Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Catalogue des Editions du Trident

Contact

« Propriété, liberté et autres aspirations populaires | Accueil | Siegfried, Homère et la colère des dieux »

lundi 21 mar 2011

Commentaires

Pontchevron

Les "Rafales" de l'Aéronavale ont eu l'occasion de mener des opérations au dessus de l’Afghanistan à partir du CDG.Ils sont moins indispensables pour la Libye qui peut être facilement atteinte à partir de Sigonella par des avions de l'armée de l'Air. Mais "trop fort n'a jamais manqué" et si cela pouvait montrer qu'un deuxième P.A.aurait dû être en chantier depuis longtemps...

minvielle

Je vois un danger qui consiste aussi à légitimer n'importe quelle "révolte", notamment sur notre sol à raison d'une soi-disante oppression anti-démocratique... Le poison se dilue dans l'eau du robinet, voyez vous.... il se répand avec elle....

tadios

je suis très souvent entièrement d'accord avec vos éditoriaux.
mis là je ne vous suis pas.
quid de la Côte d'Ivoire, de Bahreïn, du Yémen, de la Turquie où les tyrans massacrent impunément leur peuple.
Cette opération ressemble fort à un pillage des réserves de pétrole de la Libye

JG Malliarakis

Dernier petit commentaire personnel, trois ans plus tard. Je ne retire pas ce que j'ai dit à l'époque. Ce serait malhonnête. J'invite cependant le lecteur à relire entre les lignes les questions que je posais dès le départ.
Personne ne pouvait imaginer non plus que tout cela servirait à laisser le champ libre aux pires ennemis de l'occident : les islamo-terroristes, catégorie dans laquelle Khadafi s'était illustré.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)