintenant à plus de 75% (impôt sur les sociétés ou charges sur salaires + impôt sur le revenu qui sont en France cumulatifs contrairement à la pratique de nombreux pays, soit un impôt global à plus de 75%) et sachant donc, que l'ISF ne sera jamais plus supprimé, l'exode fiscal devient l'évidence, un aboutissement pour l'ensemble de ceux qui veulent réussir et non plus seulement pour ceux qui ont réussi... alors même que les dettes de l'Etat n'étant toujours pas financées, on est supposé attendre encore les vrais hausses d'impôts qu'on nous promet... ces réformes n'étant ici censées être que l'amuse-bouche...

En réalité pour notre pays, avec la crise, la puissance nouvelle des pays du sud, l'Etat d'esprit socialiste français, c'est maintenant et non lors de l'élection de Mitterand qu'il y a un véritable risque d'abolition de la propriété privée qui dans les faits n'est plus réellement défendue.

Nous devrions donc parvenir à faire émerger une plateforme libérale identitaire pour concurrencer le socialiste fdesouche, nous devrions aussi pour protéger nos libertés économiques, créer comme aux USA le tea party, un mouvement révolutionnaire identitaire et libéral capitaliste...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)