Ma Photo

Présentation de l'Insolent

  • Le site de L'Insolent est alimenté en toute liberté par les chroniques d'actualité sociale, culturelle, économique et politique rédigées par JG Malliarakis.

Puisque vous aimez l'Insolent

Contact

« Ce qui paralyse la déradicalisation | Accueil | À gauche de la gauche le torchon brûle »

mardi 27 fév 2018

Commentaires

Dominique

Sujet emblématique qui m'a donné l'envie d'amener dans ce billet de Jean-Gilles une optique comptable.

https://www.sncf.com/fr/groupe/finance : il est possible d'importer par un simple clic le Rapport Financier de 212 PAGES ... oups !


Regardons les comptes financiers. L'ambiance est posée dès le début, la Sncf est en marche pour :

" 5.1 Permettre une mobilité durable des voyageurs p. 16

5.2 Réduire notre empreinte environnementale p. 17

5.3 Favoriser le développement humain p. 19

5.4 Contribuer à la cohésion sociale et au développement des territoires p. 20

5.5 Gouvernance RSE, éthique et transparence p. 20"

Les paragraphes se succèdent pour apporter de l'information comptable hélas seulement de grands agrégats et au bout des 212 pages le lecteur en ressort moins bien informé sur les aspects financiers qu'il serait en droit de l'être.

Pourquoi ?

- essentiellement : il n'y a AUCUNE COMPTABILITE ANALYTIQUE. On ne saura donc pas combien coute un train, un employé, un km de ligne ancienne, de ligne tgv, combien coute l'énergie par voyage et passager selon les moyens de transports : fer, bus ...et vélo ! Or seule une compta analytique permet de mesurer, pour réfléchir et prendre de bonnes décisions.

Ce sont les mêmes grands agrégats qui sont repris tout au long des 212 pages : chiffre d'affaire, personnels, achats extérieurs, énergie etc.

Plus gênant : on reste perplexe sur l'apparente faiblesse des amortissements de la Sncf : 2.400 Millions.

Je n'ai pas lu de note à ce sujet et je n'ai pas pu appréhender les comtes de Sncf Réseau (ex RFF); sinon que SNCF facture 6,4 Milliards de prestations et travaux à SNCF RESEAU.

- et, surprenant pour une entreprise en difficulté AUCUNE PREVISION PLURIANNUELLE ( 5 à 10 ans) selon un ou plusieurs scénarios. Juste 1 seule page insipide ou hilarante sur 2018.

Regardons quelques chiffres :

Pour un CA total de 33 Milliards, le chiffre d'affaires des voyageurs transportés par fer est de 16,5 milliards, moitié courtes distances (intercités etc.) et moitié voyages au sens traditionnel.

- Un CA de 8 Milliards pour l'activité "VOYAGES" représente 130 eur par habitant ce qui est faible et en tout état de cause hors de proportion avec l'importance que prend la Sncf dans le débat national.

Cette activité mythique emploie moins du DIXIEME des 247.000 salariés :-) et son Résultat Opérationnel approche 900 Millions (à comparer avec un Résultat Net pour l'ensemble de la Sncf de 1.400 millions). Cette catégorie dégage ainsi la plus forte part du résultat de l'entreprise. Avec (seulement) 24.000 salariés !

- L' activité "INTERCITES et autres" est à 8,6 Milliards pour un Résultat Opérationnel de 250 Millions soit 4 fois moindre que l'activité "Voyages" . Avec 50.000 salariés ... CQFD ?

D'autres activités sont :

- LOGISTICS ( Dont une façon de ne pas nommer une sous activité frêt) : CA de 10 Millards et RO de 180 Millions ... sans commentaire, avec 50.000 salariés

- KEOLIS diverses activités France et hors France : cf. page 46 " Keolis est un opérateur de transport public de voyageurs présent dans seize pays à travers le monde. Son expertise s’étend à l’ensemble des modes de transport (train, bus, car, métro, tramway, navette maritime, vélo) ainsi qu’à la gestion des nœuds d’interconnexion (gares, aéro
... "
avec 5,5 Milliards de CA et un minuscule Résultat Opérationnel de 80 Millions de RO : no comment également. Or Keolis c'est PLUS DE 60.000 SALARIES soit un RO de 1.600 eu par salarié, insignifiant.

Regardons les pages 46 et 47 :
" Toujours à l’international l’année commerciale a été riche avec de nombreux appels d’offres offensifs et défensifs et ouvertures de nouveaux réseaux : ouverture de Manchester (tramway, Royaume-Uni), d’Aarhus (tramway, Danemark), de Teutoburger-Wald-Network (rail, Allemagne), de Zwenzwoka et Almere (rail et bus, Pays-Bas), gain de Foothill (bus, États-Unis), lancement de Newcastle (multimodal, Australie), renouvellement de Melbourne, extension Gold Coast
46tramway, Australie), démarrage d’Hyderabad (métro, Inde), gain de Doha (métro, Qatar), gain du métro de Pudong (Chine) " ouf ...

Peut on penser qu'il y a de beaux voyages pour peu de résultat ? Oui et non, puisqu'il n'a pas de résultat analytique

Suite :
- " Keolis a créé Keolis Santé par la prise de contrôle des sociétés Douillard et Intégral (France) et une alliance avec Jussieu Secours : avec un chiffre d'affaires d'environ 70 M€ et 1.650 ( ! ) salariés Keolis Santé devient le numéro 1 du transport sanitaire en France."

Mais est ce la vocation de la Snc-ferroviaire, et est ce RENTABLE ? Le rapport ne le dit pas. Remarquons que le CA par salarié n'est pas élevé : 42.000 euros. Contre 333.000 eu pour l'activité Réseau Grandes Lignes.

- Autres activités :
On y découvre par exemple que la Sncf a 100.000 logements.


N.B.
Le poste " péages " est de 800 millions (dont Eurotunnel) : la Sncf utiliserait donc quasi gratuitement les réseaux nationaux ?
Je n'ai pas trouvé chez Sncf RESEAU la valeur actuelle de ce 2ème réseau d'Europe : 30.000 km de rails, 15.000 passages à niveaux, des milliers d'aiquillages, des ouvrages d'art : tunnels et ponts, etc.
Le montant doit être colossal et les coûts d'entretien, d'amélioration, et de développement également très importants. 800 Millions pour utiliser le réseau national m'apparait être insignifiant ; d'autant que la SNCF refacturerait 6 WILLIARDS de travaux à Sncf Réseau !

D'utiles commentaires n'apparaissent pas dans le Rapport sauf erreur de ma part

P.S.
Le document mérite d'être lu malgré les réserves concernant l'absence d'une comptabilité d'analytique. La cause est que la technostructure étatique de notre pays n'y est pas habituée : il suffit de regarder le Budget de la Nation (alors qu'aux Usa le budget y est au contraire exclusivement analytique ).

Néanmoins ce rapport permet de se rendre compte qu'il conviendrait de faire exploser la structure juridique de la SNCF en autant d'entités - privées évidemment, ce qui n'interdit pas les subventions régionales et nationales - qu'il y a de " grands métiers " ;

et ce faisant de couper les branches mortes et les gadgets dispendieux, que des startup pourraient tenter de reprendre :

- le ferroviaire des grandes distances avec ses moyens de grandes lignes et Tgv : travaux neufs ET entretien des réseaux

- le ferroviaire de proximité avec ses petites lignes ; id

- le frêt (... ou ce qu'il en reste)

- le ferry : transporter des trains de passagers ou de frêts sur la mer est un métier.

- les autocars de grandes lignes nationales et internationales (bonne réforme Macro ministre)

- les autobus de proximité

- la location de logements MDR

- voire une entité "avantages sociaux" (billets gratuits. retraites précoces etc.) Évidemment subventionnée.
Fiat Lux.

A chaque entreprise ses moyens propres : matériels, humains, services extérieurs ... ;

ses ressources propres : capital social, emprunt, éventuellement subventions d'investissements

et ... des comptabilités analytiques dignes d'un pays qui dit parier sur le numérique : au 21è siecle les systêmes comptables le permettent très facilement.

C'est au politique que de décider d'y voir clair, pour enfin pouvoir privatiser afin que les meilleurs puissent travailler et être rétribués ; en dehors des manif de rues, et des sempiternelles "négociations" technocrates - syndicats.

goufio

Je propose une solution simple et efficace, nous devons DONNER (donner l'intégralité des titres) la SNCF et ex. RFF aux agents de la SNCF et leurs syndicats Ils pourront ainsi faire ce qu'ils ne cessent de nous demander, c'est à dire contrôler/gérer avec leurs propres deniers l'excellence du rail

Robert Marchenoir

"Juppé crut bon de confier la direction du Réseau à un cadre du parti communiste : Claude Martinand."

Et voilà encore un joli petit secret de la République connu de personne, ou alors des seuls initiés. Des comme ça, je suis bien certain qu'il en existe des dizaines de milliers, que l'on se garde bien de crier sur les toits à l'intention des Français ordinaires.

C'est pourquoi lorsque j'explique que la France est un pays communiste, et que la fonction publique a remplacé le comité central, on me regarde avec un air bizarre en se demandant s'il ne faudrait pas me faire interner.

JG Malliarakis

@ Robert Marchenoir. Bienvenue au club.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)