Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Le patriotisme les racines et les principes fondateurs | Accueil | Les manifs le psychodrame et le socialisme »

samedi 06 nov 2010

Commentaires

Pirée

Al Qaïda considère les chrétiens comme une "proie légitime". Mais ce n'est pas un Etat. La combattre requiert des méthodes policières : identifier les agents ennemis, puis les intercepter, puis les faire parler, enfin les liquider.

Petite réponse : vous voulez dire, j'imagine : les punir en appliquant nos lois.

Maurice

La France ne se connait plus d'ennemi mais ceux-ci sont déjà sur son territoire.

Tonton Cristobal

J'ai la "sociologie de la révolution" de J.Monnerot, dédicacé par l'auteur rencontré à l'anniversaire du 1000ème numéro de Rivarol, à l'Hôtel Lutetia (Paris) Le jeune homme que j'étais (mars 1970) était impressionné de pouvoir rencontrer et parler en toute simplicité avec des célébrités aujourd'hui disparues. (St-Loup, Lucien Rebatet ...) y avait-il un certain "Mallia" en quête d'une troisième voie?

Sébastien CERISE

Bonjour,

Je ne connaissais pas votre blog.

Votre analyse est passionnante.

Il me semble aussi que pendant ce C dans l'air, notre bon général a joué aux bisounours...

Nous avons probablement plus d'ennemis dans le monde aujourd'hui que nous n'en n'avons jamais eu au cours de notre histoire...

L'argument expliquant que ce ne sont pas des ennemis car il ne s'agit pas d'états est tout de même assez pathétique pour un officier supérieur du calibre du Général Bentegeat... ou c'est un imbécile (j'en doute), ou il nous prend nous pour des imbéciles... je penche pour la seconde option.

Je crois aussi que les ennemis d'aujourd'hui ont un niveau de dangerosité et de motivation qui en font des ennemis tout aussi sérieux que l'ex-URSS. Et peut être plus de par leur évanescence.

Enfin, une société comme la France ne les comprend pas, ne sais pas les appréhender, et à donc d'énormes difficultés à les combattre.

Je suis pour une défense forte et pour le développement d'une industrie de défense puissante en France. Je crois que nous possédons les compétences ad hoc pour y parvenir...

Ne manque que la volonté politique.

Bien amicalement,
Sébastien CERISE

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)