Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Catalogue des Editions du Trident

Contact

« Affaire Battisti responsabilités parisiennes | Accueil | La semaine des révélations en Turquie »

lundi 17 jan 2011

Commentaires

Le Cri du Contribuable

« le MEDEF se dira à peine contrarié »

Ne jamais oublier que le Medef est un syndicat « à la française »,comme tel financé par les contribuables...

c p

"dire la vérité aux Français est une exigence morale".....:

C'est dire que le pouvoir subventionne les syndicats terroristes manipulés par le PCF et les autres chapelles d'extrême gauche , PS inclus ; toutefois en ne faisant rien ou presque contre les grévistes , le pouvoir est leur complice objectif.....et c'est ainsi depuis la Libération il y a quelques 65 ans......

L'argent destiné aux syndicats de grévistes est de l'argent DU public , ce dont les élus doivent rendre compte , pas seulement au parlement mais aussi les régions telle l'Ile de France qui subventionne la CGT notamment.....toujours avec nos sous....

Il s'agit donc d'argent volé......

Si les élus veulent soutenir des syndicats , qu'ils le fassent avec leur propre argent....

Retour sur la SNCF : le fret est pratiquement condamné , saboté par les syndicalistes de la CGT et Sud-Rail pour l'essentiel; il n'y a plus de retour de santé possible sur un moribond ; la collusion pouvoir -syndicats tue la SNCF ;

Quand après le fret, les services voyageurs seront ouverts à la concurrence , la SNCF s'effondrera après avoir ponctionné des sommes pharaoniques ; déjà l'impossibilité de tenir correct le service AU public est un signe de décadence , il n'y a plus guère qu'un capitaine ivre pour ce navire fou....

Sachant que c'est l'Élysée qui commande TOUT , c'est là que se situe la responsabilité ; elle consiste notamment à nommer des incompétents à des postes hautement politisés , où la compétence technique est secondaire.....nommer un énarque , et non un ingénieur centralien à la tête de la SNCF relève de l'absurde

* la LGV Poitiers -Limoges relève de cette absurdité concoctée en hauts lieux ; cette ligne TER est ultra-déficitaire , et indépendamment de cela , cette liaison ne peut donc qu'être une liaison directe sans arrêts pour avoir un sens.....y aura-t-il encore assez de passagers depuis Limoges pour chercher à gagner Poitiers -TGV ? ......tandis que ceux qui voudraient gagner Bordeaux TGV via Périgueux seraient oubliés ? si réellement il y a de la clientèle pour une liaison directe Poitiers -Limoges , un essai peut être envisagé sans arrêts avec l'infrastructure existante.....

christian pène chroniqueur-pamphlétaire à "ici Paris , DES Français mentent et volent aux français"

Curmudgeon

Pour se réconforter, toute société se construit un double idéal et un peu fictif, mais la société française s'applique à cette tâche d'une façon particulièrement ardente : 1) Comme M. Malliarakis l'indique, lois proliférantes et bavardes mais inapplicables fautes de décrets, arrêtés ou circulaires (il y a quelques années le Canard Enchaîné prétendait que la proportion était de la moitié, c'est en tout cas au moins un bon tiers). 2) Budget prévu pour les travaux publics divers, sous-estimés facilement de 50 %. 3) Objectifs de gouvernement annoncés à grandes fanfares de cuivre (maîtrise du budget, réduction de la dette), mais systématiquement inaccessibles. Une variante consiste à annoncer une "réduction" quand il s'agit d'une légère réduction du taux d'accroissement (par exemple l'endettement continuera à croître, mais la vitesse à laquelle il augmente sera très légèrement réduite). 4) Légères idéalisations ou présentations partielles : l'Agence France-Trésor fait des merveilles, et la France est gratifiée d'un AAA+, mais les CDS racontent une autre histoire. 5) Peines arrêtées par les tribunaux mais profondément modifiées par le juge d'application des peines. 6) Notes indulgentes et irréalistes attribués aux élèves qui ne savent ni compter ni écrire correctement. On ne mentionne même pas les promesses électorales, les programmes politiques, qui, comme chaque citoyen le sait, ressortissent du genre littéraire appelé "conte de fées".

Catoneo

Le modèle social étant irréformable en profondeur tant les gens sont addictés à la prise en charge collective, le gouvernement navigue entre deux écueils, l'insurrection fiscale (ou l'exil fiscal) et l'insurrection sociale. Ce pays, de plus en plus moyen au pantographe de la globalisation, a encore un Etat dimensionné pour gouverner un empire mondial, et nous le faisons fonctionner à crédit. Du délire !
Je ne rebondis pas sur l'incompétence de Pépy (SNCF) et de son staff, mais travaillant en Ile-de-France, je perçois le sentiment assez répandu dans les rames qu'on se fout du monde. Ça finira mal, c'est trop !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)