Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Hortefeux à balles réelles | Accueil | Ni liberté ni fraternité mais seulement fiscalité »

mercredi 28 juil 2010

Commentaires

minvielle

Enfin je retrouve cet acide cher à mes yeux ... la radicaille. J'aime, à vrai dire. Le style popoulaille du chérif n'est autre qu'un emprunt à un style passé façon Krazuki. Pour jouer souvent, j'en perçois les artifices, toutes oreilles aguerries par la pratique de l'illusion. Comme je dis souvent, le public a bien joué son rôle.
Mon Dieu, sacrifier des pions vivants à l'atlantisme me mortifie. Mais j'ose dire ici, en toute liberté, que nos gars tombés là-bas sont les ennemis de trafiquants de drogue incultes et barbares, et sans cesse renouvelés.
Vous ai-je choqué?
C'est bien malheureusement alors.
Bien à tous...

Pirée

Je déplore, moi aussi, la destruction de l'Autriche-Hongrie.

Philippe JOSSELIN

On chercherait en vain dans les œuvres du cardinal de Retz la médiocre pensée que lui prêtait volontiers François Mitterrand : l'invention de cette basse maxime relève en effet de la forgerie.
Couvrir son infamie d'un voile de fausse érudition : le procédé était bien digne du personnage.

Petite réponse : merci de cette précision. J'avais cherché moi-même, en vain, effectivement. Mais n'étant pas spécialiste, je me suis fié au "Florentin". J'aurais dû me souvenir que ces gens-là mentent toujours.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)