Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« La Victoire de la liberté helvétique sur l'étatisme à la française | Accueil | La Gauche caviar miserait-elle sur Bayrou ? »

jeudi 15 mar 2007

Commentaires

Lesdiguières

Ne doutons pas un instant que M. BORLOO persistera à traîner sa tignasse broussailleuse sur l'échiquier politique, et à offrir son ardente crinière au gouvernement qui voudra bien s'en saisir. N'importe lequel, pourvu que ce gouvernement lui offre un rôle à la mesure de la personnalité qu'il s'est efforcé de façonner au cours des dernières années.

Car M. BORLOO a enfin accédé au statut de gadget politique. Ce bonhomme chevelu aux intonations compatissantes et aux affirmations généreuses, aussi disert qu'inefficace, a acquis la faveur des médias et, par suite, celle des Français. Son image est son seul atout. M BORLOO joue à l'homme "social", à défaut de s'afficher socialiste. Il incarne à merveille cet alibi commode dont aime se doter une droite complexée de n'être pas de gauche.

M. BORLOO n'a guère l'allure d'un jeune vicaire et c'est tant mieux. Notre époque ne supporterait plus ces manières cléricales dont l'Abbé Pierre n'avait pas réussi à se départir tout à fait, malgré de très louables efforts. Notre Jean-Louis est heureusement plus bohême. Sa physionomie débonnaire, son faciès de vieil adolescent, son œil mouillé et ses tenues savamment débraillées sont propres à séduire nos contemporains, que le curé ensoutané désormais rebute.

Il manque cependant à M. BORLOO de connaître son hiver 54. Et ce n'est visiblement pas au sein du gouvernement conduit par Dominique de VILLEPIN qu'il a trouvé les circonstances favorables à la construction de son propre mythe. Jean-Louis devra donc continuer à agiter ses boucles brunes, ou plutôt ses grelots capillaires, pour s'attirer durablement l'attention des Français et leur estime.

Gageons qu'il se contentera de rechercher une saison propice auprès de la divinité politique qui sera en mesure de faire la pluie et le beau temps ... pour cinq ans.


Lesdiguières

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)