Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Un discours qui ne peut pas nous convaincre | Accueil

mercredi 11 juil 2018

Commentaires

Catoneo

Pour répondre à la question d'inclure ou non la force de dissuasion nucléaire dans le quota OTAN afin d'atteindre les 2% de PIB, je dirais que l'essence même de l'Alliance militaire demande à l'inclure parce que la stratégie du dispositif originel était de dissuader l'Union soviétique d'attaquer (et de la bloquer sur l'Elbe).
Bien sûr, cette force ne participe pas aux manoeuvres d'intimidation ou aux opérations d'essartage du terrorisme à sa source (comme en Afghanistan) mais elle complique la caisse à sable de l'état-major russe et elle participe à l'exigence de niveau technologique qui déteint sur la tranche conventionnelle de la défense.

Sur la question des pays de l'ancien pacte de Varsovie plus dépensiers que nous, il convient de séparer ceux qui "profitent" d'une forte minorité de pieds-noirs russes sur leur territoire, des autres, simples colonies affranchies.
L'Estonie et les deux pays baltes sont dans la configuration de l'Ukraine, à détecter chez eux toute déstabilisation comme il en fut au Donbass. Il y a eu déjà des alertes informatiques qui ont eu valeur de test russe.

La Pologne jouxte l'enclave de Kaliningrad, véritable "crevé" dans le dispositif OTAN, et surveille les moyens russes déployés qui n'ont d'autre raison que de prendre en tenaille les pays baltes justement.

Les autres PECOS ne donnent pas prise et craignent beaucoup moins les rodomontades du pouvoir russe, plus fort au micro que dans le développement des territoires lui appartenant.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)