Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Catalogue des Editions du Trident

Contact

« Quelques questions rationnelles autour de l'innocence de Florence Cassez | Accueil | La revanche de Dieu et du roi »

lundi 21 fév 2011

Commentaires

Catoneo

Les anciens élèves de l'ENM semblent surtout occupés à juger les lois avant les prévenus.
Qu'ils manquent de moyens est indéniable mais comme vous le dites si justement, il y a tant à faire pour un Etat qui se mêle de tout, qu'il n'est pas étonnant que parfois on rogne sur l'essentiel.
L'Etat-Providence c'est l'hémorragie permanente.

minvielle

En réaction au commentaire de notre ami Catoneo, je dirai que l'on trouve le sucre dans le bol de mayonnaise, la bière dans le pot de lait, et la mouche au milieu du pain d'épice, c'est à dire que "l'état" n'est pas vraiment aux bons endroits, et de plus en mauvaise proportion.
De plus la vision de l'humain véhiculée par les médias alignés est déplorable, et point de prévention des actes barbares et "gratuits" (je n'en vois point de payant dans la barbarie, sauf pour les spoliateurs).Point non plus de prévention routière, d'exhortation au civisme, à la compassion, etc... à part l'exemple d'écraser les autres et d'enfiler un chapelet de nouvelles lancées à tout va, sans distinction de ton et de gravité, tout cela est proprement sidérant pour qui cherche à évoluer. Cette doxa schizogène est proprement infecte...
Bien à vous.

LE MEIGNEN

http://www.histoiredunespoliationdetat.com/

Allez sur ce lien, et vous verrez comment la Justice française se déshonore !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)