Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Un blocage islamiste de nos chers amis turcs | Accueil | La Halde franchit une nouvelle borne dans la folie »

mercredi 25 mar 2009

Commentaires

RACLIN

BRAVO POUR LE FONDS ET AUSSI POUR LA FORME

sfourne

Je fais le pari que les paradis fiscaux ne seront jamais régulés ou du moins pas en profondeur.

Car au-delà des problèmes techniques , il y a tellement d'intérêts divergents de part le monde à ce que les paradis fiscaux existent ou pas que trouver une réponse commune à ce sujet est mission impossible. (Même Hitler durant la seconde guerre mondiale n'avait pas envahi la Suisse pourquoi ...????)

De plus, à chaque grande crise, on nous ressort les paradis fiscaux comme problèmes, ce fut le cas en 1998 lors de la crise du hedge fund LTCM , En 2001 avec le 11 septembre et aujourd'hui avec les subprimes. Et après? qu'y aura-t-il de plus cette fois ci ?

Jacques Peter

Comme vous le dites fort justement cette histoire de paradis fiscaux n'a rien à voir avec la crise économique et financière actuelle.
S'en prendre à la liberté de circulation des capitaux est contre productif et j'espère que le G20 au contraire rappellera la nécessité de laisser les marchés et les frontières ouverts.


Incrédule

Madoff n'est qu'un prête-nom. Dans une Pyramide-Ponzi le triangle sommital est de connivence : Spielberg continuera de tourner et Wiesel de fouiner...

Georges Lane

J'ai eu l'occasion d'écrire sur Lumière 101 http://lumiere101.com/2009/03/25/hypocrisie-autour-des-paradis-fiscaux/#comments

que les premiers paradis fiscaux sont les institutions internationales.

Rappelons en passant que la première grande institution internationale qui a vu le jour et a donc inauguré cette forme de socialisme mondial est la Banque des règlements internationaux.
Elle l’a vu à la fin de la décennie 1920 pour gérer les réparations que l’Allemagne devait payer aux pays “vainqueurs de la guerre de 1914-18″.

Le FMI ne date que de 1944.

Les bureaucraties respecives des institutions internationales ont des rémunérations, dans le meilleur des cas, exemptes de fiscalité, dans le pire, assujetties à une fiscalité plus que privilégiée.

Les bureaucraties ont donc beau jeu de dénoncer les paradis fiscaux : “cachez ce sein que je ne saurais voir”.

Il faut dénoncer les institutions internationales et leur bureaucratie hyper privilégiée, paradisiaque.

Elles sont le fer de lance du socialisme mondial qui a perclu l'économie mondiale à partir du XXème siècle.

Elles ne sont pas étrangères au sérieux ajustment financier mondial qu'on connait aujourd'hui - cf. mon dernier sur http://blog.georgeslane.fr/ -
Elles sont les petites mains - qu'elles voudraient invisibles - des réglementations étatiques nationales, causes de celui-ci.


Internetttement vôtre

minvielle

T'aurais pas un euro ? Mes fonds n'ont pas la forme...

Georges Lane

Et je complète par :

Il fallait le trouver, le G20 l'a fait !

http://blog.georgeslane.fr/post/2009/04/03/Il-fallait-le-trouver

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)