Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« La Guadeloupe, ses vrais problèmes et l'émotionnelLa récupération éhontée de MmeRoyal et de MM.Besancenot et Bové</em | Accueil | La Turquie exerce son chantage contre le projet européen Nabucco »

mercredi 04 mar 2009

Commentaires

Catoneo

Je crois aussi que revient une exigence de risque personnel dans le secteur bancaire à laquelle on ne peut mieux répondre que par la "banque privée", la banque familiale qui risque sa peau, au lieu de quoi nous avons eu là et partout ailleurs que des super-employés qui sont restés jusqu'au bout des "employés" dans leur mental, et partent comme des crapules.
Mais ce qui me fait pouffer, c'est d'entendre ceux-là mêmes qui, infoutus de refonder l'Etat, se targuent de pouvoir refonder le capitalisme. Suivez mon regard rue du Faubourg ...

Pierre Allemand

Bien qu'un peu hors sujet, je me permets de faire ici une analogie qui devrait, logiquement, faire réfléchir nos refondementalistes.
On reproche (à juste titre) à M. Madoff d'avoir payé des dividendes excessifs à ses premiers investisseurs, au moyen des fonds versés par les investisseurs suivants. C'est une pratique évidemment condamnable.
Mais si nous examinons le fonctionnement actuel de la retraite par répartition, si chère à une grande partie de nos concitoyens, ne peut-on pas dire qu'elle repose exactement sur le même principe ? En effet, on paye les retraites actuelles, dividendes des fonds placés par les anciens cotisants, avec les fonds versés par les cotisants actuels. La suite risque fort de conduire à une catastrophe tout à fait analogue au "scandale" Maloff.
N'y a-t-il pas, en effet, plus qu'une analogie, une similitude parfaite du principe ?
Alors, pour en revenir au fil de votre commentaire, au lieu de refonder le capitalisme, ne devrait-on pas, tout simplement, mettre en lumière des pratiques frauduleuses et les éradiquer... il y aurait d'autres surprises, j'en suis sûr.

Paul Tarjon

La retraite par répartition peut être viable à condition qu'on indexe l'age de départ à la retraite sur l'augmentation de la durée de vie, que le nombre de cotisants augmente et que les retraites soient gérées par des sociétés de fiducie responsale devant l'état,qui par ailleur garantit les retraites, de leur capitalisation à 100%. Si la capitalisation, pour cause de crise ou autres tombe en dessous de 80%, les cotisants c.a.d. les employeurs et dans les cas sévères, les employés ajoutent des fonds.
Malheureusement en France on diminue la durée du travail, on diminue l'age de la retraite et on emprumte pour recapitaliser.
Comment voulez vouz que ça marche?.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)